23 avril 2012

L’église Saint-Priest de Volvic



Volvic_5Volvic, ville construite sur la coulée de lave du volcan de la Nugère, est mentionnée pour la première fois dans les écrits de Sidoine Apollinaire, évêque de Clermont au Ve siècle.

 

 

 

 

 

Volvic_29Saint Priest (Prix, Projet, Proejectus), évêque du VIIe siècle, fondateur de nombreux monastères (comme le couvent de bénédictines à Marsat) et auteur de nombreux miracles, y fut assassiné en 674.

 

 

 

 

 

 

 

 


Volvic_15Son successeur, Avit II, lui fit construire une église sur un ancien oratoire dédié à saint Jean-Baptiste et créa un monastère bénédictin. Le culte de saint Priest (fêté le 25 Janvier) et la présence des reliques de saint Austremoine fit se développer l’abbaye : l’enceinte monastique s’étendit sur 5 hectares.

Volvic_14

 

 

 


Volvic_1La première église fut pillée au VIIIe siècle par les Sarrasins et les Normands. Au Xe siècle, Volvic est citée comme chef-lieu de la vicomté du château de Tournoël, propriété du comte d'Auvergne, qui surveillait Riom, capitale marchande et judiciaire de Basse-Auvergne, et l'abbaye royale de Mozac.

 

 

 

 


Volvic_19En 1094, l’abbaye de Volvic devint prieuré de l’abbaye de Mozac placée sous la mouvance de Cluny. L’église Saint-Priest fut reconstruite par Guillaume de Bezac au XIIe siècle en arkose, les mines d’andésite (pierre de Volvic) n’ayant été crées qu’au XIIIe siècle.

Volvic_12

 

 

 

 

 

 


Volvic_21Elle fut restaurée et agrandie au XVe par Raymond de Marcenat, abbé de Mozac. En 1868, la nef et les bas-côtés en pierre de Volvic furent reconstruits en style néo-roman par l’architecte Aymon Mallay.

Volvic_18

 

 

 

 


 

75036304a


Volvic_8Il ne subsiste à l’heure actuelle de l’édifice roman que le chevet, le chœur, le déambulatoire et les trois chapelles rayonnantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Volvic_4Au sommet du massif barlong se dresse la statue de saint Priest, très appréciée. Le pignon de la chapelle nord du déambulatoire est surmonté d’une antéfixe carrée avec des motifs de feuillage découpés selon les diagonales, peut-être un vestige de l’église carolingienne.

Volvic_6a

 

 

 

 

 

 


Volvic_17A l’intérieur, la partie du XIXe ne porte pas d’intérêt si ce n’est quelques statues comme celle de Notre-Dame de l’Arc.

Volvic_18

 

 

 

 

 

 

 

 

Volvic_20En calcaire polychromé, datée du XIVe siècle, elle fut sauvée à la révolution par un enduit de plâtre la dissimulant. Elle était située sur le trumeau de l’église Notre-Dame de l’Arc détruite en 1864.

 

 

 

 

 

 

 

 


Volvic_31Deux dalles carolingiennes en arkose, datant du VIIIe siècle, sont scellées dans le mur du déambulatoire. L’une, fragment de chancel, représente une croix, l’autre un fragment d’autel. 

Volvic_32

 

 

 

 

 

 

 

 

Volvic_28A leur côté, une vitrine abrite une épée en fer de l’époque de saint Priest, une statue du saint, des calices, ciboires, patènes et autres reliques.

Volvic_30

 

 

 

 

 

 

 


Volvic_24De chaque côté de la chapelle axiale du chœur sont exposées les statues de saint Verny, patron des vignerons, et de saint Sébastien, patron des archers. Une grille en fer forgé du XIIe siècle abrite la châsse de saint Priest.

volvic_a1

 

 

 

 


Volvic_38

http://www.volvic-tourisme.com/html/sites/eglise_st_priest.htm
http://www.auvergne-centrefrance.com/geotouring/villages/pdd/volvic/volvic.htm
http://jean.dif.free.fr/Chatover/Tourno1.html

Posté par madame_dulac à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Les chapiteaux



Volvic_23De chaque côté de l’entrée du chœur se tiennent deux culots représentant des têtes d’hommes supportant deux grosses colonnes. Ce sont les deux colonnes du temple, qui marquent l’entrée du véritable sanctuaire, sas entre les parties tellurique et cosmique.
Volvic_34

 

 

 

 

Volvic_37Le choeur nous présente 3 chapiteaux historiés et trois chapiteaux feuillus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

volvic_chapiteaux_4L’un d’eux représente le donateur, Guillaume de Bezac, accompagné d’un moine, tenant tout deux une colonne. Un ange (ou un homme réalisé) tient un compas posé sur un globe terrestre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

volvic_chapiteaux_10Sur le tailloir court une inscription : « Incipit donalia sanct Pre(je)cti  que fecit Guillelmes de Bez() pro anima sua et conj(jugis) » : c’est pour son âme et celle de son épouse que Guillaume de Bezac entreprend de construire le sanctuaire de saint Priest.

 

 

 

 

 

volvic_chapiteaux_2Un autre est appelé les « vertus de saint Priest » : y sont représentées la justice (balance, symbole du juste milieu, entre matière et esprit), la tempérance (bouclier posé à terre, symbole de la maitrise de soi et de l’engagement personnel, la lance touchant la terre et le ciel),

volvic_chapiteaux_7

 

 

 

 

 

 

volvic_chapiteaux_11la force (livre fermé : connaissance divine, et deux doigts levés vers le ciel, deux autres repliés vers la terre, symbole d’une activité) et l’humilité (homme portant poignard et épée, symbole de la puissance active et de la lumière de la connaissance).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Volvic_27Le troisième est celui des évangélistes. Comme ils sont représentés avec des ailes, souvent ils sont confondus avec des anges. Mais ce sont bien Jean, Luc, Mathieu et Marc, qui, grâce à leurs ailes, peuvent atteindre le ciel, la partie cosmique, tout en gardant leurs pieds posés sur terre, la partie tellurique.

 

 

 

 

 

volvic_chapiteaux_1On remarquera que c’est sur la figure de Jean (et pas sur la tête à Mathieu), celui dont l’attribut est l’aigle (qui peut regarder le soleil), qu’un rayon de lumière se pose. Les 4 visages sont tournés vers les points cardinaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

volvic_chapiteaux_3Ils sont accompagnés de trois chapiteaux à feuilles de chélidoine, symbole de l’accès à la lumière. Au milieu des feuilles, des fleurs, puis des fruits : nous progressons jusqu’au centre du chœur, point d’unification.

Volvic_21

 

 

 

 

 

 

volvic_chapiteaux_5Sur les chapiteaux adossés nous allons retrouver les griffons buvant au calice, les centaures

volvic_chapiteaux_6

Posté par madame_dulac à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Notre-Dame de la Garde



Volvic_2La statue de 5,50m de haut, sculptée par frère Gamaliel, directeur de l'école d'architecture de Volvic et ses élèves, est posée au sommet du puy de la Bannière depuis 1861. Elle fut réalisée grâce au don d’une habitante de la ville.

 

 

 

 

 

Volvic_3En 1869, les arcades d’une chapelle gothique (adjacente à l’église Saint-Priest) aujourd’hui détruite, ont été réutilisées pour abriter l’autel en porphyre, pesant 13 tonnes. Un pèlerinage très fréquenté y a lieu le dernier dimanche de mai.

Posté par madame_dulac à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]