Plouhinec Pointe du Souc'h 12Au sommet du plateau dominant la mer, à 100m  au nord de la grotte de Menez Dregan, se dresse ce que les archéologues nomment la nécropole mégalithique de la pointe du Souc'h.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 14Elle est constituée de plusieurs sépultures néolithiques, cinq dolmens et une tombe du Néolithique moyen, s’étalant entre 4 500 et 2 500 ans avant notre ère. Mais le site fut occupé dès le Mésolithique (pour preuve les outils en silex retrouvés), et si j’en crois mon intuition, son existence remonterait à bien plus loin en arrière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 35aCet endroit particulier, qui fut réutilisé au fil du temps, aurait mérité qu’une chapelle s’y dresse au lieu d’un corps de garde. Les sensitifs, allez vous tenir sur l’emplacement de la première chambre, face à l’océan, vous comprendrez.

Plouhinec Pointe du Souc'h 15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 30Le site archéologique est connu depuis le XIXe siècle et la première fouille fut faite dès 1870 par Alexis Grenot qui découvrit différentes structures internes du cairn, mais aussi de nombreux outils, des haches polies, et un type de vase particulier au site que l’on nomme depuis « poterie de Souc'h ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Plouhinec Pointe du Souc'h 18Malgré son intérêt, le site continua d’être utilisé comme carrière de pierre, et ce jusqu’en 1979, quand il fut classé aux Monuments Historiques. (photo du site avant réhabilitation)

Plouhinec Pointe du Souc'h 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h plan 4Les fouilles reprirent en 2001 jusqu’en 2006, qui permirent de repérer 6 phases de construction. Le cairn fut restauré, le dolmen central (le plus récent) reconstruit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Plouhinec Pointe du Souc'h 19Le premier monument construit se situe à l’extrémité sud/ouest. C’est une fosse de 2,15 m de long sur 1,20 m de large, creusée dans le sol jusqu’au gneiss. Des pierres plates étaient plaquées contre le bord de la fosse.

 

 

 

 

 

 

Plouhinec vaseUne datation au Carbone14 d’un charbon de bois donne  4530 à 4360 avant notre ère (Néolithique moyen I).  Les fouilles dégagèrent une hache polie, un briquet de silex et de pyrite, des flèches, un grand vase à fond rond et une bouteille en terre cuite.



Plouhinec Pointe du Souc'h 20Puis, vers 3 900 avant notre ère (Néolithique moyen II), une structure fut bâtie au nord/est, détruisant la partie nord du premier tertre : un cairn dont le centre était occupé par un dolmen à couloir.

 

 

 

 

 



Plouhinec Pointe du Souc'h 27Viendront s’ajouter ensuite 2 dolmens compartimentés un peu plus au nord datés de 3 310 à 2 910, puis un dernier reliant les deux structure.

 

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 13aLe cairn atteint alors 40m de long sur 10m de large et 5m de haut.

 

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 25Il sera réutilisé au Néolithique final avec la construction en son centre d'une dernière sépulture où furent retrouvés des perles en pierre, des céramiques et des poteries prouvant que l’endroit fut aussi utilisé au Chalcolithique (transition entre le Néolithique et l’Age de bronze).

 

 

 

 

 

 

 

 



Plouhinec Pointe du Souc'h 33Le couloir latéral est fermé par une porte de forme ogivale.

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 21

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Quartz laiteux 2Sous le parvis du cairn furent retrouvés de nombreux galets de quartz laiteux(ou girasol), concentrés près des entrées des couloirs d’accès aux chambres. Ben oui, on essuie ses pieds avant d’entrer quand même !  

 

 

 

 



Plouhinec Pointe du Souc'h 4aPlus bas, en direction de Menez Dregan, un autre petit dolmen pointe le bout de son nez au milieu des fougères.

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 11Continuons la ligne passant par Menez Dregan et la pointe du Souc’h. Nous trouvons alors, quelques 100m plus loin au nord, un dernier dolmen, sans sa table sommitale tombée à terre.

Plouhinec Pointe du Souc'h 10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Plouhinec Pointe du Souc'h 17Le corps de garde du Souc’h fut construit en 1747. Il fait partie système d'ouvrages défensifs des côtes françaises dont la construction débuta sous le règne de Louis XIV qui les fit édifier par Vauban, commissaire général des fortifications, dans le but d'assurer la sécurité des frontières maritimes.

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 40

 

 

 

Il constituait un maillon de la chaine ininterrompue des postes de guet armés de batteries de canons qui défendaient le littoral. Bien situé, il contrôlait visuellement toute la baie et pouvait signaler à d'autres forts les mouvements suspects de vaisseaux ennemis.

 

 

 

 

 

 

 

Plouhinec Pointe du Souc'h 41

Sous les ordres d'un chef de poste, des guetteurs signalaient, par des pavillons, des feux, ou des coups de canons à blanc, les mouvements suspects des navires ennemis. Désaffecté au XIXe siècle, menaçant ruine, il fut acquis et restauré en 1997 par le Conseil Général avec l'aide de la commune de Plouhinec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9cropole_m%C3%A9galithique_de_la_Pointe_du_Souc%27h

http://www.plouhinec-tourisme.com/