08 janvier 2011

Arrivée au Mont Saint-Michel

Le Mont Saint-Michel. Là bas, tout est plus large.



17 heures, nous arrivons, Gw, Rem, Calou et moi. De loin, nous l'avons déjà senti.



Petite sœur, Tombelaine m'attire.



Un paysage où se mêlent la mer, la terre et le vent.



Il est là. Nous y sommes.



La nuit tombe, nous savons que nous ne pourrons pas entrer, il est trop tard.



Qu'à cela ne tienne, nous apprendrons la patience. Profitons ainsi de ce cadeau que nous offre Gaïa.















Il sera là demain, bonne nuit.



L'archange veillera sur nos rêves.



Il y eut un soir. Il y eut un matin. Tombelaine au réveil, la magie opère.



Que dire de plus...



Cette fois, nous sommes à l'heure.



Premiers à prendre un ticket, premiers à prendre des photos, première à verser une larme.

Posté par madame_dulac à 12:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


10 mai 2006

Le mont Saint Michel

msm33Le mont Saint Michel....Qui n'a pas rêvé de lui ?

Reflexions après une visite au mont d'un compagnon de route... Calou, tu nous manques !


st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_130__1600x1200_

"Dragon du Ciel, Dragon de la Terre….. ou un rêve de dragon pour balayer le manichéisme apparent des principales représentations des forces de la vie ? La Dame foulant au pied le reptile, Michel faisant de même l’épée à la main. 

La Dame, matrice infatigable, disponible, apaisante, protectrice, en offrande permanente.

Si Elle est familière, il aura fallu attendre de toucher à l’épée de feu pour ressentir jusqu’au fond des entrailles la voie de Michel,l a force de destruction au nom de la juste colère et ne connaissant pas le doute.

L’un et l’autre si complémentaires… Un seigneur pour protéger sa dame, une dame pour légitimer son seigneur.

Et ce rêve de dragon.

michelUn rêve ou la Dame enseigne à un nième degré d’interprétation l’essence draconique d'un homme qui se veut d’agir pour elle. Une image de plus pour faire des représentions de la Dame et de Michel une bien sympathique histoire, qui se résume en une question : Qui est le dragon de qui ?

La volonté matricielle pour apaiser la force destructrice, l’épée de justice pour contrôler la frénésie de création ?

Michel n’est-il pas ce dragon de la Dame lorsqu’il est temps de mettre l’épée au fourreau ? La Dame n’est-elle pas ce dragon que Michel doit retenir lorsque le désir de création devient incontrôlable ? Un Ouroboros à deux têtes ? Le Tao ?

Dès lors devient dragon de l’autre celui qui perd son corps d’homme ou de femme. Indiquant que ses dessins ou son énergie ne sont plus compatibles avec le principe humain ? L’autre prend alors un rôle de régulateur, pour le recadrer dans ce principe ?

Le dragon comme symbolisme de l’excès ou du dépassement de l’état humain ?

Par état humain, doit-on comprendre davantage la viabilité de l’individu dans le système terrestre, n’étant humain que celui que la Terre reconnaît ? "

st_michel1Avec l'aimable autorisation du chat....

michel31Saint Michel, parèdre de la dame.st_michel3


michel21

C'est à la demande de l'Archange Michel, "chef des milices célestes", qu'Aubert, évêque d'Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709. En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher. L'église préromane y fut alors élevée avant l'an mil.


msm10Au XIème siècle, l'église abbatiale romane fut fondée sur un ensemble de cryptes, au niveau de la pointe du rocher et les premiers bâtiments conventuels furent accolés à son mur nord.

Au XIIème siècle, les bâtiments conventuels romans furent agrandis à l'ouest et au sud.

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_114__1600x1200_Au XIIIème siècle, une donation du roi de France Philippe Auguste à la suite de la conquête de la Normandie, permit d'entreprendre l'ensemble gothique de la Merveille : deux bâtiments de trois étages couronnés par le cloître et le réfectoire.

Au XIVème et XVème siècle, la guerre de cent ans rendit nécessaire la protection de l'abbaye par un ensemble de constructions militaires qui lui permit de résister à un siège de plus de trente ans.
le choeur roman de l'église abbatiale, effondré en 1421 fut remplacé par le choeur gothique flamboyant à la fin du Moyen-Age.

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_153__1600x1200_Ce grand foyer spirituel et intellectuel fut avec Rome et Saint-Jacques de Compostelle l'un des plus importants pèlerinages de l'Occident médiéval. Pendant près de mille ans des hommes, des femmes, des enfants sont venus, par des routes appelées "chemin de Paradis", chercher auprès de l'Archange du jugement, peseur des âmes, l'assurance de l'éternité.

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_133__1600x1200_Devenue prison sous la Révolution et l'Empire, l'Abbaye nécessitera d'importants travaux de restauration à partir de la fin du XIXème siècle. Elle est confiée depuis 1874 au service des monuments historiques.

Voir la carte ici

Posté par madame_dulac à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Géographie sacrée du Mont Saint-Michel


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_090On peut constater que beaucoup d'anciens lieux de culte antérieurement dédiés à Anubis le furent ensuite à Gargantua, Lug-Hermès-Mercure, Apollon-Bélénos, puis à Saint-Michel pour finir.

les principaux sanctuaires qui lui sont dédiés s'alignent suivant une direction NO/SE, formant avec le Nord géographique un angle de 60°.

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_121


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_120

Ainsi trouvons-nous successivement: le Skellin Michael (Irlande), le Saint Michael's Mount (Angleterre), Saint-Michel au Péril de la Mer ( France), La Sacra di San Michele (Italie), San Michele di Monte Gargano (Italie). Cette droite passe d'ailleurs par Bourges ainsi que par Delphes, avant de traverser le plateau de Guiseh.



vezelay_msm_bourges_st_bertrand_146

"Un lieu sacré, avant d'être utilisé par l'homme pour ses rituels, fonctionne à l'état naturel comme point d'échange des forces de la terre et du ciel. Les rituels humains, quels qu'ils soient ne font que renforcer le processus et le mettre à la disosition des vivants. Le bâtiment, que l'on pose là est un appareil qui démultiplie encore à la fois le phénomène naturel et l'action humaine qui s'y déroule éventuellement. Cet appareil doit être en prise avec le lieu. C'est pourquoi l'on trouve ici du gothique et du roman, construits à la même époque. Les deux ne servent pas à la même chose.
Le lieu peut se passer des hommes et de l'appareil.
Le temple ne peut se passer des hommes ni du lieu.
Les hommes peuvent utiliser le lieu en se passant de l'appareil. Ils peuvent aussi se passer de l'un et de l'autre à partir d'un certain degré d'évolution.
La jonction des trois 'lieu/homme/appareil" permet (parfois) des miracles, lesquels n'existent pas, étant les effets de lois naturelles intelligemment mises en oeuvre."


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_116

Le mont Saint Michel est vêtu à la fois d'art roman "féminin" ou "noir" ou "terrestre" relevant du domaine symbolique du dragon qui incarne les forces de la terre, et d'art gothique "masculin" ou "blanc" ou "celeste" appartenant au monde michaëlique qui représente les forces du ciel.









vezelay_msm_bourges_st_bertrand_109

Le mont Saint Michel est une triple porte: porte entre la terre et le ciel puisque c'est une butte, une sorte d'omphalos, une pyramide, un axe... porte entre la terre et la mer, entre le solide et le liquide, et porte entre les vivants et les morts, l'abred et le Tir-na-Nog. Mikaël est psychopompe...

cette trilogie se retrouve dans l'architecture même du mont,qui reproduit la structure des sociétés médiévale, celtique et hébraïque: l'abbatiale incarne la fonction sacerdotale; sous elle les remparts symbolisent la fonction guerrière ou royale; et enfin plus bas, le village avec ses commerces et artisans sont le lieu de la fonction productrice...Le tout sur le rocher de Gargantua.


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_180_editedvezelay_msm_bourges_st_bertrand_080Il y aurait tellement à dire... Je voudrais remercier Monsieur Robert Graffin pour son travail sur le mont.

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_175_edited

Posté par madame_dulac à 16:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Tombelaine

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_070

Contemporains du massif Armoricain, les rochers du Mont Saint Michel et de Tombelaine sont apparus il y a environ cinq cents millions d'années. Issus du plissement hercynien, ces deux cônes de granulite, auxquels répond le mont Dol à quelques kilomètres de distance, comptent parmi les plus anciennes montagnes de l'hexagone.

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_125Le rocher de Tombelaine, revenu à l'état de nature, après des siècles d'une riche histoire religieuse et militaire fut aussi un lieu de méditation. Dès le XI ème siècle, Anastase et Robert, deux moines de la stricte observance, quittèrent le mont pour y fonder un ermitage. Plus tard, Bernard le vénérable y bâtit un prieuré. Son église fut dédiée à Notre-Dame-la- Gisante ou Notre-Dame-de-Tombelaine.

Le nom de Tombelaine peut prendre plusieurs significations: rien à voir avec Tumba Helena, éthymologie légendaire du moyen-âge, mais plustot Tumba Beleni, ou tombe de Belenos, ou Dun Belen, montagne de Belenos. Il y a aussi la forme ancienne de Tumbellana, pouvant dériver d'une racine gaulloise, Tum, désignant un lieu élevé, suivie d'une double désinence diminutive, El et An.

Posté par madame_dulac à 16:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

L'abbatiale


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_133Elle fut amputée de trois travées et fermée d'une nouvelle façade néo-classique en 1780. Sur la terrase qui subsiste à la place des trois travées, on peut encore mesurerles trois points d'abaissement marquant le passage du Jourdain et l'entrée dans le rectangle.
L'axe de la nef correspond à un courant d'eau souterrain, encadré par deux autre courants. l'ancienne façade était construite sur un autre courant d'eau. Dans la croisée des transepts on retrouve une faille surmontée d'un cours d'eau, ainsi que deux autres failles en croix. Et pour finir, une belle cheminée cosmo-tellurique dans le choeur.

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_1631Pour finir, quelques vues de la salle des hôtes, de la salle des chevaliers, du scriptorium, la salle de l'aquilon. Bien entendu, les endroits les plus forts comme la crypte des 30 cierges ou bien Notre-Dame de sous-terre ne sont pas ouverts au public...

Quelques vues du Mont Saint-Michel...

 


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_152

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_165vezelay_msm_bourges_st_bertrand_156vezelay_msm_bourges_st_bertrand_173vezelay_msm_bourges_st_bertrand_119vezelay_msm_bourges_st_bertrand_106vezelay_msm_bourges_st_bertrand_098_editedvezelay_msm_bourges_st_bertrand_099vezelay_msm_bourges_st_bertrand_077vezelay_msm_bourges_st_bertrand_084

 

Posté par madame_dulac à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La crypte des gros piliers


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_157Edifiée de 1446 à 1450 sur l'emplacement de la crypte romane éffondrée en 1421.Les piliers sont au nombre de 10, avec une circonférence de 6m. Ils sont assis à même le rocher. Les arcs d'ogive sont branchés bas sur les fûts des colonnes, par groupe de trois, comme pour aller puiser au plus tôt un épais flux à disparser.De fait, le champ énergétique d'ambiance est si fort, dans cette salle, qu'il est indispensable de l'évacuer au plus vite sous peine de rendre le lieu intenable. Nous sommes là sous le choeur de l'abbatiale, dont les piliers reprennent la même structure. Au dessus, l'énorme wouivre se disperse dans le cosmos, à l'aide de nombreux éclateurs d'ondes.

Posté par madame_dulac à 16:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

La chapelle saint Martin


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_161Edifiée en 1040 pour supporter le bras sud du transept, elle a conservé son état originel. Son volume intérieurs'inscrit dans un cube parfait. Elle est le pendant de la crypte de Notre Dame des Trentes cierges, bien sûr impossible à visiter hors visite conférence...                                              

Il y a moins à voir qu'à sentir, avec un point focal majeur devant l'autel. 

Posté par madame_dulac à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le cloître du Mont Saint-Michel


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_134Aménagé entre 1217 et 1228, il et de forme trapézoïdale. Le côté sud communique avec l'abbatiale alors que le côté est dessert le refectoire et les cuisines. A l'ouest, il aurait du s'appuyer sur une salle capitulaire qui n'a jamais été construite. L'emplacement de cette porte est aujourd'hui fermée de trois baies vitrées regardant la mer.  Vous avez donc en photo l'original et la copie, peinture à l'huile faite par Madame Dulac....                                                    

balkis_saint_michel



vezelay_msm_bourges_st_bertrand_141Le long du périmetre intérieur court une galerie à portique ornée d'une double rangée d'arcades dissymetriques   reliées par d'étroites voutes en ogive. Ces arcades blanches s'appuient sur des colonettes en porphyre sombre, au nombre de 277.   Cette double rangée symbolise le nombre 2 exprimant la création, la matière, la féminité.La disposition en quinconce des colonnettes qui forment ainsi une suite de trépieds, provoque le triangle et associe le 3 au 2, Saint Michel au dragon.                              vezelay_msm_bourges_st_bertrand_140

Posté par madame_dulac à 15:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]