Charlieu_Saint_Philibert_11C’est au XIIIe siècle que les habitants de Charlieu, devenus plus nombreux, et surtout après le conflit entre les bourgeois et les moines bénédictins de l’abbaye Saint-Fortunat, que l’église Saint-Philibert fut construite.

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_3La première mention de l’église date de 1238.
Charlieu_Saint_Philibert_10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_plan_1De cette époque, de style gothique bourguignon, nous sont restés le chevet plat d’influence cistercienne et le chœur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_4L’avant chœur, la nef et les bas-côtés furent reconstruits au XIVe siècle.

 

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_5Les chapelles furent rajoutées aux XVe et XVIe siècles.

 

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_2La façade fut achevée au XXe siècle. Le tout fut rénové en 2001.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_12Au tympan de l’entrée nord, celle des « initiés », une Vierge à l’enfant en pierre polychrome nous rappelle les Vierges noires bourguignonnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_8A l’intérieur, une autre Vierge, Notre-Dame de Septembre, patronne des Tixiers et des Tisserands date du XVIe siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_6Les stalles en bois polychrome représentant des saints et les apôtres tenant une phrase du credo datent du XVe siècle.  
Charlieu_Saint_Philibert_7

 

 

 

 

 

 

Charlieu_Saint_Philibert_9Dans l’une des chapelles du XVe siècle, une sirène tient un miroir et un peigne. Il faut remarquer que l’église Saint-Philibert se trouve dans l’axe exact de l’église de l’abbaye Saint-Fortunat. Ce n’est pas pour rien non plus.