09 septembre 2006

L'abbaye royale de Santes Creus, historique

 

poblet_santa_creus_119

L'abbaye de Valldaura-Santa Creus fut fondée le 4 décembre 1150, date de la cession par le grand sénéchal Guillem Ramon de Montcada d'un domaine qu'il possédait à l'abbaye cistercienne de la Grandselve, située à proximité de Toulouse.

Une fois arrivé à Valldaura, Guillaume de Montpellier, délégué de l'abbé de Grandselve , donna une appréciation négative, les terres n'étant pas assez fertiles pour le bon fonctionnement d'une abbaye. La première communauté s'installa en cherchant d'autres terres. Elles arrivèrent par l'intermédiaire des dons du comte Raymond Berenguer IV et de Guerau Alemany.

 

 

poblet_santa_creus_113La première étape de la construction de l'abbaye de Santes Creus dura une centaine d'années, les parties les plus caractéristiques étant édifiées entre la fin du XII ème siècle et le début du XIII ème.

Pere de Valldaura (1158-1184), le premier abbé né dans le pays, fut le véritable fondateur. Entre 1158 et 1174, il approuve le plan qui reprend le shéma cistercien classique et est copié de la maison mère de la Grandselve, ruinée pendant la révolution.

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_236

Les travaux de l'abbatiale de Santes Creus furent engagés en septembre 1174. Puis vint, après quelques déboires, un siècle de splendeur. L'abbaye devint désormais le tombeau des comtes-rois qui multiplièrent les dons. Les travaux furent financés par les souverains. Le seul problème, c'est qu'ils oublièrent quelque-peu les idéaux Bernardins... La transformation au gothique suivit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_111

1835, la communauté abandonne l'abbaye en août. La cessation légale des activités intervient le 11 octobre. L'église est incendiée et l'abbaye est dévastée.

1870, le bagne de Tarragone est transferé à Santes Creus. 700 forçats sont installés en ses murs.

1921, l'abbaye est déclarée monument national le 13 juillet.

poblet_santa_creus_114

Je me permets une intervention perso... Le nom de l'un des abbés nommés à vie à santes Creus m'interpelle. Je n'oserai pas dire au niveau de mon vécu, mais... presque ?

Cet homme s'appelait Guillem de Ferrera, abbé de 1347 à 1375. Si parmis vous quelqu'un peut me donner de plus amples renseignements sur lui, je l'en remercie d'avance.

Posté par madame_dulac à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


L'abbaye royale de Santes Creus

poblet_santa_creus_109L'abbaye de Santes Creus possède l'un des shémas de construction les plus réussis de l'architecture cistercienne. La distribution des espaces épouse parfaitement le plan idéal du monastère bernardin. L'église est adossée à l'aile nord du cloître, comme dans la plupart des abbayes cisterciennes.

Nous pénetrons dans la première enceinte par un portail décoré dans le style baroque C'est dans cette enceinte que vivaient la majeure partie des serviteurs laïques de l'abbaye.

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_110

Du porche royal nous accèdons à la deuxième enceinte. A l'intérieur, la fontaine et la façade de l'église principale, l'abbatiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_125La visite de l'abbaye commence directement par le cloître principal. Il est de style gothique et sa construction de fit sur l'emplacement d'un ancien cloître roman dont seules les galeries est et nord étaient finies.

Les travaux commencèrent en 1313 sur ordre du roi Jacques II, désireux d'enrichir le monastère qui allait être son mausolée.

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_126 Mais sa construction n'avança vraiment qu'à partir de 1331, sous la direction d'un important architecte et sculpteur d'origine anglaise, Reinard des Fonoll.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_185Il devait terminer son ouvrage 10 ans plus tard, et nous le retrrouvons vraissemblablement représenté sur l'un des chapiteaux, tenant compagnie à un boeuf/taureau (Mithra ?)

Posté par madame_dulac à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'abbaye royale de Santes Creus, le cloître

poblet_santa_creus_130Le cloître forme un rectangle de 35 mètres par 40. Le plan original prévoyait un carré de 35 de côté. Le nouveau tracé englobe le petit temple au lavabo, situé à l'endroit désigné dans le plan idéal d'un cloître cistercien. Bien sûr, l'eau est présente en ce lieu, ainsi que des réseaux telluriques puissants. Les moines devaient se purifier...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_186

poblet_santa_creus_189

 

Les chapiteaux sont de toute beauté et représentent un bestiaire impressionnant.

 

 

 

 

Je n'ai que rarement vu autant de personnages ailés, de chauve-souris,de singes, d'ânes, tout ce petit monde étant représenté avec de grandes oreilles.

poblet_santa_creus_161

 

poblet_santa_creus_162

 

poblet_santa_creus_198

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_180Dans l'aspect négatif, la chauve-souris est l'image de l'hypocrisie et de la duplicité. C'est elle qui conduit les mauvais génies qui hantent les nuits. Mais elle est aussi le symbole de l'esprit contemplatif qui étudie les textes sacrés afin d'en découvrir le sens caché. Elle est l'évocation de l'âme à la recherche de la lumière. (vu à Saint Bertrand de Comminges)

 

poblet_santa_creus_168

poblet_santa_creus_192

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_179Même un ange tient en main un sarment de vigne tandis que ses pieds se retournent à la façon des acrobates. Il n'est plus de ce monde, les pieds ne touchent plus la terre. Façon habile de nous dire que le vin fut la "boisson des dieux" dans notre europe occidentale ?

Posté par madame_dulac à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'abbaye royale de Santes Creus, la salle capitulaire et le deuxième cloître

poblet_santa_creus_199La salle capitulaire occupe un vaste espace carré de 11 mètres de côté et couvert de 9 voûtes disposées sur des croisées d'ogive soutenues par 4 colonnes.

De la salle capitulaire part un escalier qui nous mène au dortoir. Cette immense salle de 46 mètres par 11 communique au nord avec l'église.

Le parloir ou corridor unissant le cloître gothique au deuxième cloitre, est suivi de l'entrée à la salle des moines transformée à l'époque moderne en chapelle Saint Bernard. La salle des moines fait 17 mètres par 11; elle est recouverte de 6 voûtes soutenues par 2 colonnes.C'est l'une des plus belles salles de l'architecture de Santes Creus, avec la salle capitulaire. Malheureusement, je n'ai pu la prendre en photo.

 

poblet_arches2Le deuxième cloître est construit sur un plan rectangulaire de 25 mètres par 37. Il est considéré par de nombreux chercheurs  comme une oeuvre de la première période de l'abbaye.

poblet_santa_creus_135Il serait donc antérieur au cloître principal. Il joua un rôle de trait d'union entre les espaces en intégrant le palais royal. On peut voir au sol les restes du premier lavabo.

Guillem de Ferrera intervint dans cet espace pour le réorganiser au plan plus fonctionnel. Il fit sculpter ses armes dans la cour du palais. Ce palais fut construit par Jacques II lorsqu'il décida de fixer sa résidence à Santes Creus.

poblet_santa_creus_214

poblet_santa_creus_213

 

 

 

poblet_santa_creus_136

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_212Le palais était indépendant de l'abbaye et l'on pouvait y entreret sortir sans gêner les moines. La structure du palais est gothique: une cour entourée d'une zone d'habitation. De royal, il devint abbatial et fut réaménagé.

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_223La zone située derrière le cloître s'organisait autour d'une chapelle, qui fut la première église de l'abbaye avant de devenir chapelle de l'infirmerie au XIII ème siècle: c'est la chapelle de la trinité.

poblet_santa_creus_221

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poblet_santa_creus_219

Elle est construite sur un plan rectangulaire de10 mètres par 5. Elle reproduit le modèle typique des églises de la fin du XII ème siècle. Il n'y a pas d'abside se détachant de l'ensemble, la porte est orientée au sud, eu égard à la fonctionnalité de la chapelle et non pas au modèle. (fonctionnalité englobe réseaux telluriques)


 

 

 

 

poblet_santa_creus_218Ces premières dépendances de Santes Creus ont non seulement été modifiées, mais aussi démembrées en grande partie. Seuls subsistent aujourd'hui quelques pans de mur qui témoignent de leur existence. Il nous reste une merveilleuse fontaine... C'est ici que je me suis sentie le mieux.

Posté par madame_dulac à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'abbaye royale de Santes Creus, l'abbatiale

poblet_santa_creus_151

poblet_santa_creus_154

Retour à l'église abbatiale. Elle est en forme de croix latine. A son chevet, seule se détache l'abside centrale, carrée. Les 4 absides latérales n'ont pas de projection extérieure, ce qui vcontribue à favoriser la disposition en croix. Il y a 3 nefs séparées par de solides piliers soutenant les voûtes de la nef centrale et des latérales. Sa longueur intérieure est de 71 mètres, et le transept en fait 35. De partout des eclatoirs d'une forme particulière. Je sais que j'en ai déjà vu de semblables, mais je ne me souviens plus où....

Le baptistère reste sobre...

 

 

 

poblet_santa_creus_225L'église a une grande abondance d'ouvertures, malheureusement la grande rosace est cachée par un retable baroque. ( bon, j'espère qu'ils auront bien froid et plus de bois pour chauffer... plus que le retable baroque...ohhh, c'est ballot !!!!) (non, c'est joli quand même un retable baroque) (si si, je vous assure) (ah bon ? ça se voit tant que ça que j'aime pas ? ) (mais y'en a qui aiment, alors bon...)

 

 

 

 

poblet_santa_creus_117L'architecture extérieure de l'église fut modifiée  par une tour-lanterne coiffant le transept à partir de 1314, financée par...devinez-qui...Jacques II. Cette tour est visible de très loin et semble étrangère à l'esprit de l'abbaye. Par contre, l'esprit de l'abbaye se retrouve, comme à Poblet, dans les vignes magnifiques qui l'entourent.

poblet_santa_creus_120

poblet_santa_creus_148

Posté par madame_dulac à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]