28 juin 2010

Saint-Émiland

Saint_Emiliand_3Le village possède une église romane du XIIIème siècle, et dans son cimetière un oratoire classé aux Monuments Historiques.
L'on fabriquait en ce lieu des meules de moulin, et aussi des sarcophages ou cercueils de pierres. Ceci est important pour la suite de l'histoire.
Saint_Emiliand_8














Saint_Emiliand_5Cette commune a plusieurs fois changé de nom à travers les âges. Dans l'antiquité ce fut d'abord Leusia ou Lausia, relevé dans des chartes très anciennes, nom en rapport sans doute avec l'exploitation importante de carrières qui eut lieu en ces endroits dès l'antiquité. (Lauze désignant en effet les dalles ou pierres plates employées jadis pour la couverture des maisons). Ce nom évolue plus tard en Luze.







Saint_Emiliand_4Plus tard, après l'apparition du christianisme et l'institution des paroisses, nous trouvons Saint-Jean-de-Luze, la chapelle du village étant placée sous le vocable de Saint-Jean.
Puis ce sera Saint-Emiland, que la commune retient aujourd'hui, et qui se rattache à la légende du saint évêque combattant l'invasion des Sarrazins.
Saint_Emiliand_6













Saint_Emiliand_7Jusqu'au seizième siècle la légende de saint Emiland (étymologie latine : "aemulus", émule
) n'est connue que par la tradition locale, sans être appuyée par aucun docu­ment écrit ni soutenue par aucune formule liturgique : légende conservant le souvenir d'un évêque guerrier arrivant du fond de la Bretagne avec une armée pour combattre les Sarrasins, rencontrant ceux-ci à Saint-Jean-de-Luze, succombant en ce lieu après un sanglant combat et inhumé avec ses compagnons dans des cercueils de pierre tombés du ciel, que l'on voyait en grand nombre sur le théâtre pré­sumé de cette rencontre.

http://www.ateliers-habitatvivant.fr/index_fichiers/pierres_71.htm
http://www.bourgogne.cybercommunes.com/71/SAINT_EMILAND/tourisme/patrimoine/index_patrimoine.php

Posté par madame_dulac à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La fontaine de Saint-Emiland

Saint_Emiland_9Non loin du village de Saint-Emiland passe l'ancienne voie romaine "Agrippa". Dans la forêt du même nom se trouve une fontaine miraculeuse.











Saint_Emiland_11La source jaillit, selon la légende, à l’endroit même où périt Saint-Émilien, l'évêque guerrier arrivant du fond de la Bretagne  pour combattre les Sarrasins.
Saint_Emiland_14















Saint_Emiland_10Il est dit qu'Émilien prit la place de saint Jean. Mais avant Jean... La fontaine garde la mémoire d'un ancien pèlerinage païen. L'eau de la source était réputée pour guérir toutes les maladies.
















Saint_Emiland_13Encore de nos jours, tous les vendredi suivant le 24 Juin, ce pèlerinage attire bon nombre de gens. 

















Saint_Emiland_12L'eau de la fontaine est bénie, ainsi que des linges pour les malades. Les douleurs, les problèmes de visions, de stérilité et de délivrance sont les principales causes des prières. Vois, et tu créeras.
















Saint_Emiland_16Plus loin, la pierre des sacrifices. Et encore un peu plus loin, la pierre Guénachère. Deux blocs de granit qui ont nourri l'imagination des populations locales. La légende rapporte  qu'un jour, alors qu'une famine sévissait au village, les habitants de Saint-Emiland s'y rendirent pour implorer Dieu de leur venir en aide. Après bien des prières, leur vœu fut exaucé.








Saint_Emiland_15Du ciel tombèrent de beaux pains tout chauds.  Les ventres bien remplis, on décida pour remercier le ciel de consacrer les pains qui n'avaient pas été consommés. Alors survint un deuxième miracle. Mie et miettes se muèrent en pierre, se regroupèrent et formèrent un gros rocher.









Saint_Emiland_2Ne pas oublier que dans les temps anciens, on fabriquait en ce lieu des meules de moulin...


Pour voir la carte, cliquer ici.

Posté par madame_dulac à 19:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]