03 janvier 2015

Le Breuil-sur-Couze, église Saints-Côme-et-Damien

 

Le_Breuil_sur_Couze_1Le Breuil, autrefois appelé Condete (confluent en gaulois) puis Ebrenensis (de Brogilum, Brohl en provençal, petit bois entouré d'une haie), se situe au confluent de l'Allier et de la Couze et au croisement d'anciennes voies romaines. L’église Saints-Côme-et-Damien du Breuil date du XIe siècle, où elle fut dédiée à Notre-Dame. Le curé était nommé par le chapitre de Brioude ou par celui de Saint-Flour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_15Le clocher néo-roman est de plan carré à deux niveaux d'ouverture. Il est coiffé d'une flèche octogonale en patte d'oie avec un cadran d'horloge sur trois faces.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_2Le portail, présentant des similitudes avec les églises de Mailhat et de Nonette, est assez bien conservé et comporte des voussures, décorées de fleurons et de quelques motifs animaliers, retombant sur quatre colonnes à chapiteaux sculptés.

 

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_3Côté droit, un homme écarte sa bouche pour mieux délivrer son message.

 

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_4Le chevet plat est percé par trois baies hautes et étroites, chose rare en Auvergne.

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_5La nef unique de deux travées est voûtée d'un berceau brisé avec doubleaux reposant sur des colonnes engagées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_12aLes chapiteaux sont essentiellement fleuris, montrant l’évolution de l’âme depuis les boutons jusqu’à la fleur épanouie.

Le_Breuil_sur_Couze_10

 

 

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_11Sur la deuxième travée ouvrant par des arcs brisés, deux chapelles voûtées d'un berceau perpendiculaire forment un transept saillant.

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_6Le cœur, surélevé d'une marche, est constitué d'une travée identique à celle de la nef, mais légèrement plus basse et terminée par un chevet plat éclairé par trois baies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le_Breuil_sur_Couze_7L'église possède une statue de saint Verny, saint patron de vignerons, cher à mon coeur. La culture de la vigne est en effet attestée au Breuil depuis le IIe siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le_Breuil_C_me_et_Damien_3aLe patronnage de l'église : Côme et Damien, frères jumeaux nés en Arabie à la fin du IIIe siècle, pratiquaient la médecine à Aigéai en Cilicie (sud de la Turquie). Ils souffrirent ensemble le martyre sous Dioclétien, en 303 ou 310. On les appelle « anargyres » parce qu'ils n'acceptaient pas d'argent pour leurs soins. Ils sont devenus les saints patrons des médecins, chirurgiens et pharmaciens.


 

 

 

 

http://piece-jointe-carto.developpement-durable.gouv.fr/DEPT063A/Breuil_sur_Couze/63052_rapport.pdf

Posté par madame_dulac à 18:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]