14 septembre 2011

Les pierres de Fontfreyde


Fontfreyde_1Le village de Fontfreyde, sur la commune de Saint-Genès-Champanelle, se trouve sur une ancienne voie romaine. Plusieurs vestiges nous sont parvenus, comme des amphores, des tuiles à rebord, de la poterie rouge, provenant d’une sépulture gallo-romaine. Il y  eut à Fontfreyde jusqu'à 6 carrières de basalte servant à produire des pierres de taille pour la construction des maisons.

 

 

 

 

Fontfreyde_3Près de l’une d’elles, des rochers sort un courant d’air froid. Plus loin, l’eau garderait en permanence  une température proche de 0°. Fontfreyde en patois veut dire fontaine froide… L’endroit ne manque pas de sources, quelques-unes ayant même des vertus guérisseuses ou miraculeuses, comme la fontaine de Ribeau, petit oratoire dédié à la Vierge, qui fut invoquée lors d’un incendie : l’eau se mit à couler en abondance et le village fut sauvé.

 

 

 

 

 

 

 

Fontfreyde_7Au bord de la nationale, au lieu-dit le Pré de Lait, se tient sur une petite butte un chaos granitique. Ces rochers ont eu plusieurs noms au fil du temps. On les trouve sous l’appellation rochers de la Chaize, pierres de Roux, pierre branlante, chaise du Diable. Le nom de Chaize provient du latin casa, qui veut dire cabane, chaumière, hutte, ou un petit fond de terre.

 

 

 

 

Fontfreyde_9Comme les pierres sont creusées en forme de siège, il était facile de faire de Chaize une chaise, et comme les curés ont diabolisé tout ce qui avait un rapport avec le paganisme, les pierres devinrent la chaise du Diable. 

 

 

 

 

 

Fontfreyde_2Ce qui est sur, c’est que cet ensemble de pierres naturelles a été utilisé pour d’anciens rituels. Un gardien des lieux est bien présent.

Fontfreyde_a

 

 

 

 

 

 

 

 

Fontfreyde_5Les sièges, creusés par l’érosion (un peu aidée par la main de l’homme à mon avis) se trouvent au sommet des deux plus hautes pierres. Ce ne sont pas des bassins, l’eau ne pouvant y rester.

 

 

 

 

 

Fontfreyde_6Il semblerait que cet endroit soit utilisé pour la fécondité. Il y a une partie énergétique féminine très représentative, malgré une porte avec une pierre spécifiquement masculine.

 

 

 

 

 

 

Fontfreyde_13La pierre appelée branlante... Non, je ne vais pas le faire. Hein ? Si ? Mais non.

Fontfreyde_8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://office.champanellois.pagesperso-orange.fr/Randos/Fontfreyde/Fontfreyde.htm

Posté par madame_dulac à 18:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]