Hill_of_Tara_Thuata_de_Dannan_cernunnosC’est par l’intermédiaire de ce trône que j’ai retrouvé les Tuatha De Danann, le peuple de la déesse Dana, qui arrivèrent en des temps reculés en Irlande (époque néolithique, fin de la glaciation de Würm).




Westminster_Abbaye_chaudronIls apportèrent avec eux 4 talismans : la pierre de Fail, ou pierre du Destin (celle qui va nous intéresser), la lance de Lugh, l’épée de Nuadha et le chaudron de Daghda (symboles des 4 éléments). 








Hill_of_Tara_11aDonc, cette pierre magique qui « chantait »  lorsque le roi légitime s’asseyait dessus fut déposée à Tara,  qui devint capitale de l’Irlande celtique. Elle fut fissurée par l’épée de Cuchulain lui-même lorsqu’elle refusa son prétendant au trône (la légende arthurienne n’est pas loin). Elle accordait à l’élu pouvoir, protection, jeunesse, et un long règne.














Hill_of_Tara_26Selon une autre légende, cette pierre aurait été la pierre qui servit d’oreiller au Patriarche Jacob lors de l’épisode du rêve de l’échelle à Béth-El. David s’en serait servi comme socle pour l’arche d’alliance. Après la destruction du temple, elle aurait été emportée par le roi Gathelus de Syrie en Égypte puis emmenée en Espagne vers – 700 avant notre ère, puis aurait été emportée en Irlande par un descendant de Gathelus, pour être déposée sur la colline sacrée de Tara. Gathelus fut le premier roi d’Irlande choisi par la pierre.





Westminster_Abbaye_Pierre_du_destin_1Les deux légendes se croisent par la ressemblance des noms des Tuatha de Danann et l’une des 12 tribus d’Israël, celle de Dan. Par ce biais, les traditions païennes et le message chrétien se confondent. Les anciens chefs de guerres sont convertis en monarques chrétiens respectés.
Elle aurait été ensuite emportée en Écosse lors du règne de Fergus Mc Ere d’Ulster vers le début du VIème siècle avec l’aval de son frère Murtagh Mc Ere, roi de Tara de 512 à 533. Puis, transportée de nouveau en 843 par le fondateur du royaume d’Ecosse, Kenneth Mac Alpin, roi des Pictes et des Scots, dans le futur monastère de Scone dans le Pertshire.
Westminster_Abbaye_Pierre_du_destin_2









Westminster_Abbaye_52Et voilà notre roi Édouard Ier qui, après sa victoire contre les écossais en 1296, se dit que cette pierre ferait bien son affaire. Non seulement il deviendrait par son intermédiaire le souverain légitime de l’Angleterre, assurerait sa domination sur Écosse, mais en plus, il serait relié aux souverains mythiques celtes et aux rois de l’ancien testament. Et cerise sur le gâteau, peut-être aurait-il, lui aussi, un long règne sous sa protection. Bon plan. Il ramena donc la Lia Fail à Londres, et la fit enchâsser en 1301 sous le trône du couronnement de Westminster. Depuis, la pierre servit au couronnement de tous les souverains d’Angleterre.










Mais….

Westminster_Abbaye_48Une autre légende raconte que les moines de Scone auraient caché la pierre originale dans la rivière Tay, la remplaçant par une copie de taille et une forme similaires. Ce qui expliquerait pourquoi la pierre d’Edouard est si géologiquement proche du grès que l’on trouve dans la région de Scone. La pierre, en fait, n’est qu’un bloc oblong simple de grès rouge, mesurant 65 cm de longueur par 40 cm de largeur et 27 cm de profondeur. Une trace de ciseau marque son sommet plat. Si la véritable pierre fut cachée, elle ne fut jamais retrouvée. Les templiers ont prétendu la détenir…
Continuons avec la pierre ramenée en Angleterre. Édouard III, en 1328, dans le traité de Northampton, s’engagea à la restituer, chose qu’il ne fit jamais.

Mais…

Westminster_Abbaye_51Le jour de Noël 1950 un groupe d’étudiants patriotes menés par Ian Hamilton décida de s’approprier la pierre de l’abbaye de Westminster. Elle fut transmise à un politicien important de Glasgow qui s’arrangea pour qu’elle soit mise en lieu sûr. Au début du mois d’avril de l’année suivante, les Écossais, estimant que le gouvernement plierait face à l’opinion publique en n’osant pas la réclamer, la placèrent symboliquement sur l’autel de l’abbaye d’Arbroath le 11 avril 1951. Lorsque la police londonienne en fut informée, la pierre fut rapidement et discrètement rapportée à Westminster, dégradant un peu plus les relations entre les deux pays. Était-ce la bonne ? Les écossais sont au moins aussi malins que les irlandais… Et c’est sans compter sur Duncan Mac Leod, qui, dans un épisode de la série Highlander, la déroba lui-même.







Westminster_Abbaye_pLe 2 juin 1953, la reine Élisabeth II fut la dernière monarque à être couronnée sur le trône où se trouve la Pierre de la Destinée. A cette occasion, la couronne fut sertie de 12 pierres précieuses, telles qu’elles étaient placées sur le pectoral que portait le grand prêtre du temple de Jérusalem., chacune représentant l’une des 12 tribus d’Israël….

En 1996, le gouvernement britannique décida de rétrocéder la pierre de Scone à l’Écosse. Le 15 novembre, après une cérémonie de transmission, elle fut placée au château d’Édimbourg.Toutefois, elle continuera à être temporairement envoyée à Westminster pour les cérémonies de couronnement.

Quoi qu’il en soit, elle reste un puissant symbole de l'indépendance écossaise.

Merci http://911truth-sherbrooke.org/2009/05/10/lenigme-prophetique-de-la-pierre-du-destin/ ....