Fleury_la_Montagne_1Fleurié-sur-Loire, comme on l’appelait autrefois, fut tout d’abord une villa gallo-romaine. La donation des terres à l’abbaye de Cluny est mentionnée en 1119. L’église, dédiée à saint Barthélemy, l’un des 12 apôtres fêté le 24 août, date certainement de cette époque.

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_3Mais Saint-Barthélemy fut profondément transformée au cours des siècles.
Fleury_la_Montagne_5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_4Tout d’abord, en 1780, un plâtrier italien eut la mauvaise idée de décorer le chœur en style baroque. Beuerrrrk. Je peux comprendre ceux qui aiment ça, mais ce n’est pas mon goût. Du tout du tout. Ensuite, en 1814, la nef romane voûtée en berceau fut détruite. La nouvelle, dotée de bas-côtés, fut rallongée vers l’ouest. Le clocher fut paré d’une flèche octogonale.

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_17Deux anciens chapiteaux ont été conservés. Sur l'un d'eux est sculptée la tentation d'Adam et d'Eve.  L’autre est difficile à déchiffrer, les personnages étant trop mutilés.
Fleury_la_Montagne_16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_planLe plan de l’église est simple : une nef principale à cinq travées flanquée de deux bas-côtés, se prolongeant par une travée de chœur, sous le clocher, recouverte par une voute en berceau qui masque vraisemblablement une coupole sur trompes romane soutenant le massif du clocher. Le chœur se prolonge par une abside en hémicycle entourée de murs épais, couverte par un cul-de-four et éclairée par trois fenêtres ébrasées.

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_6Le clocher implanté au milieu du transept, comprend deux étages. Il a conservé ses anciennes colonnettes du XIIe siècle, et le cordon mouliné qui sépare le premier étage du second.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_19L'abside possède encore ses anciens modillons.
Fleury_la_Montagne_18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_7Le portail occidental, seul élément intéressant, comprend un tympan sculpté encadré par une archivolte retombant sur deux colonnes latérales ornées de chapiteaux historiés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_8Au tympan est représenté un Christ en gloire dans une mandorle, entouré de deux personnages assis.

 

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_11Le linteau représente, dans un style naïf, la scène des rois mages adorant l'Enfant. La Vierge est représentée entourée d'un nimbe circulaire à fond de damier.  Le personnage qui lui fait pendant est entouré de la même façon.

 

 

 

Fleury_la_Montagne_14Les chapiteaux sont sculptés, côté droit, d’un guerrier armé d'une fronde et d'un bouclier rond (David ?) affrontant un animal monstrueux, reptilien (Goliath ?).  Impossible de ne pas penser aux écrits d’Anton Parks
Fleury_la_Montagne_20

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_15Sur le chapiteau de gauche, on découvre des animaux musiciens : un bouc jouant de la vièle et un âne (symbole de la révélation) de la harpe.

Fleury_la_Montagne_12

 

 

 

 

 

 

 

Fleury_la_Montagne_13

 

 

 

 

 

 

 

 

 



http://pjpmartin.pagesperso-orange.fr/site/FMD2.htm#15