Dijon_Mus_e_art_sacr__7Le musée d'art sacré de Dijon renferme quelques petites merveilles. Il est installé dans l'ancienne église du monastère des Bernardines, érigée au début du XVIII ème siècle. Un accueil chaleureux, pas de billet à sortir, il est gratuit. Il est même permis de prendre quelques photos sans le flash.

L'arrivée dans la rotonde est époustouflante, non à cause du dôme en cuivre et des marbres précieux qui le composent, mais grâce aux simples sculptures en bois qu'il renferme.

 

 

 

 

 

Commençons par les deux plus prestigieuses, les vierges noires de Lantenay et de Vievy.

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Lantenay_2La statue de Notre-Dame la Noire se trouvait dans une chapelle du XII ème siècle construite sur la commune de Lantenay par Agnès de France, fille de saint Louis, à côté d'une source sacrée. 
Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Lantenay_3

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Lantenay_7Elle était le but d'un pèlerinage très fréquenté, et répondait à sa sœur, Notre-Dame d'Étang, de l'autre côté de la vallée. La légende dit qu'elle fut donnée par un croisé, donc d'origine orientale.

Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Lantenay_6

 

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Lantenay_5D'une hauteur de 70 cm, en noyer, et présentant des traces de polychromie, elle est effectivement de style "byzantin". Elle est datée du XII ème siècle et portait le nom de Sedes Sapientae, siège de la sagesse.
Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Lantenay_14

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Vievy_2Quand à sa sœur, aucune information, si ce n'est qu'elle appartenait à la commune de Vievy, plus exactement à l'église Saint-Christophe.
Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Vievy_1


 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Vievy_4La statue est datée du XIV ème siècle et porte elle aussi des traces de polychromie.
Dijon_Mus_e_art_sacr__ND_Vievy_8

 

 

 

 

 

 

 

D'autres statues moins chargées en énergie mais très belles leur rendent hommage, dans ce qu'elles ont de plus simple et de plus sophistiqué :

Dijon_Mus_e_art_sacr__5Une vierge à l'enfant, en bois polychrome, datée du XIV ème siècle, provenant de  l'église de l'Assomption de Vandenesse-en-Auxois bâtie la fin du XII ème siècle.
Dijon_Mus_e_art_sacr__6

 

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__2Une vierge à l'enfant pouvant appartenir à l'école rhénane, en bois polychrome, datant du XVI ème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__1Une vierge à l'enfant en bois polychrome de la fin du XV ème siècle, provenant de l'église Saint-Antoine de Pagny-le-Château.

 

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__3Une vierge à l'enfant, en bois polychrome, datant du XIV ème siècle et provenant de Vievy, plus exactement de la chapelle Saint-Aimand de Dracy-Chalas. Cette chapelle du IXème siècle possédait, selon la légende, une cloche ayant le pouvoir d'écarter les orages du hameau. Lors de fortes intempéries, un homme sonnait la cloche pour éloigner les perturbations.

Dijon_Mus_e_art_sacr__4

 

 

 

 

 

 


 

Dijon_Mus_e_art_sacr__13Une vierge à l'enfant, de provenance inconnue, statue en bois du XIV ème siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 


Dijon_Mus_e_art_sacr__8Saint Eloi, statue du XV ème siècle en pierre calcaire avec des traces de polychromie, provenant de Veuvey-sur-Ouche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__9Sainte Marthe, statue en bois de noyer polychromée, mise à nu et cirée, datant de la fin du XV ème siècle. Elle provient de l'église Saint-Christophe de Vievy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__11Une vierge à l'enfant en albâtre, vers 1430, provenant de l'église de la Nativité de Marcigny-sous-Thil.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dijon_Mus_e_art_sacr__12Un bâton de procession représentant saint Georges combattant le dragon, un autre sainte Marthe.

Dijon_Mus_e_art_sacr__10