broc_liande_0491Sans doute fondée par les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, on pense que la chapelle appartint à l'origine aux chevaliers de l'ordre des Templiers. Que ce soit les Hospitaliers ou les Templiers, le site reculé et sauvage était propice aux ordres religieux militaires.

Pendant la guerre de Cent Ans on enferma des prisonniers anglais dans l'ancien ermitage (aujourd'hui ruiné) entourant la chapelle. Cet ermitage et surtout les longues dalles de schiste qui affleurent le sol, ajoutent à la magie de l'atmosphère. En contrebas, au creux d'une haie, se trouve la fontaine traditionnellement liée au culte de la Saint-Jean. Autrefois, on venait en procession le 24 juin.

L'église est peut-être posée sur une ancienne carrière de pierres....Disons que les tailleurs sont partis depuis très longtemps !
Bel endroit en tous cas.
Il y a sous la porte une rigole creusée dans la pierre, ce qui laisse à penser qu'il existait une source à l'interieur.
Et sur l'autel (vu par une fenetre, l'église est fermée bien sûr) une belle croix pattée.broc_liande_048