20 juillet 2015

Barnhouse

 

Barnhouse_10Sur la rive sud du lac Harray, proche du cercle de pierre de Stenness et de l’emplacement de la pierre d’Odin, fut découvert en 1984 le « village » néolithique de Barnhouse. Son nom provient tout simplement de la ferme voisine de Barnhouse. Les fouilles mirent à jour une quinzaine de maisons, contemporaines du village de Skara Brae, c'est-à-dire datant de 3 300 ans, qui furent abandonnées en 2 600 avant notre ère.

 Barnhouse_9

 

 

 

 

Barnhouse_plan_1bLes vestiges des murs restants, en pierre sèche et peu élevés, permirent de voir des structures de forme ronde, avec foyer central, cloisons, lits et vaisseliers en pierre. Les archéologues ont remonté quelques murs, afin que les touristes se rendent mieux compte de ce que fut Barnhouse à l’origine. Le « village » au départ s’étendait beaucoup plus loin en direction de Maeshowe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_1Barnhouse diffère pourtant de Skara Brae, situé 8km au nord/ouest : les maisons ne furent pas enterrées, aucun passage couvert ne les reliait entre elles, et il semblerait qu’il y eut une hiérarchie dans la structure sociale, absente de Skara Brae. De plus, les spécialistes estiment que chacune des maisons ont été délibérément détruites quand elles n’ont plus été utilisées, d’autres prenant leur place au fil des ans. Deux structures se démarquent.

 

 

 

 

 

Barnhouse_5La maison 2, plus grande que les autres et construite plus solidement sur une petite hauteur, avec deux pièces ayant chacune un foyer. Dans les murs intérieurs, 6 cavités rectangulaires intégrées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_cisteUn peu après le seuil d’entrée fut découverte une ciste (du latin cista, corbeille en osier et par extension coffre, boîte, sépulture individuelle, de petites dimensions, se présentant sous la forme d'un caisson de dalles de pierre où se fait un dépôt votif ou funéraire).

 

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_6Au lever du soleil le matin du solstice d’hiver, les rayons passaient par l’entrée et allaient taper directement sur la dalle trapézoïdale qui la recouvrait. La maison 2 n’a jamais été démolie, contrairement aux autres.

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_2Située en face, la maison 8 est la structure la plus grande de Barnhouse. Elle fut construite sur une plate-forme d'argile jaune après l’abandon des autres maisons, vers 2 600 avant notre ère. C’est une structure carrée massive de 7m de long, aux murs épais, entourée par 3 murs d’enceinte. L’entrée, orientée au nord/ouest sur le coucher du soleil au solstice d’été, et flanquée de deux menhirs, donne sur un couloir de 3m de long. Au milieu du passage, sous le plancher de dalles, fut retrouvée la trace d’un foyer.

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_pitchstone

 

 

 

La structure possède aussi un foyer central, près duquel fut retrouvé une poterie de style Unstan Ware remplie de silex, très rare dans les Orcades. Un morceau de rétinite, pierre formée à partir de lave refroidie au contact de l’eau ou de la glace, utilisée pour fabriquer des outils tranchants mais aussi pour ses propriétés énergétiques, fut également retrouvé.

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_Machrie_MoorCette pierre chamanique, verre naturel, qui facilitait la connaissance de l’inconscient et la purification, proviendrait de l’ile d’Arran (Eilean Arainn), de l’autre côté de l’Ecosse, habitée sans interruption depuis le début du Néolithique et où se dressent bon nombre de mégalithes comme ceux de Machrie Moor.

 

 

 

 

 

Barnhouse_12Il semblerait que le « foyer central » du cercle de pierre de Stenness, 200m plus bas, monté bien après les menhirs, fut construit avec les pierres de pavement de la maison 8.

 

 

 

 

 

Barnhouse_8Si Barnhouse ne fut pas un village comme les autres, à quoi a-t-il bien pu servir ? Même les archéologues disent que la découverte de ce site, de nature cultuelle, a conduit à la réinterprétation de l’histoire des Orcades. C’est dire. Voyons un peu. Premier indice, sa position orientée des entrées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_plan_aDe plus, le site est relié suivant un axe solsticial à la pierre de Barnhouse, elle-même reliée à Maeshowe. Cela forme un beau triangle rectangle isocèle. La pierre de Barnhouse est aussi reliée au centre de Brodgar, en passant par la Watchstone, suivant la ligne des rayons du soleil levant du 1er mai, à la fin de la saison sombre et au début de la saison claire.

 

 

 

Barnhouse_plan_6aLa maison 2, différente des autres, devait accueillir un personnage plus important, d’où la notion de hiérarchie. Si non, elle était différente d’un logement, la présente de la ciste en témoignant (lien avec les ancêtres ?), même si la possibilité qu’elle ait été mise là ultérieurement reste de mise.

 

 

 

 

 

 

 

Barnhouse_3La maison 8, ressemblant à un édifice religieux tel une église romane avec sa triple enceinte, fut construite après l’abandon du reste du site. Les temps changent, les pratiques religieuses et rituelles aussi, mais le lieu, espace sacré, semble rester dédié au culte. Là où les cérémonies eurent lieu à l’extérieur, dans les cercles de pierres ouverts à l'ensemble de la communauté, elles se firent ensuite dans un espace clos seulement accessible à quelques privilégiés. Le fait que l’entrée possède un foyer caché indique peut-être que l’on devait passer dessus avant d’entrer afin de se purifier. A moins que le foyer ne soit le vestige d’une ancienne cérémonie de fondation. A moins qu’il faille se servir du feu pour ouvrir le site énergétiquement parlant. Dans les trois cas, on note l’importance du feu.

 

 

 

Tous ces indices tendent à prouver que Barnhouse fut un village sacerdotal, où les premiers chamanes, puis les  prêtres, officiaient, en relation directe avec Maeshowe, le ness of Brodgar et les cercles de pierre voisins. Le fait qu’à l’intérieur des maisons, en interface les unes avec les autres, règne la permanence d’un état harmonique ne fait que confirmer la chose.

http://www.orkneyjar.com/history/barnhouse/

http://www.spirit-of-orkney.com/contents1a/2010/08/barnhouse-neolithic-settlement/

http://www.odinorkney.com/pages/maeshowe/barnhouse.html

http://www.ancient.eu/Barnhouse_Settlement/

Posté par madame_dulac à 22:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Ness of Brodgar

 

Brodgar__Ness_of_Brodgar__6cL'énorme complexe du Ness of Brodgar, d'une superficie de 2,5 hectares entre le Cercle de Brodgar et les Pierres levées de Stenness, fut découvert en 2003. Le site fut utilisé de 3 500 ans avant notre ère jusqu'à la fin de la période néolithique, vers 2 300. Seulement 10% du site a été entièrement fouillé jusqu'à présent.

 

 

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__3aLes fouilles ont révélé l’existence d’une concentration d’une douzaine de temples, entourés d’un mur titanesque (appelé la grande muraille de Brodgar), sans équivalent en Europe. Selon les archéologues, le site pourrait être plus important que Stonehenge.  Le mur d’enceinte, de 4m d’épaisseur, mesurait plus de 100 m de longueur. Il aurait formé une barrière symbolique entre le monde profane et le site sacré.

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__2aLes temples étaient reliés à des dépendances par des trottoirs pavés de pierres soigneusement construits. Les toits étaient faits de dalles d’ardoise empilées.

 

 

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__4Le plus grand des temples, appelé la « cathédrale », découvert en 2008, fait 25m de long sur 20m de large. Une pierre levée avec un trou en forme de sablier fut incorporée dans les murs, rappelant la regrettée pierre d’Odin. Ce temple est sans doute le plus récent, et comme à Barnhouse, il signifie un changement dans les rituels des orcadiens vers la fin du Néolithique.

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__15aEn juillet 2010, une dalle colorée de rouge, d'orange et de jaune fut déterrée, première découverte d'une preuve que les peuples néolithiques utilisaient de la peinture pour décorer leurs bâtiments. On pense que la peinture primitive pourrait avoir été faite d'hématite, mélangée avec de la graisse animale, du lait ou des œufs.

 Mais savez-vous ce que représente ce minerai de fer ?

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__hematite

L'hématite, malgré sa couleur souvent d'un noir profond, est une pierre rouge. Son nom provient du latin haematites, lui-même emprunté au grec aimatítis, qui signifie « sang ». L'hématite colore en rouge l'eau de refroidissement lors de la taille. Mais ce n'est pas tout. Chez les anciens égyptiens, elle avait le pouvoir de guérir les maladies du sang. L'élixir d'hématite a la particularité d'activer la régénération des tissus, et en lithothérapie, ses propriétes sont de dissiper la négativité et d'empêcher les énergies négatives de pénétrer. Pas mal pour recouvrir les murs d'un temple. Ca me rappelle les murs de la grotte de Gargas tiens...

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__8aUne pierre avec un motif de chevron peint avec du pigment rouge fut aussi découverte. Une autre, appelée l'"oeil de Brodgar", fut trouvée en 2009. Que de symboles...

Brodgar__ness_of_Brodgar__7 

 

 

 

 

Brodgar Boy

Brodgar__ness_of_Brodgar__9

Cette statuette fut trouvée en 2011 lors des fouilles. Elle se trouvait parmi les débris de l’une des structures les plus récentes du complexe. Elle mesure seulement 30 mm de haut et semble avoir une tête, un corps et deux yeux.

Loin d'être aussi finement sculptée que la Vénus des Orcades, Brodgar Boy est une représentation assez frustre d’une forme humaine. La Vénus fut taillée à plat dans le grès, Brodgar Boy fut sculpté dans un tube d’argile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__18

Les marques sous la figurine laissaient à penser qu’elle faisait partie d’une sculpture plus grande. Les chances de trouver l’autre partie étaient très faibles, mais elle fut retrouvée, plus d’un mètre plus loin. Personne ne sait encore à quoi pouvait bien servir cette figurine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__17Nick Card, l’archéologue responsable des fouilles, a dit : « compte tenu de la nature du site, il serait facile de suggérer que la figurine représentait un objet cérémoniel, rituel ou religieux. Mais vu l’endroit du site où elle a été trouvée, l'un des derniers bâtiments construits sur le Ness, je ne pense pas que ce soit évident, et je ne pense pas non plus qu’il faille en déduire aucune réflexion concernant le site dans sa globalité ».

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_brodgar__21Il rajoute : « était-ce un jouet ? Un objet créé comme une fantaisie puis perdu ? Cependant, la rareté de ce type de découverte, même si elle n’est qu’une représentation figurative assez grossière, pourrait avoir une signification au-delà de notre compréhension. Mais significatif ou non, ça reste toujours une jolie trouvaille; une intéressante curiosité qui, parmi toutes les structures massives et l’architecture monumentale sur le Ness, nous donne un aperçu plus personnel des gens qui fréquentaient autrefois cette région du cœur néolithique des Orcades ».

 

 

 

 

Toutes ces découvertes ont amené les archéologues à revoir leur copie. Et Nick Card de conclure par ses mots :

Brodgar__ness_of_Brodgar__13a« Nous devons tourner la carte de la Grande-Bretagne à l’envers quand on étudie le Néolithique, et ignorer notre attitude centrée sur le sud. Londres est peut-être le centre culturel de la Grande-Bretagne aujourd'hui, mais il ya 5000 ans, c’étaient les Orcades. La création, les innovations partaient de cet endroit. La première poterie rainurée, si distinctive de l'époque, fut faite ici par exemple, et les premiers henges, anneaux de pierre entourés de fossés, furent érigés dans les Orcades. Ensuite, les idées se répandaient sur le reste de la Grande-Bretagne. »

I can’t believe it. C’est un morceau de chance, n’est-il pas ? Secouons-nous les mains ! (ca c’est moi qui rajoute).  

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__23Autour de 2 300 avant notre ère, le site fut brusquement abandonné. La datation au radiocarbone des os d'animaux suggère qu'une grande cérémonie eut lieu, avec plus de 600 bovins abattus. Peut-être à cause d’un transfert de pouvoir, une nouvelle religion remplaçant l'ancienne. Quelle qu’en soit la raison, Ness of Brodgar fut bel et bien abandonné, puis oublié durant les 4 300 années suivantes.

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar__24Quand à sa finalité... le mur d’enceinte, séparant le sacré du profane, les lacs d’eau douce et d’eau salée de chaque côté et la ligne énergétique passant en son centre reliant les cercles de pierre, les découvertes d’offrandes sur le site, le nombre important de temples, sa position à côté de Barnhouse, tout ça me fait penser à la cité du Vatican au Moyen-âge, avec Saint-Pierre et sa symbolique au centre, les appartements du pape à côté, les salons de réception des invités, les troncs pour les dons, les ex-voto aux murs, et l’hôpital, fondé par l’église et administré par les membres du clergé. Finalement, on a vraiment rien inventé.

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_Brodgar_plan__1aEt surtout…  Ces païens incultes, barbares sales et barbus, habillés de peaux de bêtes et portant massue, se payaient le luxe d’avoir le tout à l’égout, l’eau sur le palier, le chauffage central, utilisaient de la peinture pour décorer leurs bâtiments, mangeaient des corn flakes au petit déjeuner, portaient des chaussures en cuir et des capes imperméables, se tatouaient des symboles bizarres sur des points d’acupuncture, se basaient sur les mesures solsticiales pour construire leurs maisons, utilisaient des pierres particulières pour leurs cérémonies initiatiques et leurs purifications rituelles, ancraient des mégalithes de plusieurs tonnes orientées sur beaucoup plus que de simples rayons de soleil aux différentes phases de l’année et sur un cercle parfait de surcroit, mettaient en place des fossés très profonds et des murs d’enceinte très épais, construisaient des cairns de dizaines de mètres juste pour soi-disant enterrer leurs morts, se servaient de l’énergie des lieux pour sacraliser les sites... Non seulement on a rien inventé, mais je crois qu’on a beaucoup perdu.

 

 

 

 

 

 

Brodgar__ness_of_brodgar__22J'ai appris que la maison juste devant les fouilles de l’ORCA (Orkney Research Center for Archeology), Lochview, a été mise en vente en 2011 et achetée par un mystérieux inconnu, qui en a fait don à l’OHS, Orkney Heritage Center.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.orkneyjar.com/archaeology/nessofbrodgar/

Posté par madame_dulac à 22:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 novembre 2006

Maeshowe

maeshowe_a_rienneJe tenais à garder le meilleur pour la fin. Je vous présente donc Maeshowe, qui pour moi est l'équivalent de la pyramide initiatique de Khéops sur le plateau de Ghizey. Ce n'est donc pas pour rien que les Orcades sont  appellées l'Egypte du nord.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Orcades_279Maeshowe (2750 av. J-C) est considérée par les archéologues comme l'une des dernières sépultures communes, avant que les tombes individuelles ne les remplacent. C'est un des plus beaux cairns d'Europe, construit avant les pyramides d'Egypte et avant l'âge d'or de la Chine. Mélange de simplicité et de sophistication, il doit sa survie à la qualité remarquable de sa pierre.

 

 

 

 

 

 

C'est un tumulus de 35 m de diamètre et de 7 m de haut qui était à l'origine entouré d'un large fossé.

 

maeshowe_7Le passage d'entrée, long de 9 m, remonte légèrement avant de déboucher dans la salle principale carrée (environ 4,6 m²) où s'ouvrent trois petites chambres funéraires. Les murs sont de pierres taillées se chevauchant légèrement jusqu'à former le toit, soutenu par quatre contreforts situés dans les coins. Un énorme bloc de pierre logé dans un renfoncement du tunnel permettait de fermer l'entrée du cairn de l'intérieur (sans doute pour les cérémonies).

 

 

 

 

 

maeshowe_2Maes Howe fut construit de manière à ce qu'au solstice d'hiver, les rayons du soleil couchant s'infiltrent par le couloir pour venir frapper la chambre située en face. À cette occasion, les passionnés viennent voir l'événement... lorsqu'il a lieu : le 21 décembre, le soleil couchant réussit rarement à percer les nuages orcadiens !

 

 

 

Au XII ème siècle, les Vikings y laissèrent de nombreux graffitis à l'origine de sa renommée auprès des passionnés d'histoire scandinave.

 

maeshowe_runesmaeshowe_dragonVoilà pour la présentation officielle. Il faut savoir que les pierres s'adaptent parfaitement, sans aucun mortier. On ne peut faire passer une feuille de papier entre elles. Le site fut redécouvert en 1852, après les Vikings qui laissèrent les marques de leur passage en défonçant le toit par exemple et en "taggant" les pierres (Ils font pas dans la dentelles, ces hommes là...). Sur les murs du tombeau, l'ensemble le plus étendu au monde d'inscriptions runiques vikings. Les gravures d'un dragon et d'un serpent se rajoutent aux inscriptions.

 

 

 

Dans "Orkneyinga saga"(saga viking des Orcades), on  apprend que pendant l'absence du comte Rognvald Kali, parti pour Jérusalem, Harald Maddadarson lança une attaque surprise sur l'île le 6 janvier 1153. Pris dans un orage violent, il trouva refuge dans Maeshowe avec quelques-uns de ses hommes. Le lendemain, deux d'entre eux devinrent fous...

 

 

maeshowe_8La connaissance de l'astronomie des constructeurs va juqu' au symbolisme le plus poussé. Les rayons du soleil, avant de taper directement sur le mur arrière de la chambre le jour le plus court de l'année, illuminent le hall central pendant... 40 jours. No comment. Enfin si... 40, c'est le nombre du passage, comme par hasard.(voir Barnhouse) Il existe un site qui propose de regarder un film pris par une caméra posée dans le couloir d'entrée le 21 Décembre...  http://www.maeshowe.co.uk/

 

 

 

 

 

 

 

 

maeshowe_rayonDe plus, une recherche récente sur Maeshowe a montré un autre phénomène lumineux interessant: pendant quelques minutes, le soleil se couchant derrière la colline de Hoy, en ligne directe avec l'entrée du cairn, disparait puis réaparait avant de disparaitre définitivement. C'est le "clignotant solaire", qui amène des flashs à l'intérieur de la chambre principale.

 

 

 

 

 

maeshowe_12Il y a trois "chambres dans les murs qui ont été scellés avec les blocs en pierre gisant maintenant sur le plancher. Le passage d'entrée est constitué de pierres énormes, la plus grande pesant plus de 3 tonnes. Le fait que la pierre de blocage à l'entrée du passage semble être conçue pour être fermée de l'intérieur suggère que les activités avaient  lieu dans le cairn. Ce qui exclut, pour quelqu'un de logique, la fonction de chambre mortuaire...

 

 

 

 

maeshowe_5Encore une fois, les archéologues  présentent ce qu'ils ne comprennent pas comme des tombeaux, comme pour Khéops. Marre à la fin...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a des trous  tout autour de Maeshowe qui semblent être les emplacements vides pour de grandes pierres levées. Un autre cercle disparu?

 

 

 

 

maeshowe_9_1maeshowe_10Maeshowe a été construit sur un plateau de terre avec un fossé circulaire autour. Le fossé étant empli de tourbe, la datation au C14 c'est faite sur les ossements retrouvés dedans. Il est donc soit-disant contemporain de Stenness , Brodgar et Skara Brae. Bien. Récemment, les archéologues laissent entendre que le cairn a déjà été construit sur une première structure...

 

 

 

Maeshowe est donc relié directement aux cercles de Stenness, Brodgar, Bookan, et un peu plus loin Skara Brae par les portails de pierres levées comme Barnhouse, Watchstone, Comet, Odin, plus toutes celles que nous avons perdues.

 

 

Cet ensemble mégalithique me fait penser à un centre initiatique, avec école à Skara Brae et à Gurness, travaux pratiques sur les cercles de pierre, et passage du diplôme dans Maeshowe.

 

 

Orcades_278Maeshowe est un lieu sacré avec un seuil d'entrée. Je n'ai pas eu le plaisir de renconter le gardien, mais nul doute qu'il est bien là. Les personnes n'ayant pas atteind ce seuil en ressortent impressionnés, mais pas transformés. En tout cas pas visiblement.

 

 

 

 

 

Maeshowe_028Je ne sais pas si j'ai atteind le seuil, mais je peux vous dire qu'en me tenant au centre de la chambre principale, le guide n'existait plus, je n'entendais plus ses paroles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maeshowe_109J'avais l'impression de m'élever rapidement pour atteindre le centre du tout, tous chakras ouverts, tangant sous l'effet des énergies du lieu. Je n'ose même pas imaginer la sensation que je pourais éprouver en passant une nuit entière dans le cairn, surtout au solstice d'hiver.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maeshowe_106Peut-être la même chose que les impétrants passant la nuit dans la chambre du roi...

 

 

Merci à Jean....

Posté par madame_dulac à 22:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Standing stones of Stenness

Orcades_302

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stenness__Orcades_010"This didn't immediately 'wow' me like I thought it would. It wasn't that I was disappointed exactly but I didn't get that 'buzz'. It was only when I got up very close to the individual stones, particularly the really wafer thin one, that this place excited me. The angle of the top of each stone was thrilling and had a really angry graphic quality."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stenness__Orcades_008"These stones live up to the hype. The flat flagstone means that as you walk around the site, each stone presents a continouously changing aspect. The combination of the three tallest makes the number of angles even greater.
It seemes that the stones have a distinct relationship with the hills of Hoy, which are rather prominent throughout the whole area."

 

 

 

Stenness__Orcades_013Pareil... En arrivant devant le cercle, je me suis dit qu'il n'était pas aussi fort que celui de Brodgar. Erreur.... Il suffit de rester un moment autour des pierres pour être complètement envoûté par la magie qu'elles dégagent encore. L'énergie vous enveloppe, comme pour vous préparer à quelquechose de fort, de puissant, de grand.

 

Stenness__Orcades_023

 

 

 

 

 

 

 

 

Une promesse d'envolée...

 

Stenness__Orcades_024Le cercle se voit de très loin. Les trois pierres qui restent debout, reliquat d'un ensemble de 12, mesurent de 4m 80 à 5m 70. La datation au C14 sur les restes organiques trouvés sur place fait remonter à au moins 5 100 ans le monument, ce qui en fait déjà l'un des plus vieux de Grande Bretagne. Comme Brodgar, le cercle fut à l'origine entouré d'un fossé de 6 mètres de large pour 2 mètres 40 de profond. Pendant les dernières fouilles, le fossé s'est rempli d'eau. Le fond se trouve sous le niveau des lacs voisins. Peut-être qu'à l'époque de sa pleine utilisation en était-il ainsi...

 

 

 

 

 

Stenness__Orcades_067Son diamètre est d'environ 44 mètres.(il semblerait qu'au départ, ce fut une éllipse). La chaussée servant d'entrée fait face à l'ancien village de Barnhouse. Les pierres d'un soit-disant dolmen en son centre furent apparement ramenées de ce village. il a été retrouvé quand même un trou laissant penser qu'un mât ou un poteau en bois se dressait au milieu du cercle.

 

 

 

 

Orcades_265

Tout autour de Stennes on retrouve les fameuses pierres jumelles de Watchstone, d'Odin et de Barnhouse formant des portails. Le lien entre ces pierres  et les cercles nous ammène jusqu'à Maeshowe...

Le "temple de la lune", voisin du "temple du soleil" et de celui "des étoiles" nous transporte loin dans le temps... Mais est-ce si loin, et qu'est-ce que le temps ?

 

 

 

 

 

Orcades_286Il nous reste les traces d'un sermon, rapporté dans 'l'Orcadian" du 20 Juillet 1801, prononcé par le curé de la paroisse:

"On the main festival of Beltane the sun sets on the Barnhouse Stone,
From there slightly north to the circle of the moon,
Then a little east to that of the serpent, the Odin Stone,
Now to the stone of mercury (Watch Stone) at the Ring of   Brogar,
Next to the height north that is the temple-house of the moon,
North again to the stones of Saturn & Jupiter (Comet Stone)
Finally near the circle of the sun the stone of Venus the King of Brogar.
At the last all go home to light the fires.

On the summer solstice the symbol of the serpent is taken to the mound near the ring of Bhokin to be condemned to death. After which it goes to the King of Bhokin where it is pulled to pieces and eaten."

Hum...essai de traduction...

 

Orcades_293"Pendant la fête de Beltaine le soleil se place sur la pierre de Barnhouse,
Légèrement au nord du cercle de la lune,
Puis un peu à l'est du serpent, la pierre d'Odin,
Puis à la pierre de Mercure (Watchstone)) à l'anneau de Brogar,
Ensuite au grand nord où se trouve le temple/maison de la lune,
Au nord encore aux pierres de Saturne et de Jupiter (Comèt stone)
Enfin près du cercle du soleil à la pierre de venus le roi de Brogar.
Pour terminer,tout le monde rentre à la maison allumer les feux.

Au solstice d'été, le symbole du serpent est emmené au monticule près de l'anneau de Bhokin pour être condamné à la mort. Après quoi il va au roi de Bhokin où il est mis en morceaux et mangé."

Rituel se rapportant aux mythes d'Osiris et de Mithra avec une pointe d'eucharistie... Tout est dans tout.




Orcades_305

 

Posté par madame_dulac à 15:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 novembre 2006

Le cercle O'Bookan

Orcades_480Cet endroit est très peu connu. Il est quand même présenté comme le troisième cercle de pierres. Il se situe au Nord/Ouest de Brodgar, à environ 1,6 km.













Orcades_484Il se compose d'un fossé entourant une plateforme centrale surélevée, dans laquelle se tiennent encore des tronçons de pierres. Il a été suggéré qu'elles étaient les restes d'un cairn, mais rien n'a été prouvé. je pencherai plus pour un autre cercle, même s'il manque la chaussée d'entrée que l'on retrouve dans les autres cercles.










Orcades_491Le fossé, de 13,50 mètres de largeur et 2 mètres de profondeur, entoure la plateforme ovale de 44,5 mètres sur 38 mètres. C'e'st au centre de cette plateforme que l'on trouve les pierres.












Orcades_490J'ai ressenti quand même en ce lieu pas mal dénergie, un peu diffuse. Il me semble, comme souvent, que des pierres ont servi aux clôtures des fermiers du coin... Il reste une tradition voulant qu'après le temple du soleil de Stenness et celui de la lune de Brodgar, le temple de Bookan soit dédié aux.... étoiles ! Il aurait eu alors une importance plus grande que les deux autres. Il reste qu'il est situé dans le premier axe du site.

Posté par madame_dulac à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La pierre d'Odin

odin1024Jusqu'en hiver 1814 , la pierre d'Odin se tenait devant le cercle de Stenness. cette pierre a joué un rôle important dans la vie des Orcadiens. Elle a été datée de 3 000 environ avant J.C.; mesurait 2 mètres 50 de haut pour une largeur d'un mètre. Sa particularité était le trou qu'elle avait en son centre.

Les archéologues ont retrouvé précisément l'endroit où elle se tenait, et nous gardons quelques dessins faits par des gens avant sa destruction.(croquis d'Elisabeth, marquise de Stafford). Elle se situait à environ 150 mètres au nord du cercle de Stenness, près de la ferme dite d'Odin.

 

odinst19cElle fut détruite par un fermier qui louait les terres sur lesquelles elle se tenait. Il fut arrêté par les habitants de l'île avant qu'il ne continue son œuvre sur les pierres restantes du cercle de Stenness. Il réussit quand même à en détruire une ! (Il faillit d'ailleurs y laisser sa vie, sa maison ayant été incendiée peu après. On ne plaisante pas avec ça chez nous...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un jour, un jeune homme fut conduit au tribunal par les anciens. Il avait abandonné sa belle. Rien de bien grave a dit le juge.... ben si, ont-ils répondu, il a cassé la promesse d'Odin... La promesse d'Odin ? Les vieux ont alors raconté l'histoire: les promis joignaient leurs mains au travers du trou de la pierre et faisaient une promesse, qui devenait alors la promesse d'Odin, et ne pas la tenir était sacrilège.
Les enfants étaient passés au travers du trou pour garder toute leur vie une bonne santé... Il était d'usage de laisser des offrandes, comme un morceau de pain, ou bien du fromage, un vêtement ou alors une petite pierre.

Posté par madame_dulac à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Watchstone

Orcades__m_galithes_006La pierre nommée "Watchstone" est un géant (5m 60 de haut) posé au bord de la route qui relie Stennes et Brodgar, à l'entrée de la mince bande de terre qui forme un isthme entre les lacs de Stenness et Harray. (les lacs d'eau salée et d'eau douce). Elle entre dans la catégorie des géants pétrifiés. Une légende raconte qu'elle plonge dans le lac le soir de la nouvelle année pour se désalterer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Orcades__m_galithes_005Il y a longtemps, elle avait une jumelle, avec laquelle elle formait une porte devant Brodgar et une annexe à Stenness. En 1930, les restes de cette seconde pierre furent découverts à 13 mètres environ, de l'autre côté de la route. De part leurs positions, il semblerait que ces deux pierres aient fait partie d'un autre cercle disparu à ce jour. Si l'hypothèse d'un autre cercle ne se vérifie pas, il reste celle du chemin initiatique reliant par des portes Brodgar et Stenness.

 

 

 

 

 

 

 

 

Orcades_307Au solstice d'hiver, vu du Watchstone, le soleil disparaît derrière la colline de Hoy pendant plusieurs minutes, et puis réapparaît momentanément au nord de la colline.


















Orcades_308Juste aprés le solstice d'hiver, le soleil monte clairement dans l'entaille dess les collines de Hoy.  Il y a également un événement semblable plus tôt et plus tard dans l'année, quand le soleil « clignote » derrière Cuilags et le Kame de Hoy. (étude de Charles Tait). Ce phénomène a fait émettre l'hypothèse que la pierre était un marqueur dans l'étude de la trajectoire du soleil et permettait à l'observateur de mesurer l'approche du solstice d'hiver. A mon avis, c'est bien plus que celà.

Winter solstice sunset from the Watchstone       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les soirs, les cygnes viennent de reposer près d'elle...

 Orcades_240

Posté par madame_dulac à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La pierre de Barnhouse

Orcades_274Barnhouse est un monolithe solitaire couvert par les lichens. Il se trouve dans l'environnement proche de Maeshowe, non loin du cecle de pierres de Stenness. On le voit très bien de la route menant de Finstown à Stromness, sur la droite. Il fait partie de l'alignement Est/Ouest avec Cuween et la standing stone, vus précédement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Orcades_275Cette pierre est en plus parfaitement alignée sur l'entrée du cairn de Maeshowe, environ 700 mètres au Nord/Ouest. En 1952, Peter C. Flett a écrit: "L'alignement formé entre cette pierre de Barnhouse et le passage d'entrée de Maeshowe semble avoir une signification particulière. Celà est trop remarquable pour être simplement accidentel." Il est vrai qu'au solstice d'hiver, quand les rayons du soleil entrent au plus profond de maeshowe, l'astre est directement aligné au dessus de la pierre de Barnhouse. De Maeshowe, la ligne se poursuit sur la colline de Ward, sur l'ïle d'Hoy, dans un endroit où le coucher du soleil se fait 22 jours avant et après le solstice d'hiver. Cette période de 3 semaines est appelée par les "archéo-astronomes" tels que Thom le mois mégalithique. La pierre a-t-elle été posée en même temps que la construction de Maeshowe, ou bien était-elle là avant ? Mystère...

 

Orcades_282La découverte d'un trou derrière Maeshowe qui aurait été l'emplacement d'une autre pierre levée semble indiquer que Barnhouse a eu une fonction dans l'utilisation du cairn. Ce qui relierait le cercle de pierre de Brodgar (de part le premier alignement) et le cairn de Maeshowe, et prouverait que le site forme un ensemble complet.

Flett suggère aussi une relation entre Barnhouse, Watchstone et le cercle de Brodgar. Ces deux pierres forment une ligne droite avec le centre de Brodgar, suivant une direction Nord/Ouest, Sud/Ouest.

Posté par madame_dulac à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2006

les pierres du chemin...

Orcades_312Il est probable qu'un itinéraire jalonné de pierres ait éxisté entre les cercles de Brodgar et Stenness, comme le montrent ces menhirs posé tout au long. Plusieurs sont sans des propriétés privées, mais on les voit très bien de la route.
















Orcades_314De cet alignement devait aussi faire partie la pierre que l'on nommait pierre d'Odin, la pierre comète, et la watchstone. Une étude archéologique n'a pas pu retrouver de traces d'un tel itinéraire.











Orcades_316 Mais rien n'empèche de penser que ces pierres, qui sont parfois jumelles, forment des portes entre les deux cercles.

Posté par madame_dulac à 00:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Comet stone

Orcades_322

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

carteLa pierre comète se trouve à 140 mètres au sud du cercle de Brodgar. Il mesure 1m75 de haut et se tient sur une plateforme ovale d'environ 14 mètres de diamètre. Ce monolithe semble avoir fait partie autrefois d'un autre groupe de pierres formant cortège entre Brodgar et Stenness. De son emplacement, on peut admirer le cercle de Brodgar d'une façon exeptionnelle. Aux équinoxes du printemps et d'automne, son ombre touche la pierre du cercle la plus à l'ouest.










Orcades_324Le nom assez poétique de pierre comète remonte au XIX ème siècle. Il provient des archéologues qui l'ont vu comme un satellite du "temple du soleil", comme ils appelaient Brodgar à l'époque.












Orcades_326 Une étude propose que ce nom provienne de l'ancienne langue des Orcades. La pierre se serait appelée Cummistane, "pierre du monticule". Comme beaucoup de cairns sont dans son entourage, les vikings les dénommant "kuml", le reste aurait suivi.











Orcades_327Cette pierre dégage encore un peu d'énergie. J'attends d'avoir le temps pour me consacrer à l'étude complète des courants cosmo-telluriques du centre mégalithique des Orcades. Peut-être à la fin de l'étude, une explication à tout celà ?

Posté par madame_dulac à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]