14 avril 2009

L’église de l'Assomption de Bossòst

Bossost_6aBossòst, dans la province de Lérida, est une petite ville espagnole du Val d'Aran, en Catalogne. C'est dans cette vallée, que la Garonne prend sa source avant d'entrer en France. N'ayant eu que peu de communications avec le reste du monde, les habitants ont conservé leur langue, l'aranais, dialecte du gascon.
Bossost_12









Bossost_3
Elle abrite, sur le point le plus haut, l’église de l'Assomption (Era Asunción de María). De style roman, à plan basilical, elle est datée du XIIème siècle.

Bossost_7













Bossost_15Elle possède trois nefs séparées par des piliers circulaires et trois absides décorées d'arcatures et de bandes lombardes.












Bossost_13La nef centrale est voûtée en berceau, avec des arcs doubleaux toriques retombant sur les piliers. Les nefs latérales sont des demi-berceaux.

 















Bossost_16L'abside nord, détruite, fut reconstruite en blocs de granite. Cinq occulus percent le chevet.

Bossost_4















Bossost_5Accolé à la nef, côté nord-est, le clocher est construit sur une grande base rectangulaire. Présentant trois rangs de baies en plein cintre de largeur croissante, il se termine par une flèche octogonale couverte d'ardoise. Le deuxième étage possède une grande fenêtre de style lombard avec des arcs aveugles décorés en dents de scie, le troisième étage contient sur chacune des quatre faces, une double fenêtre géminée. L'étage supérieur est ouvert par deux fenêtres.












Bossost_8Le portail nord possède un tympan archaïque de marbre noir sculpté inscrit dans un damier, supporté par deux paires de colonnes à chapiteaux travaillés. Le linteau au-dessous du tympan est composé d'un bloc dans lequel apparaît dans un cercle un chrisme avec alpha et l'oméga.

Bossost_10












Bossost_11Le Christ en gloire est associé aux symboles des quatre évangélistes, le Tétramorphe, plus le soleil et la lune. Sa tête et ses mains sont disproportionnées. Les plis du vêtement font penser à ceux du Christ de Vézelay, les genoux étant bien marqués.















Bossost_9Le Christ parait décentré. Le lion et le taureau, Marc et Luc, tournés vers l'extérieur, sont de petite taille comparé à l'aigle, Jean, et à l'ange, Mathieu, qui sont au dessus et tournés vers l'intérieur. Il est a noter que l'ange est presque aussi grand que le Christ. L'explication officielle nous dit que l'artiste fut maladroit. Mais à cette époque, rien n'est fait au hasard, il nous suffit de déchiffrer le message.







 

Bossost__Le portail sud, ouvert dans l'axe du portail nord, beaucoup plus simple que le précédent, porte une double voussure, dont l'une ornée de billettes, avec un chrisme sur le tympan.














 

Bossost_14A l'intérieur, une vierge en majesté rappelle que la région fut un creuset de vierges noires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bossost_plan

Posté par madame_dulac à 12:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]