G_rone_Saint_Nicolas_5Tout près de Saint-Pierre de Galligants se tient l’ancienne chapelle funéraire Saint-Nicolas. Les fouilles de 1943 réalisées lors de travaux de restauration ont permis de retrouver dans le sous-sol des restes funéraires paléochrétiens datant du IVe siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


G_rone_Saint_Nicolas_4aElle fut construite pour le petit peuple au début du XIIe siècle dans le cimetière du monastère, l’église abbatiale étant réservée aux moines. C’est là que se pratiquaient les baptêmes.Après la guerre civile espagnole, elle fut confisquée et utilisée comme entrepôt, puis comme scierie. Elle fut rachetée par la ville de Gérone, qui l’utilise actuellement comme salle d’exposition.

 

 

 

 

 

 

 

 


G_rone_Saint_Nicolas_1bElle suivait au départ un plan quadrilobé à 4 absides, comme on peut en voir encore de nos jours en Italie. L’une des absides fut détruite pour ajouter la nef. L’intérieur est très sobre, voûté en berceau. Au centre se dresse une coupole sur trompes supportant la base d’un ancien  clocher octogonal.  

 

 

 

 


G_rone_Saint_Nicolas_6A l’extérieur, une série d’arcs lombards à pilastres entourent la coupole centrale.

 

 

 

 

 

 

 

G_rone_Saint_Nicolas_8Le grillage fut posé lors de l’installation de la rue des Clercs qui modifia le niveau du sol. L’entrée principale fut construite au XVIIIe siècle sur le flanc sud, quand la façade principale fut condamnée.

G_rone_Saint_Nicolas_7

 

 

 

 

 

G_rone_Saint_Nicolas_9