Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_1Le musée est aménagé dans l'ancien hôpital des chevaliers de Saint-Jean.
Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_4











Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_5Sa construction commença en 1440 sous le magistère de Jean Bonpart de Lastic, dont les armoiries, supportées par deux anges, surplombent le portail.
















Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_6Les malades et les blessés soignés à l'hôpital venaient de toute l'Europe chrétienne.

Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_7















Rhodes_le_mus_e_arch_ologiqueLes arcades du rez-de-chaussée, donnant sur la place du Musée, s'ouvraient sur des dépôts.












Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_10A l'étage se trouvait la grande salle des malades,
Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_11












Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_12et la chapelle de l'hôpital.





















Rhodes_le_mus_e_arch_ologique_2Dans la cour d’entrée, un lion couché, tenant dans ses pattes une tête de taureau, nous accueille. Il surmontait une tombe monumentale de la période hellénistique tardive, et fut trouvé dans la nécropole de Rhodes.