Merano_Saint_Esprit_daC’est en 1271 que Meinhard II, comte de Tyrol, et son épouse Elisabeth von Wittelsbach, financèrent une première église et un hôpital sur cet emplacement, hors les murs de Merano. Le 22 Septembre 1419, entre 9 et 10h, le lac Kumersee, situé en amont de la vallée de la rivière Passirio, formé en 1401 suite à un glissement de terrain, déborda. La rivière, dans sa première crue, emporta les bâtiments. Il y eut plus de 400 morts.

 

 

 

Merano_Saint_Esprit_2L’église fut reconstruite et consacrée le 31 mai 1450 par l’archevêque de Trente, alors que les travaux, financés par l’archiduc Sigismond d’Autriche, ne finirent qu’en 1483.
La façade ouest est surmontée d’un petit clocher.

 

 

 

 

 

 

Merano_Saint_Esprit_6Contre la façade nord se trouvent encore deux grosses pierres, charriées par la rivière Passiria lors de sa crue en 1419.

 

 

 

 

 

 

Merano_Saint_Esprit_4Sur le tympan du portail principal, est sculptée une représentation de la sainte Trinité : une colombe, le saint Esprit, se tient au-dessus de la tête du Père, qui tient sur ses genoux son Fils en croix. En dessous, quand même, la Mère et son fils… Ils sont encadrés de deux arcs en ogive, présentant des statues de saints.
 Merano_Saint_Esprit_3

 

 

 

 

 

 

 

Merano_Saint_Esprit_5L’église, de plan longitudinal, comporte une grande nef, flanquée de deux nefs latérales plus étroites.

Merano_Saint_Esprit_7

 

 

 

 

 

 

 

 

Merano_Saint_Esprit_aaLes voûtes d’ogives et les colonnes de pierre sont presque identiques à celle de la cathédrale Saint-Nicolas, l’église ayant été construite à la même époque. Le chœur, voûté en étoile, est entouré d’un déambulatoire polygonal.

Merano_Saint_Esprit_ba