Outre l’église qu’il a pratiquement remaniée en entier, Saunière fit construire de nombreux bâtiments.



La villa Béthanie



Rennes_le_Ch_teau_Bethanie_1Cette maison bourgeoise appelée villa fut construite entre 1901 et1902. Saunière y recevait ses invités mais n’y a jamais vécu, préférant demeurer dans le presbytère.

 

 

 

 

 

 

Rennes_le_Ch_teau_Bethanie_2Elle est aujourd’hui devenue un musée dédié au curé mystérieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rennes_le_Ch_teau_Bethanie_4C’est accolé à cette maison que Saunière fit construire une véranda, sa chapelle privée lorsqu’il s’est vu condamné à une "suspens-indevinis" lui interdisant de célébrer la messe dans une église.

 

 

 

 

 


La tour Magdala

 

Rennes_le_Ch_teau_Magdala_1Construite entre 1901 et 1906, la tour néo-gothique servit de lieu de recueil, de bibliothèque et de bureau à Saunière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rennes_le_Ch_teau_Magdala_2Le nombre 22 est partout présent, 22 marches, 22 créneaux. Elle est reliée à la tour de l’Orangeraie par un promenoir ou belvédère sous lequel était placée une citerne.

 

Rennes_le_Ch_teau_Magdala_4

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Rennes_le_Ch_teau_Magdala_3La silhouette de la tour Magdala est devenue le symbole du mystère de Rennes.

 

 

 

 

 

 



La tour de l'Orangeraie

 

Rennes_le_Ch_teau_Bethanie_3Elle fait écho à la tour Magdala. Elle est surmontée d’une petite véranda dans la quelle Saunière cultivait des plantes rares. On y accède encore une fois par un escalier de 22 marches.