Vauban_4Vauban portait anciennement le nom de Saint-Sernin-en-Brionnais (Sanctus Saturninus in Briennensi Pago).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vauban_2Le nom de Sancti-Saturnini apparaît pour la première fois en 1272. C’est en 1725, lorsque le roi Louis XV érigea en comté les terres de Saint-Sernin en faveur d'Antoine le Prestre de Vauban, Lieutenant-général des armées et neveu du Maréchal de Vauban, que le village changea de nom.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vauban_3L’église est dédiée à saint Sernin, ou saint Saturnin, évêque et martyr de Toulouse au IIIe siècle. Le nom de saint Saturnin, ou saint Sernin après évolution, provient de Saturne, qui vient du latin « serere » = ensemencer. Saturne était dans la mythologie le dieu de l’agriculture et du temps. Signification : le semeur.

 

 

 

 

 

 

 

Vauban_6L’église Saint-Sernin a conservé de la première moitié du XIIe siècle le chœur, l'abside et la base du clocher. En effet, la nef romane devenue trop petite fut démolie et reconstruite entre 1853 et 1857 par l'architecte Berthier puis l’église fut restaurée en 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vauban_7Le chœur est composé de deux travées communiquant entre elles par de grandes arcades en cintre brisé et d’une abside en hémicycle à trois fenêtres dont le mur atteint 1m 30 d’épaisseur.  Le clocher s’élève au-dessus de la première travée, voûtée en berceau brisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vauban_13Les chapiteaux repris du portail ouest (ont-ils été refaits à l’identique ?) nous présentent côté lunaire une chouette aux ailes déployées et deux oiseaux posant leur bec sur une fleur côté solaire.
Vauban_14

 

 

 

 

 

 

 

 

Vauban_8A l’intérieur, les chapiteaux restants nous montrent bien la progression spirituelle nécessaire à la compréhension des énergies de l’église. Ici, nous verrons les feuilles épanouies, puis l’arrivée de la fleur.
Vauban_9

 

 

 

 

 

 

 

 

Vauban_11Un évêque portant la crosse (Saturnin ? pas sur puisque la crosse est tournée vers lui, c'est-à-dire qu’il est dans son fief) sort du feuillage.

 

 

 

 

 

Vauban_10Quelques représentations difficilement identifiables de « monstres ». La restauration n’a pas arrangé les choses.

 

 

 

 

 

 

Mémoires de la société éduenne 1872

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vauban_%28Sa%C3%B4ne-et-Loire%29

http://pjpmartin.pagesperso-orange.fr/site/Chemins_du_roman.htm#Vauban