21 janvier 2007

Le bosquet sacré

montbrison_051Toujours sur la commune de Biesse, à quelques mètres de la pierre aux sacrifices, voici le "bosquet sacré"...



















montbrison_054Après en avoir fait le tour, nous avons remarqué dans la prairie une ligne marquée dans l'herbe. Réseau sacré ? Sa largeur était de plusieurs mètres...











montbrison_060 L'endroit est relié à la pierre des sacrifices. Et semble avoir un rapport étroit avec l'eau. Ce site a une signature de 250 000, la Dame... (vous trouverez la pierre aux sacrifices juste dans l'alignement de la trouée de la pierre du bosquet, de l'autre côté de la prairie)












montbrison_063Il travaille sur l'appareil génital féminin, étonnant, non ?

Posté par madame_dulac à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La pierre aux sacrifices de Biesse

Dans les Gorges de la Loire, les pierres à bassin sont nombreuses.

montbrison_007Les cupules, cuvettes et bassins creusés dans les rochers de granit sont à l’origine de légendes où interviennent des lutins, des fées, le diable aussi bien que les saints (surtout Saint-Martin) et la Vierge Marie.
Sur l’île de Grangent, la pierre à bassin toujours visible et remplie d’eau de pluie aurait servi à la Vierge Marie qui y lavait les langes de Jésus.








montbrison_013Aux Echandes, certains rochers présentent des sillons incurvées en sabot qui selon la tradition « attestent »
la présence du diable.
Entre Boulain et Le Dorier dans le bois de Châtelard, la pierre du Rachat, énorme galet de 2 m de haut et 3 m de large évoque les sacrifices comme la pierre Beneytière de Saint-Maurice-en-Gourgois.







montbrison_014Les rochers jouissaient comme les plantes, selon la tradition populaire, de la possibilité de croître à l’infini. Les pierres qui pointaient dans la cuisine au sol en terre battue comme celles qui obligeaient le laboureur à faire un détour étaient considérées comme une fatalité. Le laboureur avait bonne conscience de se dire qu’il était inutile de les extraire ou de les rogner puisqu’elles allaient repousser de plus belle !













montbrison_019Les pierres avaient également la possibilité de se déplacer. Quant aux objets qui disparaissaient ou changeaient de place, ils prouvaient la présence de lutins facétieux qui s’ingéniaient à donner du travail supplémentaire à la ménagère.
Ils s’appelaient : le Culard ou Fardelet, le Mami… (extrait du dépliant sur les gorges de la Loire) www.smagl.com/telechargement/lettre_info25.pdf -


montbrison_023La pierre aux sacrifices de Biesse se situe juste sur les hauteurs de la vallée de la Loire. Le chemin à parcourir pour y accéder n'est pas aussi simple qu'il n'y parait. Les photos de pierres ci-dessus font partie de ce cheminement. Il y en a d'autres, comme cet endroit où la voie se scinde en deux de chaque côté d'un affleurement rocheux. Il m'a semblé trouver la partie réservée aux femmes et celle réservée aux hommes, sénestrogyre pour les unes, dextrogyre pour les autres.

montbrison_025




Un gardien au milieu des deux voies...









montbrison_029montbrison_030Puis les portes que l'on remarque le plus se présentent à nous, après avoir fait le tour du site que l'on a abordé par le bas, comme si l'on remontait de la Loire.

montbrison_031Le site est remarquable, par la beauté et la sérénité qui s'en dégage.








montbrison_034La pierre est creusée d'une cupule assez profonde, environ 25 cm, et de plusieurs rigoles, la première partant vers l'est se scindant en deux, d'un côté vers le nord de la pierre, l'autre vers le sud, et l'autre partant directement vers le sud.

montbrison_042La pierre semble travailler comme harmonisateur. Elle a été utilisée aussi comme lieu de culte, et doit avoir une fonction de guérison. En fait, chacun d'entre nous a trouvé sur place de quoi satisfaire l'amélioration de ses maux.

montbrison_043En partant, après avoir remercié, nous sommes passés par une autre porte que nous n'avions pas remarqué en arrivant. Elle nous a amenés vers le gardien végétal...



montbrison_048Bel arbre planté là, tu as du bien souffrir quand la foudre est tombée sur toi. Mais tu es resté un bon compagnon, et un merveilleux gardien.

montbrison_044Si j'avais plus de temps, j'irai dans tes bras pour que tu me racontes l'histoire de ta campagne.



montbrison_046




 

Posté par madame_dulac à 17:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]