17 octobre 2007

Eglise Saint-Martin de Besson

BessonUne donation du 20 Septembre 1077, de l'évêque de Clermont, Durand, à Guillaume, prieur de Saint-Pourçain sur Sioule, fait figurer Saint-Martin de Besson parmi les possessions de l'abbaye de Tournus.










Besson__20_aA la révolution, l'église fut mise aux enchères et fut achetée par le marquis de Tilly, seigneur de Botz, afin de la sauver de la démolition.
Besson__2_a




Besson__3_a










Besson__5_aC'est un édifice du XIIème siècle à nef de quatre travées, bas-côtés, transept non saillant, absides et absidioles en hémicycle. Sa construction s'est faite en deux temps : le choeur, les bras du transept et les bas-côtés de la nef dans un premier temps et l'achèvement de l'édifice dans un second temps.

Besson__15_a












Besson__11_aRattachée à la période romane, la simplicité du plan est à remarquer. Les deux chutes successives du clocher en 1620 et 1700 ont entrainé la disparition des voûtes d'origine à l'exeption d'une partie de celle des bas-côtés.
Besson__1_a















Besson__17_aLe bénitier me parait bien curieux, surmonté d'une tête double... Besson, le jumeau ?
Celà proviendrait de l'origine du vocable du village, du latin "bisso", deux fois.

















Besson__6_aLes chapiteaux sont remarquables, avec feuilles de marronniers, de chênes, de houx... La tradition des arbres sacrés se perpétue.
Besson__7_a

Besson__10_a













Besson__14_aIl y avait encore, au XVIIème siècle, à Besson, une chapelle consacrée à Notre-Dame de Cussierges. la vierge de majesté date du XIIème siècle. Elle est en chêne et mesure 80 cm. On distingue encore des traces de polychromie, mais lma statue a perdu ses mains et l'enfant n'a pas été conservé. Elle est en collection particulière.
On retrouve à Besson une présence mégalithique avec le dolmen de la Pierre-Folle.

Dans l'absidiole sud, dédiée à Saint-louis, une peinture le représente.

Posté par madame_dulac à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]