ligny_st_rigaud_sProche de Ligny-en-Brionnais, dans la forêt d’Avaize près de la rivière du Bézo, un moine nommé Eustorge vint s’installer dans un ermitage au XIe siècle. Il venait d’Issoire, du monastère Saint-Austremoine. Bientôt rejoint par de nombreux disciples, il se décida à fonder le premier monastère en 1065. La consécration de l'église abbatiale de Saint-Rigaud eut lieu le 18 décembre 1067.  Le monastère fut érigé en abbaye bénédictine par le pape Alexandre II en 1071 sous le vocable de Saint-Rigaud.


 

 

 

 

 

 

Ligny_St_Rigaud_01aL’abbaye,  bien que située à proximité de Cluny et des prieurés de Charlieu, Marcigny et Paray-le-Monial, résista à leur influence. Elle connut son âge d'or entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe siècle. L'église érigée dès la fin du XIe siècle était une église romane brionnaise typique. L'abbaye se composait de divers bâtiments (infirmerie, logis, bâtiments agricoles) érigés entre le XIIe et le XVIe siècle autour de l'église et ceinturés par des remparts et fossés.


 

 

 

 

 

 

Ligny_St_Rigaud_plan_a2

1 Pont

2 Porterie

3 Bâtiments agricoles

4 Logis de l'abbé

5 Nouveau cimetière(XVIIe siècle

6 Cloître

7 Puits

8 Jardin (XVIIIe siècle)

9 Salle capitulaire

10 Eglise

11 Potager

12 Sacristie

13 Infirmerie

14 Douves (XVe siècle)

15 Logis du prieur

Ligny_st_rigaud_4Aujourd'hui, après la démolition de la révolution, seul subsiste le logis du prieur du XV-XVIe siècle et la porte de l'abbaye avec son pont. Actuellement restaurée, c'est une propriété privée qui possède un gite rural plutôt sympathique.

Ligny_St_Rigaud_1