10 mai 2006

Le mont Saint Michel d'Aiguilhe

Le lieu sacré par excellence ...photos_par_rem_287


polignac_2771

Au début, un immense lac, puis un volcan qui nait au milieu de ses eaux. Le dyke est apparu quand le volcan s'est érodé. Tellurisme puissant... Montagne sacrée,protégée par la difficulté d'en atteindre le sommet.






polignac_319

On trouve à l'entrée de l'escalier montant au sanctuaire un porche, présentant des éclatoirs, pour bien faire circuler l'énergie formidable se dégageant de la masse rocheuse. De plus, on trouve souvent le dragon sous forme d'un gentil gardien, pas facile à prendre en photo... Mais bon, si on demande gentiment, il se laisse faire !

Posté par madame_dulac à 00:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Saint-Michel d'Aiguile, le rocher

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_035__1600x1200_L'escalade du rocher est un parcours initiatique. L'escalier en spirale est ponctué de trois oratoires et de268 marches.(trois: nombre initiatique). Leur dédicace nous confirme le rôle guérisseur de saint Michel.

Le premier est dédié à l'archange Gabriel "force de Dieu",au départ de la voie, et correspond à l'annonciation, au début du grand œuvre.Il est dans l'influence de la lune.

Le deuxième est dédié à l'archange Raphaël "guérison de Dieu",correspond à mercure (sans commentaires)

polignac_283Le troisième est dédié à... saint Guignefort! C'est un saint breton (celtisme) qui passe pour guérir entre autre, les stérilités de la femme.(le mont, gros menhir ?) Mais "guigner" en argot veut dire...bien regarder en clignant des yeux! Alors regardons...Il nous manque un archange, celui qui a été effacé, l'archange Uriel qui est lié à l'initiation.



polignac_302Enfin nous arrivons au sanctuaire de saint Michel "qui est comme Dieu", correspondant au soleil. Il incarne l'illumination, la victoire sur soi même et les forces inférieures.

Tout en haut du sanctuaire, une anfractuosité dans le rocher, et....un peu d'eau ! Et sur la façade, deux niches taillées dans la pierre permettent aux pèlerins de se relier directement aux forces de la chapelle.

Posté par madame_dulac à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La chapelle de Saint Michel d'Aiguilhe

photos_par_rem_291

C'est ici que se termine le pèlerinage de Compostelle. (petit rappel pour ceux qui ont oublié que le chemin, c'est un aller -retour.)

polignac_291Les marches sont là pour nous faire entrer dans le sanctuaire en étant préparé, même chose qu'à Rocamadour, la Sainte Baume, le mont Saint Michel, etc... Il faut pouvoir entrer en soi même afin de se retrouver et de se présenter devant celui ou celle que l'on vient visiter.

Posté par madame_dulac à 00:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Les gardiens de Saint Michel

polignac_294De chaque côté de l'entrée, les gardiens.













photos_par_rem_305


polignac_295

Il faut se présenter, dire bonjour, être bien poli, sinon, ils ne se laissent pas photographier... Pas commodes, mais gentils !

photos_par_rem_311 

Posté par madame_dulac à 00:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Le fronton

photos_par_rem_293

Les deux sirènes sortant du bain purificateur,preuve s'il en est de la présence de courants telluriques puissants.

polignac_307De part et d'autre, un phœnix sortant des palmiers (symbole d'immortalité et de régénération) ou un aigle, symbole solaire par excellence, puis un homme surgissant du feuillage et tenant 3 fleurs de lys (même symbole, mais sur le plan humain : c'est l'adepte triomphant de la mort ayant abandonné le "vieil homme" ).



polignac_306

Mais le plus impressionnant reste l'interprétation de la frise de rinceaux entrelacés. Le premier personnage à gauche, nu, (état adamique) est prisonnier des rinceaux.

Il est l'homme des désirs. Il ne maitrise pas son énergie vitale en la transcendant. La tige trifoliée, placée sur son sexe et tournée vers le bas, en est le signe. Par contre à droite, l'homme tient les rinceaux à pleine mains, il les maitrise. Son énergie vitale, magnifiée par le tantrisme,(figurée par la double feuille sur son sexe) est épanouie. Saint Michel peut l'emporter dans la sphère supérieure.

Les deux hommes semblent flotter au milieu de la végétation, en apesanteur.

Posté par madame_dulac à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

l'intérieur de la chapelle

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_061C'est un retournement total qui s'opère, une alchimie de l'être.







photos_par_rem_295

Le parcours jusqu'au saint des saints lui même vous fait vous retourner !

Posté par madame_dulac à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Le temple de Diane, chapelle saint Clair

polignac_271Officiellement chapelle funéraire de l'ancien hôpital saint Nicolas, fondé à la fin du XIème siècle.

Sur le plan symbolique, la présence du temple de Diane au bas du rocher s'explique par l'analogie cosmique. Diane, divinité incarnant la lune, est au bas du rocher dédié à une divinité solaire, comme la lune est au nadir quand le soleil est à son zénith.

photos_par_rem_289Pour que le sanctuaire soit complet, il faut que les deux polarités du culte soient présentes. C'est l'expression parfaite de la dualité et de la complémentarité des principes divins. On retrouve exactement le même symbolisme avec le culte solaire de saint Michel et le culte féminin/lunaire de la vierge noire. Ici, nous avons de chaque côté de l'entrée deux piliers respectivement sinistrogyre et dextrogyre. Des éclatoirs partout sur les chapiteaux et les frontons...

polignac_269A côté de l'église se trouve une petite place avec la fontaine faite par l'architecte Crozatier, avec en son centre un beau Saint Michel terrassant le dragon.

Posté par madame_dulac à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]