Saint_Nizier_39Georges Prat a fait une étude géobiologique de l'égise. Il trouve deux cheminées cosmo-telluriques , l'une à la croisée des transepts et l'autre dans la chapelle des fonds baptismaux. dans l'axe de l'église, un courant d'eau souterrain de la largeur de la porte principale. Sur l'emplacement de l'autel, se croisent ce courant, un autre courant ainsi qu'une faille. Un autre courant sert de jourdain. La faiblesse de l'énergie tellurique a été paliée par l'ajout de lits de galets (bandes bleues) qui agissent comme de vrais courants d'eau.

Saint_Nizier_29

Saint_Nizier_17