30 octobre 2009

Carcassonne, historique

Carcassonne_Saint_Nazaire__2_La région carcassonnaise, vers 3 500 avant notre ère, comprenait des habitats néolithiques. Le site de Carcassonne lui-même fut habité depuis fort longtemps. Les restes d’un oppidum (oppidum Carcaso) sur le plateau font remonter au VIème siècle, voire au VIII avant notre ère les premiers signes d’un habitat humain. Vers -300, les Volques Tectosages, arrivés d’Europe centrale, prirent possession du village (Carcaso Volcarum Tectosage) et le fortifièrent.





Carcassonne_Saint_Nazaire__5_Puis les romains s’installèrent à la fin du premier siècle avant notre ère et la ville se transforma (les remparts sont encore visibles dans certaines parties de l'enceinte et servent de soubassements aux actuelles murailles : les tours de la Marquière, de Samson et du Moulin d'Avar sont les témoins en partie intacts de cette enceinte primitive).








Carcassonne_Saint_Nazaire__6_Les murailles ne purent contenir l’invasion des Wisigoths au Vème siècle, sous le commandement d’Alaric, après leur pillage de Rome.
Les Francs voulurent les déloger. Après les échecs de Clovis en 508 puis de Gontran, la ville tomba aux mains des Sarrasins. Ce n’est qu’en 759 que les francs, sous l'impulsion de Pépin le Bref, arrivèrent à reprendre la ville qui, en 1082, devient la propriété de la famille Trencavel.






Carcassonne_Saint_Nazaire__12_A l'intérieur de la ville, on trouve les maisons des nobles seigneurs, le château du vicomte, le palais de l'évêque et la cathédrale Saint-Nazaire, achevée vers le premier tiers du XIIème siècle. Les cathares arrivèrent alors des régions balkaniques et s’implantèrent dans la région. Les Trancavel, tolérants, leur permirent de s’installer et leur religion prit de l’ampleur. Puis vint la croisade, épisode malheureux de notre histoire. Carcassonne fut assiégée, Raymond Roger se livra aux croisés et sauva ainsi la population. Les terres et les biens des Trencavel furent attribués à l'un des seigneurs de la croisade, Simon de Montfort, qui devint le nouveau vicomte de Carcassonne.



Carcassonne_Saint_Nazaire__8_C'est de la cité que partirent alors les expéditions contre les villages hérétiques et les seigneurs insoumis. A la mort de Simon, les Trancavel reprirent leur ville, mais son fils, Amaury de Montfort, cèda au roi Louis VIII ses droits sur le Languedoc. Les seigneurs furent excommuniés en janvier 1226, et une nouvelle croisade se mit en place. La ville, lasse des guerres, fit remettre les clés de la cité au roi. Elle devint sénéchaussée royale.













Carcassonne_Saint_Nazaire__10_La ville se transforma à nouveau : construction de l'enceinte extérieure, aplanissement des lices (espace situé entre les deux enceintes), et consolidation de certains pans de murs dont les fondations avaient été mises à jour. Raymond Trencavel, qui tenta de reconquérir sa ville, fut exilé, puis gracié. Il revint en 1247 et s’installa hors les murs, sur la rive gauche, et construisit la nouvelle ville, sur un plan en damier autour d’une place centrale. Deux paroisses furent créées : Saint-Vincent au nord et Saint-Michel au sud. La construction de l'actuelle cathédrale Saint-Michel débuta à la fin du XIIIème siècle, celle de l'église Saint-Vincent au début du XIVème.



Carcassonne_Saint_Nazaire__9_Dans la cité, des travaux furent réalisés au cours du XIIIème siècle sous les règnes de Philippe III le Hardi et de Philippe IV le Bel, afin de renforcer la vocation militaire de l'édifice : la tour carrée de l'évêque et la tour Saint-Nazaire à la porte sud, à l’est les deux énormes tours de la porte narbonnaise. Le mur romain, jugé trop faible, fut rasé et apparut en retrait d'une muraille haute et puissante.













Carcassonne_Saint_Nazaire__7_Les XIIIème et XIVème siècles furent marqués par l'Inquisition. Durant les guerres de religion, la cité fut attaquée, mais seuls les villages alentours furent détruits. Au XVIIème siècle, sa juridiction fut transférée dans la ville basse, et la cité fut abandonnée aux plus pauvres. Les lices furent progressivement occupées par des maisons et des greniers furent installés dans les tours. La Cité se dégrada rapidement. Le siège épiscopal fut transféré en 1745 de la cathédrale Saint-Nazaire à l'église Saint-Michel.











Carcassonne_Saint_Nazaire__11_En 1790, le chapitre fut aboli et le palais épiscopal et le cloître furent vendus puis détruits en 1795. En 1794, les archives de la tour du Trésau furent détruites par un incendie. Sous l'Ancien Régime puis sous la Révolution, la cité fut réduite sur le plan militaire au rôle d'arsenal, entrepôt d'armes et de vivres puis, entre 1804 et 1820, fut rayée de la liste des places de guerre et abandonnée. La ville haute perdit son autonomie municipale et devint un quartier de Carcassonne. Le château comtal fut transformé en prison. L'armée fut alors prête à céder la cité aux démolisseurs et récupérateurs de pierres. En 1849, la cité fut sauvée de la démolition et des ravages du temps par son classement aux Monuments Historiques : les travaux de restauration, menés par Viollet le Duc, purent commencer. En 1997, elle fut classée Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Carcassonne doit depuis sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de développement et comportant cinquante-deux tours, qui domine la vallée de l'Aude.



http://pedagogie.ac-toulouse.fr/histgeo/monog/carcas/histoire.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cit%C3%A9_de_Carcassonne
http://mescladis.free.fr/histoire.htm

Posté par madame_dulac à 16:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


La basilique Saint-Nazaire-et-Saint-Celse de Carcassonne, historique

PlanL’enclos cathédral fut implanté au sud-ouest de la cité dans l’angle formé par le rempart intérieur. L’espace laissé disponible, entre le flanc sud de l’église et l’enceinte, est actuellement occupé par un jardin et un théâtre qui remplacent les bâtiments destinés aux chanoines (réfectoire, cloître, salle du chapitre etc.), tandis qu’au nord-ouest un hôtel jouxte la basilique et remplace le palais épiscopal et ses dépendances. Par conséquent, de l’enclos canonial ne subsistent que l’église, une chapelle (ancienne chapelle de l’infirmerie), trois arcades accolées au mur occidental de la sacristie et le rempart intérieur qui délimitait au sud et à l’ouest l’enclos.










Carcassonne_Saint_Nazaire__17_La première église aurait été bâtie au VIème siècle, sous le règne de Theodoric, régent du royaume des Wisigoths. Le premier acte parfaitement authentique mentionnant cette église date de 925 sous l'épiscopat de l'évêque Gimer. C'est lui qui transféra son siège épiscopal de l'église Sainte-Marie et du Sauveur, dans le faubourg, à l'église Saint-Nazaire à l'intérieur des remparts. Le pape Urbain II, revenant de prêcher la croisade à Clermont en Auverge, s'arrêta à Carcassonne le 11 juin 1096, et bénit les pierres destinées à la construction du nouvel édifice roman.











Carcassonne_Saint_Nazaire__21_L'édifice fut achevé dans la première moitié du XIIème siècle. Une communauté de chanoine vivait à proximité de la cathédrale avec une salle capitulaire et le dortoir à l'est, le réfectoire et les cuisines au sud et les caves et écuries à l'ouest.









Carcassonne_Saint_Nazaire__20_Les archives révèlent qu'en 1269, saint Louis concéda à l'évêque de Carcassonne et à son chapitre une partie de la rue joignant l'église pour fonder un nouveau chevet. Ce fut un architecte du nord qui fut chargé des travaux destinés à remplacer l'église romane par une église gothique. Une bonne partie romane tomba. Elle aurait du disparaitre entièrement, mais les crédits manquant, la nef fut épargnée. La jonction fut réalisée de façon magistrale. Le transept fut remanié entre 1300 et 1311.

Carcassonne_Saint_Nazaire__29_Les remaniements gothiques s'achevèrent au XlVème siècle sous les épiscopats de Pierre de Rochefort (1300-1321) et de Pierre Rodier (1323-1330).  L'édifice, remanié de nombreuses fois, perdit son statut de cathédrale en 1803 au profit de l'église Saint-Michel, située dans la Bastide. Elle reçut en 1898 le titre de basilique octroyé par le pape Léon XIII.

Pour voir le plan, c'est ici.

Posté par madame_dulac à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La basilique Saint-Nazaire-et-Saint-Celse de Carcassonne

Carcassonne_Saint_Nazaire__58_Les grands vents du sud-est et de l'ouest qui règnent à Carcassonne firent ouvrir la porte principale sur le flanc nord de la nef.
Carcassonne_Saint_Nazaire__28_










Carcassonne_Saint_Nazaire__33_Le tympan, encadré de multiples voussures, ne porte pas de programme iconographique spécifique. Seuls les chapiteaux des ébrasements sont ornés de motifs végétaux et d'animaux fantastiques.
Carcassonne_Saint_Nazaire__31_









Carcassonne_Saint_Nazaire__30_L'un des chapiteaux nous montre des lions. Deux de chaque côté, tenant une fleur. Ils sont les représentations des énergies masculine, à droite et féminine, à gauche. Leur queue est tournée vers le bas, et touche la représentation de la Terre. Leurs têtes regardent aussi vers le bas, vers les énergies basses, telluriques.
Les lions au centre n'ont qu'une seule tête, tournée vers le haut : réunion des contraires ? Leur queue respective n'en forment plus qu'une qui se tourne vers le ciel, vers les énergies cosmiques.




Carcassonne_Saint_Nazaire_aAu niveau du croisillon, on trouve un second portail. Il est surmonté d'un gâble gothique, encadré par deux pinacles et deux gargouilles. Il se dresse devant une rose rayonnante.

Carcassonne_Saint_Nazaire__23_















Carcassonne_Saint_Nazaire__24_Sur une sculpture, le combat d'un chevalier avec le dragon. Il est ailé, porte une queue de serpent. Il symbolise les énergies que l'homme doit maitriser et non pas tuer. Sa patte est posée sur l'écu de l'homme. Dommage que l'usure du temps ait fait son œuvre.
Carcassonne_Saint_Nazaire__25_













Carcassonne_Saint_Nazaire__26_Carcassonne_Saint_Nazaire__27_













Carcassonne_Saint_Nazaire__14_A l'angle, une tourelle octogonale, percée de petites baies à son dernier niveau est surmontée d'une terrasse.











Carcassonne_Saint_Nazaire__16_Le chevet gothique est très sobre. Ses fenêtres, longues et étroites, sont séparées par des contreforts entre lesquels court une balustrade.
Carcassonne_Saint_Nazaire__22_










Carcassonne_Saint_Nazaire__15_L’église primitive fut remplacée au XIIème siècle par un édifice roman, qui n’existe plus que dans la nef.












Carcassonne_Saint_Nazaire__35_La nef romane est composée de six travées. Les arcs doubleaux de la voûte en berceau brisé retombent, de même que les arcs en plein cintre des nefs collatérales, sur des piliers ronds en alternance avec les carrés.
Carcassonne_Saint_Nazaire__52_









Carcassonne_Saint_Nazaire__36_Sombre, la nef n'était éclairée à l'origine que par d'étroites fenêtres percées dans les murs des collatéraux très étroits ainsi que par des petits oculi ouverts dans le mur ouest.
Carcassonne_Saint_Nazaire__51_















Carcassonne_Saint_Nazaire__34_La décoration des chapiteaux est variée et comprend divers motifs : damiers, palmettes, entrelacs. La nef rejoint le transept gothique dans une parfaite harmonie architecturale, le choeur roman ayant été remplacé par un transept gothique à partir de 1270.
Il y a une grande différence de style entre la nef romane et l'ensemble gothique formé par le chœur et le transept. Cependant, les architectes ayant tenu compte de la hauteur de l'édifice roman, le passage de l'un à l'autre se fait sans rupture majeure.









Carcassonne_Saint_Nazaire__56_La première travée est mobilisée par la tribune d'orgues, parfois considérées comme les plus anciennes de France. Elles étaient déjà là au XVIème siècle












Carcassonne_Saint_Nazaire__48_Le transept et le chœur sont édifiés à l’emplacement du chœur roman. La construction en débuta en 1269, l'ensemble fut achevé en 1330. Avec 36 mètres de largeur, chaque bras est composé de 3 travées rectangulaires terminées à l’est par 3 chapelles à chevet plat. Ces chapelles ont reçu de grandes verrières dont certaines datent du XIVème siècle. Les vitraux du chœur datent des XIVème et XVIème siècles.







Carcassonne_Saint_Nazaire__42_La rosace sud du transept gothique date du début du XIVème siècle et comporte les armes de l'évêque Pierre de Rochefort (1300-1321). Les couleurs sont plus claires que celles de la rosace nord.  Leurs teintes se fondent dans le mauve. Le quadrilobe central représente le Christ en majesté. À la circonférence, les quadrilobes figurent des animaux symbolisant les quatre évangélistes ainsi que les pères de l'Église. Pierre est reconnaissable aux clefs du ciel et de la terre, Paul à son glaive.









Carcassonne_Saint_Nazaire__44_Des deux côtés du sanctuaire, entre les contreforts, sont disposés deux petits sacraires qui ne s'élèvent que jusqu'au-dessous de l'appui des fenêtres. Ces sacraires sont munis d'armoires doubles, fortement ferrées et prises aux dépens de l'épaisseur des murs. A l’intérieur était conservé le trésor. Dans celle-ci, une piéta polychrome du XVIème siècle.














Carcassonne_Saint_Nazaire__53_On trouve dans le croisillon sud un bas-relief appelé «pierre du siège». Ce fragment date de la première moitié du XIIIème siècle : l’assaillant force les lices d’une ville fortifiée, les assiégés font jouer un mangonneau. Des anges enlèvent dans les airs l'âme d'un personnage, sous forme humaine. Plusieurs hypothèses ont été émises sur la représentation de ce bas-relief, notamment celle de la mort de Simon de Montfort tué en 1218 devant les murs de Toulouse lors de la croisade contre les cathares.











Carcassonne_Saint_Nazaire__57_A côté, on a placé une dalle funéraire que l’on attribue au tombeau de Simon de Montfort, ce qui ne peut être vrai : ce tombeau fut élevé près de Montfort-l'Amaury, dans l'église de l'abbaye des Hautes-Bruyères, et la gravure de cette dalle et l'inscription sont tracées par un faussaire ignorant et inhabile.
Carcassonne_Saint_Nazaire__55_














Carcassonne_Saint_Nazaire__46_Un gisant en albâtre du XVème siècle représente Guillaume du Puy, qui fut évêque de 1415 à 1420.














Carcassonne_Saint_Nazaire__54_http://www.carcassonne.org/carcassonne2.nsf/vuetitre/DocPatrimoineBasiliqueStNazaire5
http://fr.wikisource.org/wiki/La_Cit%C3%A9_de_Carcassonne_-_%C3%89glise_Saint-Nazaire
http://medieval.mrugala.net/Architecture/France,_Aude,_Carcassonne,_Basilique_Saint_Nazaire/
http://architecture.relig.free.fr/nazaire.htm
Carcassonne_Saint_Nazaire__45_

Posté par madame_dulac à 16:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 octobre 2009

Bibliographie

A

Abécassis : "Qumran"
                "Le trésor du temple"
                "La dernière tribu"
Afriat : "La symphonie des nombres"
Aimé : "Le confort vertical"
Aivanhov : "La charpente de l'univers"
Akoun : "L'Europe, mythes et traditions"
           "Le monothéisme"
Aguilar (d') : "Les pèlerins de l'Atlantide
Alienza : "La mystique solaire des templiers"
Alberes : "La réserve des templiers"
Albom : "Les 5 personnes que j'ai rencontrées là-haut"
Alleau : "Hitler et les sociétés secrètes"
Almand : "L'ascension vers la lumière"
Alper : "Mémoire de l'Atlantide"
Alpert : "Code Einstein"
Altenbach/Legrais : "Lieux magiques et sacrés de France"
Ambelain : "La tradition celtique"
               "Franc-maçonnerie d'autrefois"
               "Drames et secrets de l'histoire"
               "Franc-maçonnerie oubliée"
               "La vie secrète de Saint Paul"
               "Le secret d'Israël"
               "Les lourds secrets du Golgotha"
               "Jésus ou le mortel secret des templiers"
Amis du désert: ""De la belle et la bête à l'androgyne"
Amsha : "L'appel de l'Atlante"
Andrews : "La montagne sacrée"
              "L'Atlantide"
Angebert : "Le livre de la tradition"
Ansa : "Le secret de l'aigle"
         "Le 4ème royaume"
Anthor :" Je suis"
Appavou : "La vouivre, symbole universel"
Apremont (d') : "B.A. BA runes"
Arès (d') : "Vézelay et Saint Bernard"
Argoun(d') : "Issaha"
                 "La révélation d'Issaha"
Armengaud : "Le pèlerinage à Compostelle"
Arz Bro Naoned : "Pierres et eaux"
Asensi : "Jacobus"
             "Le dernier Caton"
Attali : "La confrérie des éveillés"
          "Chemins de sagesse"
          "Au-delà de nulle part"
Auber : "L'église de Conques"
Aubier : "Dialogues avec l'Ange"
Audouart et Anthony : "Le messager des sables"
Auffret : "Bible et ovni"
Augay : "La voie des pierres"
Ayocuan : "Du Mexique au Tibet"

 

B

Bach : "Jonathan Livingstone le goéland"
            " Le messie récalcitrant"
            " De l'autre côté du temps"
Bachelerie : "Pour la rose rouge et la croix d'or"
Backer : "Les lois cosmiques"
Baighent/Leight : "Des templiers aux francs-maçons"
                        "Le message"
                        "l'énigme sacrée"
Bailey : "Les travaux d'Hercule"
Bancal : "Jeanne d'Arc princesse royale"
Barbarin : "L'antéchrist et le jugement dernier"
              "L'énigme du sphinx"
              "le secret de la grande pyramide"
              "La danse sur le volcan"
              "Les destins occulte de l'humanité"
Bardet : "Le trésor secret d'Israël"
Bardon : "Frabato le magicien"
Bartholo : " Le guide du blason"
Bates : "Le sorcier"
Bavoux : "Le cheval de Dieu"
             "Le porteur de lumière"
Bayard : "La symbolique du temple"
            "La symbolique du monde souterrain"
            "Le symbolisme du caducée"
            "La pratique du tarot"
            "Le sacre des rois"
            "Traditions et sciences secrètes"
Beauclerc : "Le templier ou l'or immortel"
Beauval : "Le mystère d'Orion"
Becker : "L'eau et ses mystères"
             "Le dernier apôtre"
             "Les tables du prophète"
Behaeghel : "Voyage au cœur du symbole"
Benig : "Les pierres du messie"
Benoit : "L'Atlantide"
            "La Sainte Vehme"
            "Montsalvat"
            " Le secret du 13 ème apôtre"
            "Dans le silence des oliviers"
Benyamin : "Le code d'Ester"

Berbilien : "Le druide"
Beresniak : "Rites et symboles en franc-maçonnerie"
Bergier/Pauwells : "Le matin des magiciens"
                        "Les maitres secrets du temps"
Berlier : "Les chemins du Pilat"
Berling : "Les enfants du Graal"
            " Le sang des rois"
Berlitz : "L'Atlantide retrouvée"
           "L'arche de Noé retrouvée"
Berman : "Vierge noire vierge initiatique"
Bernard : "Enseignement des maitres de la connaissance"
             "La cathédrale cosmique"
Bernu : " tarot et psychologie des profondeurs"
Berrois : "le nombre d'or"
Berry : "L'héritage des Templiers"
          "Le troisième secret"
          "L'énigme Alexandrie"
          "Le monastère oublié"
          "La conspiration du Temple"
Berton : " Sorcellerie en Auvergne"
Besombes : "Spiris, le chant de la pierre"
                "Spiris, le faiseur de foudre"
Bessière : "Les civilisations disparues"
Bevilacqua : "De Yahvé à Paco Rabanne"
Bigot : "Les 7 scénarios de l'apocalypse"
Bilimoff : "Enquête sur les plantes magiques"
Biondi : "Les services secrets du ciel"
Biton : "Grand livre des lieux sacrés"
Bizemont(de) : "L'univers d'Edgar Cayce"
Blake : "L'évangile des assassins"
Blanc : "Nouvelle clés pour l'art roman"
Blancart : "Les mystères de marc"
              " Les mystères de Jean"
              "Les mystères de Luc"
              " Les mystères de Matthieu"
              "les mystères de la messe"
              " Les mystères  de la genèse"
              " les mystères du peuple juif"
              "Les mystères de la nativité christique"
              "La spiritualité fondamentale dans les dialogues avec l'ange"
Blatty : "Dimiter"
Blavatsky : "Cinq messages"
                "Abrégé de la doctrine secrète"
Bloom : "Le principe Lucifer" Tomes I et II
Blum : "Rennes le Château"
         "Les cathares"
Bodson : "Les secrets de l'apocalypse"
Bogdanov : "Le visage de Dieu"
Bonvin : "Mégalithes lieux d'énergie"
            "Église romane lieux d'énergie"
            "Dictionnaire de l'art roman"
            "Vierges noires"
             "Brionnais symbolique et roman"

Bonvin/Montercy : "Église romane, chemin de lumière"
Bosc : "Belisama occultisme celtique"
Bostrom : "Le mage des cristaux"
Bouchardon : "l'énergie des arbres, pouvoir énergétique et aide dans notre transformation"
Boucher : "La symbolique maçonnique"
Bouchet : "Les mystères de l'évolution"
              "Les druides"
              "De Mû, de l'Atlantide aux druides"
              "L'ésotérisme des cathédrales" tomes I et II
              "initiation aux courants telluriques"
              "Lieux d'énergie, lieux de vie"
              "La guérison par les courants telluriques"
Boudaille : "Rennes le château"
Boufflet : "Padre Pio"
Bourgine : "Le voyage astral"
Bourre : "L'or des druides"
           "Secrets et magie de l'histoire de France"
           "Le message des prophètes"
Bovis : "Le sang de l'archange"
           "Le signe de l'archange"
Bovis/Lopez/Jorge : "La trace"
Braden : "L'éveil au point zéro"
            "le code de Dieu"
Bradley : "La chute d'Atlantis"
Braibant : "Les dossiers secrets de la magie spirituelle"
Brasey : " L'énigme de l'Atlantide"
Brebilien : "Le druide"
Brittenbest : "La grande initiation selon Jésus"
Brooks : "Les druides"
Brown : "Le symbole perdu"
            "Da Vinci Code"
Brunier : "Saint Bertrand de Comminges"
Brussolo : "Le labyrinthe de pharaon"
Burensteinas : "Chartres, cathédrale alchimique et compagnonnique"

Burger : "La langue des oiseaux"
Burstein : "Les secrets du code Da Vinci"
Byrnes : "Le secret du dixième tombeau"

              "La malédiction de Lilith"

 

 C

Cabrerou : "Le chemin initiatique de Saint Jacques"
Cadiou : "Jeanne d'Arc"
Campbell : "Puissance du mythe"
Camut/Hug : "Les éveillés"
Caradeau : "Manuel pratique du pendule"
Cardinaux : "Géométries sacrées" Tomes I et II
                " Bioénergie"
Carnavaggio : "Le dictionnaire des superstitions"
Carmy : "Des templiers aux massénies du Saint Graal"
            "Le temps hors du temps"
Carrol : "Les enfants indigos"
Cassagne-Bouquet : "Vierges noires"
Castille : "Le diable mérovingien"
Caulier : "L'eau et le sacré"
Cayce : "La grande pyramide et l'Atlantide"
           "Les mystères de l'Atlantide"
Celui du pays de l'ours : "Entre l'if et le bouleau"
                                 "La spirale du druide"
Chaney : "Initiation dans la grande pyramide"
Charpentier : "Les mystères templiers"
                   "Les mystères de la cathédrale de Chartres"
                   "Les Jacques et le mystère de Compostelle"
                   "Le mystère Basque"
                   "Les géants et le mystère des origines"
                    "Les mystères du vin"
Charrère : "Les maitres secrets du désir"
              " Les maitres secrets de l'appel"
Charroux : "Archives d'un autre monde"
               "Le livre du mystérieux inconnu"
               "Le livre du passé mystérieux"
Chartier : "Les démons des temps modernes"
Chartron/Fayard : "Les pierres mystérieuses"
Chataignier : "Le nouveau livre des esprits"
                  "Ecce homo"
Chattam : "La théorie Gaïa"
                "Les arcanes du chaos"
Chaumeil : "Le trésor des templiers"
               "Du 1er au dernier templier"
               "L'alphabet solaire"
               "La table d'Isis"
Chevalier : " Le dictionnaire des symboles"
Chevillon : "la tradition universelle"
Chimoni : "Le livre d'Anaelle"
Chopitel/Gobry : "Les 2 Saint Jean et la chevalerie templière"
Chopra : "Dieux de lumière"
             "Le livre des coïncidences"
             "le troisième Jésus"
Chouraqui : "La bible"
                "Le Coran"
                "Moïse"
Christer : "Les héritiers de Stonehenge"
Christophe : "Tu seras sourcier mon fils"
Churchward : "L'univers de ¨Mû"
Circare : "La France hermétique"
Clarke/Baxter : "L'odyssée du temps"
Clayton/ Gaulden : "L'odyssée du millénaire"
Clément : "Le voyage de Théo"
              "Saint Bernard ou la puissance d'un initié"
Coadic : "L'alchimie autrefois"
Cocagnac : "Les symboles bibliques"
Cocteau : "La belle et la bête"
              "Orphée"
Coelho : "Le pèlerin de Compostelle"
            " La 5 ème montagne"
            "Le manuel du guerrier de lumière"
Collectif : "L'esprit des hauts-lieux"

Colin : "Le message des crânes de cristal"
Collins : "Nos ancêtres les anges"
Combe : "L'homme étoile"
Connoly : "Les portes"
Contel : "Le tarot divinatoire"
Cooper : "Le gouvernement secret"
Coquelle : "Chakras, guide pratique"
              "L'éveil intérieur"
Coquet : "Lumière de la grande loge blanche"
             "Histoire des peuples et civilisations"
             "L'arche d'alliance"
             "La doctrine des avatars"
             "Pourquoi sommes-nous sur terre ?"
              "Comprendre la mort pour connaitre la vie"
Corbu/Captier : "L'héritage de l'abbé saunière"
Corentin : "Le langage secret de la pierre et de l'eau"
Corio : "Megaliths"
Corsetti : "Histoire de l'ésotérisme"
Crombie : "Les mystères de Glastonbury"
Crussol : "Manuel pratique du pendule"

 

D

Daillez : "Guide de la France secrète"
           "Les templiers ces inconnus"
Darche : "La pratique du tarot de Marseille"
Darchen : "Vierges Noires, le grand secret"

Darcheville  : "De la pierre aux étoiles"
                   "Druides ou moine, le monachisme"
                   "Du dragon à la licorne"
                   ''La cathédrale de Chartres"
Darnton : "Le mystère Neandertal"
Daul : "La demoiselle du Graal"
Davy : "Bernard de Clairvaux"
             " Initiation à la symbolique romane"
Dawson : "Evangile hérétique"

Debaisieux : "Les trésors de l'Auvergne romane"
Déceneux : "La France romane, une architecture éternelle"
Degris : "Histoires secrètes du Graal"
           "L'ordre des templiers"
           "Le livre des mystères et révélations"
Dem : "Le 3 ème secret de Fatima"
         "666 l'antéchrist"
Demarcq : "Bible et ovni"
Demoiny : "L'apocalypse sur l'Atlantide"
Deniau : "Le secret du roi des serpents"
Deniel : "L'or des templiers"
Denryk : "La nouvelle radiesthésie"
Depotte : "Les démons de Paris"
Depreux : "Les meurtriers de Dieu"
Dequerior : "Ces dieux venus d'ailleurs"
Derderian : "Le Puy"
Derlon : "Traditions occultes des gitans"
Deschamps : "le manuscrit du 10 ème pèlerin"
Devere : "La guérison au secret"
Deyo : "la conspiration cosmique"
Dick : "Dernière conversation avant les étoiles"
Didier : "Les grandes voyances de l'histoire"
          "leur vrai destin"
Docquir : "Un initié nommé Jésus"
Dogna : "Histoires extraordinaires d'outre-espace"
Drosnin : "La bible code secret" Tomes I et II
Drouot : "Guérison spirituelle et immortalité"
Drummond : "Une vie de Jésus Christ"
Druon : "Alexandre le grand"
           "Les mémoires de Zeus"
           "Les nuages et les sources"
Duby : "Saint Bernard et l'art cistercien"
Duchaussoy : "La tradition primordiale des religions"
                   "Le bestiaire divin"
Duez : "La rose-croix pythagoricienne et templière"
Dufresne : "Nostradamus"
Du Graal : "des mégalithes aux cathédrales"
Duke : "Projet Venus"
Dumas : "Le temple de Salomon"
Dumonier : "Sur les pas des templiers"
Dupuis : "Le maitre de Chartres"
Dupuy : "En cheminant vers l'étoile"
Dutheil : "L'homme super-lumineux"

 

E

Eco : "Le pendule de Foucault"
        "L'ile du jour d'avant"
        "Le cimetière de Prague"
Egeland : "La fin du cercle"
Ekartshausen : "La nuée sur le sanctuaire"
Elnour : "Baiser à Lucifer"
Emton : "Le secret de Dieu"
Enel : "Le message du sphinx"
Esseram : "Apocalypsis"

Etchegoin : "Code Da Vinci: enquête"
Eurieult : "La couleur du silence"
Évangiles apocryphes

 

F

Facon : "Vercingétorix et le mystère gaulois"
           "Châteaux forts magiques"
           "Les colonnes de Salomon"
           "Nicolas Flamel"
            "Les dossiers secrets de Maurice Leblanc"
            "Gilles de Rais et Jacques Cœur"
Faitjaine : "Le pas de Merlin"
Falque de Bézaure : "Histoire de l'héraldique"
                           "Histoire du trésor caché des templiers" Tomes I et II
Farnese : "Franchezzo, mes aventures dans l'autre vie"
Faugerolas : "la crypte des templiers"
Faure : "Les anges"
Félicien : "La rose de Notre-Dame"
Félix (éditions) : "Livre jaune n° 5"
                       "Livre jaune n° 6"
                       "L'origine du monde"
Ferté : "Arsène Lupin, supérieur inconnu"
Fieschi : "Gnose et gnosticisme"
Finn : "Adepte"
Fischer : "Le chevalier à l'armure rouillée"
Fitz : "Bien vivre sa maison, manuel de géobiothérapie"
        "Les autres causes de la maladie"
         "Le monde des réalités vibratoires"
         "Soigner ou guérir"
Fitzpatrick : "Hush, hush"
Flammarion : "Les maisons hantées"
Fleck : "Les réseaux géobiologiques"
Follet : "Les piliers de la terre"
Fontaine : "Hergé chez les initiés"
Fournier : "Renaud Banaste"
Foy (Jean de la) : Ondes de vie, ondes de mort"
Freitas (de) : "515 le lieu du miroir"
Frissel : "Nous sommes tous des êtres spirituels"
Fromaget : "Le symbolisme des 4 vivants"
Frydman : "L'arche d'alliance"
Fulcanelli : "le mystère des cathédrales"
Futthark : "Les templiers moines chevaliers"
              "Comprendre les sociétés secrètes"
Fynn : " Anna et mister God"

 

G

Gaarder : "Le monde de Sophie"
Gabid : "La kabbale"
Gambier : "L'élu des runes, Hetaïra"
Gambirasio d'Asseux : "La voie du blason"
Gancel : " Les saints qui guérissent en Bretagne"
Gange : "Avant les dieux, la mère universelle"
Garagnon : "Jade et les sacrés mystères"
Garaud : "Comment préserver sa santé grâce à la géobiologie"
Gardner : "Le graal et la lignée royale du Christ"
Gardver : "Le royaume des seigneurs de l'anneau"
Garibal : "Etre franc-maçon aujourd'hui"
Garnier : "L'héritage de glace"
Garnier-Malet : "Ces vérités que l'on cache"

Gedge : "Devin d'Egypte"
             "La dame du Nil"
Gemiolli : "Les pouvoirs du pendule"
Genel : "A l'écoute des maitres"
Gerard : "676"
Gerardin : "Les mystères des nombres"
Geerbrant : "Dictionnaire des symboles"
Giacometti/Ravenne : "Le frère de sang"
                                "La croix des assassins"
                               "Conjuration Casanova"
                                "Le rituel de l'ombre"
                                "Apocalypse"
                                 "Lux Tenebrae"                           
                                 "Le temple noir"

Gibbins : "Le chandelier d'or"
             "Atlantis"
             " Le dernier évangile"

             "Les Dieux d'Atlantis"
Gibran : "Le prophète"
Giesbert : "Le huitième prophète"
Gilbert : "Le mystère d'Orion"
Gillabert : "Judas, traitre ou initié"
Girard : "Le voyage du druide"
Gobert : "Les nombres sacrés"
Goeuthe : "Le serpent vert"
Gordon : "Le géant Gargantua"
Gorny : "le procès des templiers"
           " La kabbale"Gouen : "Brocéliande"
Gossard : "Les atlantes hier et aujourd'hui"
Gougaud : "Les 7 plumes de l'aigle"
               " le secret de l'aigle"
               "L'enfant de la neige"
Gouyot : "Histoire d'Inko"
Grad : "Initiation à la kabbale hébraïque"
Graham : "l'Évangile selon Satan"
               "L'apocalypse selon Marie"
Gross : "Formes et nombres sacrés"
Gudicelli : "Pour la rose rouge et la Croix d'or"
Guelff : "La mystérieuse saga des templiers"
Guenon  : "Le roi du monde"
Guide de la Provence mystérieuse
Guide de la France mystérieuse
Guillot : "Le curé d'Ars : l'énigme"
Guingand : "Mystérieuses cathédrales"
                "Le berceau des cathédrales"
                "Chartres et les templiers architectes"
                "L'infernal paradis"
                "L'ésotérisme des contes de fées"
                 "L'or des templiers"
Graffin : "Le mont Saint Michel et le temple cosmique"
            "L'art templier des cathédrales"
            "Isis et 7=13 or"
Graham : "L'apocalypse selon Marie"
             "La passion selon Satan"
Grasset d'Orcet : "Œuvres décryptées" Tome I et II
Gravelaine (de) : "La déesse sauvage"
Grossmann : "Codex, le manuscrit oublié"

 

H

Hagé (d') : "La menace Oméga"

                                             "Le codex Maya"

                                             "La prophétie Inca"

Haich : "Initiation"
Hancock : "L'arche perdue"
                "L'empreinte des dieux"
                "Surnaturel, rencontre avec les premiers enseignants de l'humanité"
Hand Clow/Badens : "le code Maya"
Hani : "La royauté sacrée"
Harding : "La 3ème voie"
Hartmann : "une aventure chez les rose-croix"
                        "Le code du Christ"
Haumont : "L'origine du mal"
Hawking : "Trous noirs et bébés univers"
Heindel : "Cosmogonie des rose-croix"
Heinz : "Les symboles celtes"
Héliopolis (d') : "Histoire secrète des templiers"
Héroult : "Ouverture sur le sacré"
Homet : "A la poursuite des dieux solaires"
Hopkins : "Rosslyn, gardien des secrets"
                    "Rex Deus"
Hooghworst (d') : "Le fil de Pénélope"
Horne : "Le temple de salomon dans la tradition maçonnique"
Humphrey/Vitebsky : "L'architecture sacrée"
Humphreys : "Concentration et méditation"
Hunt : "Les gites secrets du lion"
Husain : "La grande déesse-mère"
Hutin : "Histoire des Rose-Croix"
          "les sociétés secrètes"
Huynen : "L'énigme des vierges noires"

 

J

Jacq : "Le voyage initiatique"
         "Le message des constructeurs de cathédrales"
         "Le message initiatique des cathédrales"
         "Maitre Hiram et le roi Salomon"
         "La franc-maçonnerie"
         "Pouvoir et sagesse selon l'Egypte ancienne"
         "L'affaire Toutankhamon"
         "Le moine et le vénérable"
         " La confrérie des sages du nord"
Jang : "Projet Gaïa"
Jarnac : "Histoire du trésor de Rennes le Château"
Jarnieux : "Les héritiers de Salomon"
              " saint Bertrand de Comminges"
Jastrow : "Des astres, de la vie et des hommes"
Jodorowski : "Mû, le maitre et les magiciennes"
Jolif : "Mythologie celtique"
Joly : 'La cathédrale de Chartres avant Fulbert"
Jones : "Telos"
Jongbloed : "Civilisations antédiluviennes"
Jovanovic : "Enquête sur les anges gardiens"
                 "Le prêtre du temps"
Julien : "Le chercheur d'absolu"

 

K

Kadith : "Le druidisme"
Kamani : "Le onzième templier"
Keel : "La prophétie des ombres"
Kenyon : "Histoires interdites"
Khaitzine : "Le langage des oiseaux"
               "Le symbolisme de Peter Pan"
                "Le symbolisme du chaperon rouge"
                "Histoire, énigmes et secrets : la Joconde"
                "Quand la Terre gronde"
                "Le faiseur d'or de Rennes-le-Château"
Khoury : "Le signe"
               "L'élixir du diable"
               "Eternalis"
Kircher : "L'eau et ses mystères"
             "Panakeia, les plantes miraculeuses"
Knight : "guide de la kabbale"
            "La clé d'Hiram"
            "Avant les pyramides"
Knight-Jadczyk  : "L'histoire secrète du monde"
Knohl : "L'autre messie"
Knox : "La malédiction du livre noir"
Kolossimo : "Terre énigmatique"
Kryéon : "La graduation des temps et la suite..."
Kubler-Ross : "La mort est un nouveau soleil"
Kubnick : "La grande peur de l'an 2000"
Kybalion : "3 initiés"

 

L

Labonté : "Familles d'âmes"
Laborde-Balen : "Le chemin de saint Jacques" Tome I et II
Lachaud : "Magie et initiation en Egypte pharaonique"
               "Templiers, chevaliers d'Orient et d'Occident"
Lafargue : "D'une rive à l'autre"
La Flèche : "La prophétie du 5ème règne"
La Foy(de) : "Ondes de vie, ondes de mort"
Lahaye : "Le rébus de Mathusalem"
La Maya : "La médecine de l'habitat"
Lambert : "Les murmures du tombeau"
               "La note d'émeraude"
Lamy : "Les templiers"
          "Jules Verne initié, initiateur"
Lance : "La naissance des dieux"
Landspurg : "Les hauts-lieux d'énergie en France"
                 "Hauts-lieux d'énergie"
                 "Bretagne magique et vibratoire"
Laurent : "Les mystères templiers d'hier et d'aujourd'hui"
Lautier : "Le Mitounet"
Lavenu : "L'ésotérisme du graal"
Lebernois : "Le nombre d'or"
Lecour : "L'ère du verseau"
Légende arthurienne
Legueut : "2012 le secret du crâne de cristal"
Léia : "Le symbolisme des contes de fées"
Leloup : "Evangile de Marie"
            "Grégoire de Nysse"
            "Prendre soin de l'être"
            "Vie de Moïse"
Lemonde : "L'ombre du poteau et le carré de la terre"
Le Nabour : "Le chasseur d'âmes"
Lenoir : "Code Da Vinci: l'enquête"
           "L'oracle della Luna"
           "Comment Jésus est devenu Dieu"
Lenoir/Cabesos : "La promesse de l'ange"
                          "La parle perdue"
Leroy : "La porte Mystérieuse du Mont Saint-Michel"

Le Roy : "Le Dernier testament"

Le Soezec : "Les druides"
                 "Brocéliande"
                 "Bretagne terre sacrée"
Leturgie-Blanquart : Les serpents de sagesse" Tome 1 et 2
Levis-Mirepoix : "Montségur"
Levi : "Les mystères de la kabbale"
Levy : "Le premier jour"
         "La première nuit"
Lincoln : "Le temple retrouvé"
Livingstone : "L'alchimiste et la rose-croix"
Livraga-Rizzi : "Ankor le disciple"
Livre d'Adam
Loevenbruck : "Les cathédrales du vide"
                     "L'apothicaire"
Loiseleur : "Doctrine secrète des templiers"
Lomas : "La clé d'Hiram"
Lonegren : "Les labyrinthes"
Long : "Seule meurt la peur"
         "Intuition sur l'origine"
         "Année zéro"

 

M

Maalouf : "Samarcande"
Mabire : "Thulé"
Mac Dermont : "A la poursuite de l'Atlantide"
Mac Nally : "Ireland's ancient stones"
Magalion : "Le chemin du père"
               "Au royaume de la vie"
               "Guérisseur source de vie"
Magre : "La clef cachée des choses"
Mahabarata
Maharashi : "Evangile"
Mahieu (de) : "Les templiers en Amérique"
                   "L'agonie du dieu soleil"
Mailer : "L'évangile selon le fils"
Makarios Oviedo : "Le retour de l'homme rouge"
Male : "Notre-Dame de Chartres"
Manoury : "Les statues à miracles"
Marc : "Dolmens et menhirs en Languedoc Roussillon"
          "Dolmens et menhirs des Cévennes"
Marc/Duchez : "Dolmens de l' Ardèche"
Marçais : "Apperçu sur la géométrie sacrée"
Marciniak : "Sagesse des Pléiades"
Mariani : "La prophétie du dernier jour"
Mariel : "Secrets et mystères des rose-croix"
           "Hauts lieux spirituels"
Marillier : "B.A B.A. des templiers"
             "Armorial des grands maitres du temple"
Markale : "Gisors et l'énigme des templiers"
              "Le mont Saint Michel et l'énigme du dragon"
              "Chartres et l'énigme du graal"
              "Merlin l'enchanteur"
              "Brocéliande"
              "Le cycle du graal"
              "Histoire de la franc-maçonnerie secrète"
              "Histoire secrète de la Bretagne"
              "Guide spirituel de la forêt de Brocéliande"
              "Carnac et l'énigme de l'Atlantide"
              "Histoire de la France secrète"
              "Rennes le Château"
Marsan : "L'emprise du mal"
Marol : "Tout à zéro"
Marquet : "Colère"
              "La planète des fous"
Marquet/Barrière : "Mortelle éternité"
Martines de Pasqually : "Traité de la réintégration"
Mary : "Les templiers"
          "L'initiation"
          "Archives secrètes de l'occultisme"
          "L'homme conjuré ou l'axe vertical"
          "La légende d'Hirkan"
          "Le dictionnaire de l'occultisme"
Massarotto : "Dieu est un pote à moi"
Massé : "Jean baptiste et le disciple aimé"
           "L'énigme de Jésus Christ"
Masson : "Brocéliande"
             "Dictionnaire ésotérique et initiatique"
Maurin : "La double mort des templiers"
Mazlo : "A la recherche du tarot perdu"
Meehan : "Sacred Ireland"
Mercier : "Le livre de l'ange"
Mereaux : "Carnac, une porte vers l'inconnu"
Merejbovski : "Atlantide-Europe"
Merya : "Maitrise initiatique dans l'incarnation"
Messadé : "Histoire générale du diable"
Messod : "Les secrets de l'exode"
Meurois-Givaudan : "De mémoire d'Essénien"
                           "Celui qui vient"
                           "Evangile de Madeleine"
Mezo : "Ainsi parlait Nostradamus"
Michel : "La France secrète"
Michelet : "Les secrets de la chevalerie"
Moine : "Guide pratique de la radiesthésie"
Monget : "Gaïa"

Mongibeaux : "Le secret de Joseph"
Montaigu : "La couronne de feu"
Montbaron : "Tibule compagnon du devoir, les secrets d'un druide helvète" tome I et II
Moody : "Lumière sur la nouvelle vie"
            "Après la vie"
Moore/Sholes : "La conspiration du graal"
Morata : "La franc-maçonnerie"
Moratal : "Atlantide morcelée"
Mordillat : "Jésus contre Jésus"
Moreau : "Tradition celtique dans l'art roman"
Morgan : "Message en provenance de l'éternité"
Morin : "Le chemin initiatique de Saint Jacques"
Morris : "Le tarot; miroir d'éternité"
Morton : "Le secret des crânes de cristal"
Mosse : "Labyrinthe"
           "Sépulcre"
Mougeot : "La vouivre, symbole universel"
Mouny : "La symbolique des dieux"
            "Les mystères du temps" Tome I et II
Muhlheim :"Le bouclier de saint Odile"
Munier : "La vie de Sainte Hildegarde de Bingen"
Murphy : "Rosslyn, gardien des secrets"
Musso : Et après"
Myss : "Contrats sacrés"

 

N

Napier : "Le secret de l'icone"
Narby : "Le serpent cosmique"
Naudon : "Origines de la franc-maçonnerie"
Navarre : "La colère des 3 soleils"
Necronomicon
Neillo : "La symbolique symphonique de Chartres"
Nelly : "Les cathares"
          "Ecritures cathares"
Neroman (don) : "Piyoh
Nerval : "Voyages en Orient" tome I et II
           "Aurélia"
Neville : "Le huit"
            "Le feu sacré"
Nicolas : "Les cathédrales"
             "Le secret des cathédrales"
Niel : "Monuments mystérieux du monde"
Nimosus : "Les mystères des pyramides"
Nobécourt : "Le chemin de Nostradamus"

 

O

O'Brien : "Père Elijah, une apocalypse"
Ollivier : "Le merblex"
Ordre du temple: "les textes fondateurs"
Ormesson (d') : "histoire du juif errant"
Oserio : "L'héritage des grands initiés"
            " La connaissance primordiale des grands initiés"
Ouspensky : "Fragments d'un enseignement inconnu"
Ovide : "Les métamorphoses"

 

P

Pace : "Les rituels secrets de l'initiation"
Pactat-Didier : "Du souffle de l'aurore au rayon sous la cendre"
Pacout : "La franc-maçonnerie"
Page : "Le secret des compagnons d'Eleusis"
           "Les métamorphoses d'Eleusis"
Pagel : "Les mages de Sumer"
Pantel : "Les visiteurs de l'espace-temps"
Parks : "Les chroniques du Girkù" tome I, II, III
          "Le testament de la vierge"
          "Eden"
Partner : "Templiers, francs-maçons et sociétés secrètes"
Pâvana : "Les enseignements du maître de la pyramide"
Pasleau : "Des templiers aux francs-maçons"
Peck : "Au ciel comme sur terre"
Peignot : "Le nombre, langage de dieu"
Peinkofer : "L'ombre de Thot"
Percheron : "Charles Perrault conteur et hermétiste"
Perrault : "Contes de ma mère l'oye"
Phaure : "La France mystique"
            "Géographie sacrée de Paris"
            "Le cycle de l'humanité adamique"
                  "les portes du 3 ème millénaire"
Philibert : "La naissance du symbole"
              "Magie blanche"
Picard : "Tarots"
Pietri : "Réincarnation et survie des âmes"
Picknett/Prince : "La révélation des templiers"
                       "La porte des étoiles"
Pioch : "Arnaud des Rajouls et le secret des templiers"
Piscaglia : "L'envoutement"
              "La nuit du golem"
Poesson : "Occident tradition secrète"
Pohribny : "Magic stones"
Pomerleau : "Le code secret d'Isis et Osiris"
Portevin : "Le monde inconnu d'Hergé"
Pouillon : "Les pierres sauvages"
Prat : "Architecture invisible"
         "Architecture cosmique"
         "Master Nostra"
         "Chapelles magiques du pays celte"
         "Résonnance du sacré"
         "Le chant des étoiles"
         "Précis cartésien de géobiologie"
Preston : Impact

Preston/Child : "Croisière maudite"
Prieur : "Les symboles universels"
           "Hitler et la guerre luciférienne"
           "Navires pour l'Atlantide"
           "Jésus contre jésus"
           "Hitler, medium de Satan"
Pythagore : "Les vers d'or"

 

Q

Querido : "L'âge d'or de Chartres"
Que-sais-je : "La symbolique"
Question de la géométrie du labyrinthe

 

R

Rabanne : "Le temps présent"
Ramami : "Le 11e templier"
Rantana : "Compostelle, les chemins spirituels"
Raquin : "Retrouvez vos vies antérieures"
Rash : "Un pied au Paradis"

Raspail : "Sire"
             "L'anneau du pêcheur"
             "Le roi au delà de la mer"
              "Le camp des saints"
Ravenscroft : "La lance du destin"
Ravignant : "Les grands mythes de la création"
Rebille  : "Pierres légendaires"
Redsfield : "La prophétie des Andes"
               "La 10ème prophétie"
               "La vision des Andes"
               "Les secrets de Shamballa"
Regor : "Saint Roch"
Reju : "La quête des templiers et l'orient"
         "Les prophéties de saint Malachie"
         "La France secrète"
Rey : "Aperçus sur la géométrie sacrée"
Reyo : "L'alchimie intérieure"
Reznikov : "Cathares et templiers"
Rheims : "Le cercle de Mediggo"
Rice : "L'épreuve de l'ange"
          "L'heure de l'ange"
Richard : "Dictionnaire maçonnique"
Rivière : "Les templiers et leurs mystères"
            "Les secrets du graal"
            "Histoire comparative des religions"
Robillard : "A.N.G.E"
Robin : "Opération Orth"
          "Le royaume du graal"
          "Rennes le Château, la colline envoutée"
          " Veilleur, où en est la nuit"
Rollins : "La civilisation des abysses"

Roger : "A la découverte de l'Atlantide"
Rolland : "L'assassinat programmé des templiers"
             "L'ordre noir des templiers"
             "La fraternité de la rose"
             "Les templiers du 3ème cercle"
Roquard : "Le pendule de Thôt et ses mystères"
Rossignol : "Guide pratique des couleurs"
Roubaud : "Le silence des immortels"
Roudil : "L'avant dernier pape avant la fin du monde"
Rousseau : "L'envers des contes"
Roussel : "Contes de fées, lecture initiatique"
Roy : "Muséum"

 

S

Sabbah : "Les secrets de la bible"
Sablé : "L'arbre de la connaissance"
Sack : "Le complot des franciscains"
Sadoul : "Le trésor des alchimistes"
            "La passion selon Satan" tomes I, II et III
            " L'énigme du zodiaque"
Sagesses chrétiennes : "La vie de sainte Hildegarde"
Saint André : "Archives des anges"
Saint Hilaire : "L'univers secret du labyrinthe"
Saint Martin  : "Les voies de la sagesse"
Sakka : "A la poursuite de l'arche sacrée"
Sarazin : "Le retour des Atlantes"
Sardou : "Pardonnez nos offenses"
              "Délivrez-nous du mal"
               "L'éclat de Dieu"
              "Une seconde avant Noël"
Saurat : "La religion des géants"
Schatzing : "Abysses"
Schirner : "L'univers du pendule"
Schmitt : "Evangile selon Pilate"
              "Monsieur Ibrahim et les fleurs du coran"
              "L'enfant de Noé"
              "Concerto à la mémoire d'un ange"
Schuré : "Les grands initiés"
            "Précurseurs et révoltés"
            "Sanctuaires d'Orient"
            "Evolution divine du sphinx au Christ"
            "Les prophètes de la renaissance"
Sciaglia : "Les gardiens de l'eau"
Scott : La prophétie de cristal"
Sède (de) : "Rennes le Château"
                "Le secret des cathares"
                "Les templiers"
                "Vues hérétiques sur l'héraldique"
Sedir : "Les plantes magiques"
          "La voie mystique"
Sendy : "Ces dieux qui firent le ciel et la terre"
Serey : "La sorcière de Cylte"
Sergent : "Le guide de la France mythologique"
Servier : "Les techniques de l'invisible"
Shellenbergen : "La montagne sacrée"
Sholes/Moore : "La conspiration du graal"
Shreyer : "La Champagne mystérieuse"
             "Jules Verne et Arsène Lupin" tomes I et II
Shwaller de Lubicz : "Propos sur l'ésotérisme et symbole"
Simmans/Wallace : "Rex deus"
Simon : "L'or du temple et le tombeau du Christ"
Simmons : "Les fils des ténèbres"

                 "Flashback"
Simonay : "le secret interdit"
              "Les enfants de l'Atlantide"
              "Les enfants du volcan"
Sinclair : "Le graal retrouvé"
             "La conspiration Da Vinci"
Sinoué : "Le livre de saphir"
            "L'enfant de Bruges"
            "Les silences de Dieu"
            "Akhenaton"
Sitchin : "L'escalier céleste"
             "La 12ème planète"
             "Quand les géants dominaient la terre"
Sker : "Le premier crâne"
Skinner : "Géométrie sacrée"
Slosman : "La grande hypothèse"
              "Le grand cataclysme"
              "Et dieu règne sur Dendérah"
Sohravardi : "L'archange empourpré"
                 "Le livre de la sagesse orientale"
Sorval : "Initiation chevaleresque"
            "La voie chevaleresque"
            "Le langage secret du blason"
            "La mise en demeure"
            "La marelle"
Soued : "Les symboles dans la bible"
Spalding : "La vie des maitres"
              "Ultimes paroles"
Spencer-Lewis : "La vie mystique de Jésus"
Spinosi/Raoux : "Le secret du 14ème papyrus"
Spoerri : "Guide des 117 fontaines sacrées de Bretagne"
Steiner  : "Eléments d'ésotérisme"
              "La science de l'occulte"
              "Les êtres élémentaires"
Steklin : "La voie sacrée"
Studer : "Le véné du Verdier"
            "Le cardinal de Montségou"
Sussman : "Le secret du temple"

 

T

Tarade :  "Les dossiers de l'étrange"
             "Les nouveaux dossiers de l'étrange"
            "La Champagne mystérieuse"
            "Les derniers gardiens du graal"
            "Archives du savoir perdu"
            "Israël et les cités d'Elyon"
            "Initiés, symbolisme et lieux magiques"
            "Les veines du dragon"
            "Rouletabille et Arsène Lupin"
            "La magie des cathédrales"
            "Dernières prophéties pour l'Occident"
             "Les chroniques des mondes parallèles"
Teissier : "Le passage de tous les dangers"
Tencer : "Le yi-king divinatoire"
Tereschnenko : "Les trésors du tarot"
                      "Fragments de gnose"
Thibaud : "L'art initiatique roman"
              "Dictionnaire de l'art roman"
              "Le jeu de l'oie"
              "Symbolisme et cycles cosmiques"
Thibaux : "Héléna Blavatsky"
              "l'or du diable"
              "Les tentations de l'abbé Saunières"
              "La dernière prophétie"
               "Psy war"
Thomas : "La divine proportion"
              " le mystère des crânes de cristal"
Thomasson : "1221"

Thorsson : "le livre des Ogams"
Thrangou : "Méditation bouddhique"
Time Life : "Among druids and High kings"
Tirtiaux : "Le passeur de lumière"
Tober : "Les enfants indigo"
Tonnac : "Les hauts lieux sacrés de France"
Tourniac : "Melkitsedeq"
                "Symbolisme maçonnique"
Tracks : "A la recherche du message des dauphins"
            "Les pièces du puzzle"
            "Objectif 2012"
Tradition : "Le christianisme" tome I et II
Trilloux : "L'art d'Orcival"
            "Guide de l'art roman"
Tristan : "L'énigme du Vatican"
Trussoni : "La malédiction des anges"
Twyman : "Le secret du disciple bien-aimé"

 

U

Ustinov : "Le vieil homme et Mister Smith"

 

V

Valcq : "L'énigme de la ville secrète des templiers"
           "Le ménestrel de Marie"
Valentin : "Manuel pratique de lithothérapie"
Van Cauwelaert : "L'évangile de Jimmy"
Vandenberg : "Le cinquième évangile"
                   "Le huitième péché"
Van Eersel : "La source noire"
Van Helsing : "Les sociétés secrètes"
Vassaux : "Histoire secrète de l'ordre du temple"
              "Nicolas Flamel"
              "Les colonnes de Salomon"
              "Le grand secret"
              "L'envoutement"
               "La nuit du golem"
Vauzelle : "Le grimoire de l'alchimiste"
              "La cathédrale et le secret des Templiers"
Velikovski : "Mondes en collision"
                "Oedipe et Akhenaton"
                "Les grands bouleversements terrestres"
                "Le désordre des siècles"
Verdis : "Les portes de l'apocalypse"
Verguez : "Les tours inachevées"
              "La pendule à Salomon"
Vieux  : "Les secrets des bâtisseurs"
Vilette : "La cathédrale de Chartres"
Vincenot : "le pape des escargots"
               "le maitre des abeilles"
               "Les étoiles de Compostelle"
Violette : "Les esséniens de Qumran"
Vivier/Lapique : "Pyrénées romanes"
Vivre aujourd'hui : "Les saints qui guérissent en Auvergne"
                         "Les saints qui guérissent en Bretagne"
Von Daniken : "Vers un retour aux étoiles"
                   "Mes preuves"
                   "Présence des extra-terrestres"
Von Franz : "La femme dans les contes de fées"
Voragine : "La légende dorée"

 

W

Wallace-Murphy : "Le code sacré"
                        "Rex Deus"
Weatherly : "Angel"
Werber : "Les thanataunautes"
             "L'empire des anges"
             "le livre du voyage"
             "L'arbre des possibles"
             "Les fourmis"
             "Le livre secret des fourmis"
             "Le papillon des étoiles"
             "Paradis sur mesure"
             "L'ultime secret"
             "Le souffle des Dieux"
              "Le rire du cyclope"
              "Paradis sur mesure"
              "La troisième hmumanité"

Weysen : "L'ile des veilleurs"
Wilde : "Le portrait de Dorian Gray"
Williams : Le 5ème règne"
Williamson : "Les gites secrets du lion"
Willigens : "Le druidisme éternel"
Wilson : "L'archéologie interdite"
Wirth : "Le symbolisme occulte de la franc-maçonnerie"
          "Les vierges noires"
Withworth : "Les 3 visages du Christ"
                 "Le prince jaguar"

 

Y

Yates : "Giordano Bruno et la tradition hermétique"
Young : "La légende du graal"
Youngholm : "Le bar céleste"

 

Z

Zelazny :"Le cycle d'Ambre" et "Tarot"
Zigler : "Nicolas Flamel"

 

 




Posté par madame_dulac à 12:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 octobre 2009

La chartreuse de Valbonne, historique

Chartreuse_de_Valbonne__2_Au XIème siècle, un monastère de religieuses bénédictines fut construit dans la vallée, au cœur d'une forêt millénaire. Notre-Dame de Bondilhon fut abandonné pour des raisons de sécurité à la fin du XIIème siècle.










Chartreuse_de_Valbonne__4_L'évêque d'Uzès, Guilhem de Vénéjan, attentif au péril hérétique que représentait l'expérience cathare pour les états du comte de Toulouse, demanda à l'ordre des chartreux de construire un nouveau monastère. Ainsi fut fondée, le 10 février 1204, la 41ème maison de l'ordre. 









Chartreuse_de_Valbonne__5_Une dizaine de moines s'y installèrent, défrichèrent et assainirent ce territoire. Une partie de la chartreuse actuelle repose sur des voûtes construites à cette époque. Cette vallée marécageuse, rendue fertile par le travail des chartreux, devint alors "vallis bona", Valbonne.









Chartreuse_de_Valbonne__8_En dépit des vicissitudes de l'histoire, des conflits avec le prieuré Saint-Pierre de Saint-Saturnin-du-Port, les pillages de la guerre de Cent Ans, les dévastations des guerres de religion (sa reconstruction commença dès le XVIIème siècle et de nouveaux moines arrivèrent en 1633 :









Chartreuse_de_Valbonne__33_le grand cloître et la porte d'entrée furent construits à cette époque, puis une nouvelle église fut bâtie entre 1770 et 1780), la dispertion des biens durant la révolution (le dernier prieur, Dom Gorce, quitta Valbonne le 1er octobre 1790, puis le 28 janvier 1836, les chartreux rachetèrent le monastère, le restaurèrent et firent de nouvelles constructions : la chapelle des familles ainsi que celle des reliques sont de cette époque),













Chartreuse_de_Valbonne__48_une communauté de moines suivant la règle de saint Bruno, vécut en ce monastère jusqu'en 1901. Abandonné, il fut racheté aux enchères en 1926 par le pasteur Philadelphe Delord qui y fonda l'association de secours aux victimes des maladies tropicales. L'ASVTM, œuvre protestante est toujours propriétaire.

Pour voir la carte, c'est ici.

http://www.chartreusedevalbonne.com/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chartreuse_de_Valbonne

Posté par madame_dulac à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La chartreuse de Valbonne, plan

Chartreuse_de_Valbonne

1- Le portail d'entrée
2- La cour d'entrée
3- La cour d'honneur
4- Les chapelles dites "des étrangers"
5- Le chœur des frères
6- La chapelle de la compassion
7- La chapelle des familles
8- Le chœur des pères
9- La lampisterie
10- La chapelle Sainte-Madeleine
11- La chapelle des reliques
12- L'ancienne salle du chapitre
13- Le vestibule
14- Le grand cloître
15- Le jardin
16- La cellule
17- Le petit cloître

Posté par madame_dulac à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La chartreuse de Valbonne

Le portail d'entrée

Chartreuse_de_Valbonne__1_Il est surmonté du symbole des chartreux, la Terre surmontée d'une croix, qui signifie "le monde change mais la croix demeure". Les 7 étoiles des armoiries commémorent le souvenir de la création de l'ordre au XIème siècle par saint Bruno et 6 compagnons. Au dessus, l'ange gardien.








La cour d'entrée

Chartreuse_de_Valbonne__13_Sur la gauche, l'ancienne hôtellerie des chartreux. A droite le mur d'enceinte avec en son centre une tour carrée de style renaissance édifiée en 1634 sous le prieurat de Don François Laurent. Ce portail monumental, autrefois muni d'une herse et d'une bretèche à mâchicoulis, constituait, avec les deux tours d'angle munies de meurtrières, les éléments de défense du monastère.







Chartreuse_de_Valbonne__12_Les deux niches accueillent saint Bruno, fondateur de l'ordre en 1084 et saint Jean-Baptiste, guide spirituel de Bruno. Entre les deux, un cartouche dédié à Guilhem de Vénéjan, le fondateur.












La cour d'honneur

Chartreuse_de_Valbonne__16_Après le porche,  cette cour fermée à l'acoustique naturelle remarquable, est bordée à gauche par les anciens ateliers des frères (boulangerie, confection de vêtements, de fromages,...)
Chartreuse_de_Valbonne__18_










Chartreuse_de_Valbonne__14_et au-dessus les cellules des frères actuellement aménagées en chambres d'hôtel. A droite, la cave de vinification toujours utilisée pour l'élaboration de vins. A l'étage, l'appartement du père prieur.
Chartreuse_de_Valbonne__17_















Chartreuse_de_Valbonne__15_La façade de style baroque de l'église conventuelle, de la fin du XVIème siècle, donne sur cette cour. Elle est dédiée à la vierge Marie.












Les chapelles des étrangers

Chartreuse_de_Valbonne__39_Elles étaient réservées aux pèlerins de passage. A gauche, la chapelle sainte Philomène, avec une voûte en croisées d'ogives à liernes et tiercerons, date du XVème siècle.











Chartreuse_de_Valbonne__40_C'est une période où le monastère s'embellit, grâce notamment à l'évêque d'Uzès Nicolas de Maufgras, dont le blason est apposé sur deux piliers.
A droite, la chapelle saint Joseph du XVIIème siècle présente une voûte simple en croisées d'ogives.
















Le chœur des frères

Chartreuse_de_Valbonne__37_Il est composé de 24 stalles et de deux autels, surmontés chacun d'un tableau, l'un de sainte Roselyne, l'autre de saint Bruno.
Chartreuse_de_Valbonne__41_












Le chœur des pères

Chartreuse_de_Valbonne__25_Un jubé, ou cloison de marqueterie, sépare les deux parties de la nef, le chœur des frères et le chœur des pères.












Chartreuse_de_Valbonne__42_Les stalles du XVIIIème siècle sont l'oeuvre d'ébénistes lyonnais et présentent une diversité de motifs végétaux réalisés en relief et en marqueterie de noyer, d'ébène, d'acajou et de buis.











Chartreuse_de_Valbonne__26_Au-dessus des stalles, des chapiteaux recouverts de soufre fondu. L'autel de style baroque est surmonté d'un baldaquin à colonnes torses. Il abritait autrefois une statue de la Vierge, remplacée aujourd'hui par celle de St Jean-Baptiste.
Le chœur à pans coupés est recouvert de marbre d'Italie, l'autel et son baldaquin de style baroque sont en marbre polychrome. est en marbre polychrome.







Chartreuse_de_Valbonne__38_La nef de l'église avec sa voûte de pierres sèches fut construite à la fin du XVIIIème siècle (1770-1780 ) pendant le prieurat de Dom François Baffier, par deux compagnons spiripontains: Briat et Pépin, selon les plans directeurs de l'architecte Franque d'Avignon.










La chapelle de la compassion

Chartreuse_de_Valbonne__31_Du XVIIIème siècle, elle présente un autel de style baroque surmonté d'une piéta où il est inscrit " je languis d'amour".


















La chapelle des familles

Chartreuse_de_Valbonne__32_Elle date de la fin du XVIIIème siècle.

Chartreuse_de_Valbonne__36_
















Chartreuse_de_Valbonne__33_L'autel en marbre représente l'arrivée de Marie chez sa cousine Élisabeth.
Chartreuse_de_Valbonne__34_



















La chapelle Sainte-Madeleine

Chartreuse_de_Valbonne__29_Sur la croisée d'ogives est sculpté l'agneau portant étendard. Au-dessus de la niche où se trouvait la statue, une croix de Camargue rappelle l'histoire de la sainte.












La chapelle des reliques

Chartreuse_de_Valbonne__43_Construite en 1712, elle est restaurée en 1870. L'autel en bois est en forme de tombeau.













L'ancienne salle du chapitre

Chartreuse_de_Valbonne__62_C'est la salle capitulaire. Elle date du XIIIème siècle et possède une voûte sur croisées d'ogives.












Le petit cloître

Chartreuse_de_Valbonne__19_Témoin de l'art roman provençal du début du XIIIème siècle fut achevé en 1219. Les galeries sont couvertes de berceaux en plein cintre, soutenues par ds doubleaux retombants sur des consoles. Il est la forme achevée de la fusion des styles, roman et gothique régionaux.
Chartreuse_de_Valbonne__22_








Chartreuse_de_Valbonne__20_Le petit cloître était réservé au prieur et aux entretiens particuliers demandés par les pères chartreux.












Chartreuse_de_Valbonne__24_Un puits y est encore actif.
Chartreuse_de_Valbonne__23_


















Le vestibule

Chartreuse_de_Valbonne__46_Passage entre les deux cloîtres, il ouvre sur le réfectoire des pères. Il possède une très belle voûte formée par une coupole aplatie.












Le grand cloître


    

Chartreuse_de_Valbonne__44_Sans doute l'un des plus grands d'Europe, il fut commencé au XVIIème siècle et ne fut achevé qu'un siècle plus tard.

















Chartreuse_de_Valbonne__47_La galerie forme un vaste rectangle de 118 mètres sur 55, soit 350 mètres environ de périmètre, et dessert les 24 cellules où vivaient les pères.











Chartreuse_de_Valbonne__45_84 grandes baies éclairent l'ensemble couvert de voûtes d'arêtes.













Les cellules

Chartreuse_de_Valbonne__54_Le père chartreux disposait de 180m2, comprenant : L'Avé Maria (où chaque fois qu'il entre, il récite la salutation angélique), le promenoir,











Chartreuse_de_Valbonne__57_l'oratoire ou cabinet de travail et de prière,













Chartreuse_de_Valbonne__55_le jardin,













Chartreuse_de_Valbonne__58_et l'atelier. Le Père demeurait 20 heures par jour dans sa cellule à prier, lire, écrire, méditer. Nul autre que lui ne peut y avoir accès.

Chartreuse_de_Valbonne__59_
















Le jardin

Chartreuse_de_Valbonne__52_Il offre une belle vue d'ensemble sur le cloître.
Chartreuse_de_Valbonne__9_












Chartreuse_de_Valbonne__51_On y retrouve le cimetière des chartreux avec leur ossuaire, une statue de saint Joseph, un bassin central avec le système d'irrigation.
Chartreuse_de_Valbonne__49_












La chapelle Saint-Jean

Chartreuse_de_Valbonne__61_Les chartreux reconstruisirent à partir de 1250 la chapelle de l'ancien couvent des moniales de Bondilhon, situé à quelques centaines de mètres de leur monastère. Ils la placèrent sous la protection de saint Jean Baptiste qui comme eux se retira au désert. Cette chapelle romane intègre des décors intérieurs de style gothique. Le clocher actuel est récent. Il fut rajouté par les chartreux dans les années 1870.














Chartreuse_de_Valbonne__7_

Posté par madame_dulac à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'ermitage de Collias

Uz_s_084Non loin d'Uzès se trouve le village de Collias, dans la vallée du Gardon. Cette vallée compte un nombre important de grottes préhistoriques, dont la fameuse "grotte de Bayol", qui est malheureusement fermée au public, et qui abrite des peintures classées parmi les plus anciennes du monde.

Uz_s_095


Le site de Collias est lui même très ancien: des flèches datant de l'âge du bronze et des stèles votives ont été mises à jour.  Parmi les stèles votives trouvées sous les ruines de l'Ermitage, dans une petite cour qui précède immédiatement la chapelle, l'une d'elles, datant du premier siècle, porte l'inscription "Aramoni Porticum Licina.P.F. Acceptilla Ex voto.D.S.P.F., qui peut se traduire par "Licinia Acceptilla, Fille de Publius, a élevé à ses frais, en ex-voto, cette chapelle à Aramon".

Uz_s_132Cette stèle se trouve au musée de Nîmes. Aramon, que l'on ne trouve qu'à Collias, devait être le nom d'une divinité topique puisque n'ayant rien à voir avec les dieux de Rome ou d'Athènes.(ou bien c'est Amon-Râ ? Dans ce cas, manque Ptah... La trinité, plus la déesse-mère: beau programme!)

Uz_s_160

En grec KOLIAS est l'un des surnoms d'Aphrodite, déesse de l'Amour mais qui, pour les romains, est aussi, souvent la déesse des sources. Il se pourrait donc que ce soit la source de l'Ermitage qui soit à l'origine même du nom du village.


Uz_s_086Et non loin de Collias... l'Ermitage donc. Il n'a pas été facile de le localiser, les panneaux indicateurs inexistants ou presque... Une charmante Allemande a essayé de me renseigner. Dommage, je ne garde de mes quatre années de la langue de Goethe que peu de souvenirs...

Uz_s_088

Bref, le sentier menant au sanctuaire fut localisé. Le chemin suit un cours d'eau venant se jeter dans le Gardon, et serpente au milieu des chênes verts. Plusieurs portes de vie durant le parcours indiquent que l'endroit doit être approché en connaissance de cause. Les lieux furent habités depuis la nuit des temps, et je ne serai pas étonnée que des gardiens aient été laissés sur place.




Uz_s_094

Uz_s_091

Passé le pont romain, puis les escaliers en pierre sèche, nous arrivons sur les lieux. La première chose que l'on voit est un autel en plein air, adossé à une petite falaise.


Uz_s_148

Uz_s_147

Puis ce que l'on appelle l'Ermitage, qui est en fait une grotte occupée dès le néolithique, aménagée pendant des années par les ermites qui se sont succedés. Les premiers sous l'influence de Saint Vérédème, le dernier, frère Mailhan, à la fin du XVIII ème siècle.

Uz_s_117Uz_s_123Une fresque magnifique sur la paroi nous montre un ange les mains ouvertes. Saint Michel ? Si une Dame est présente, son parèdre doit se trouver dans le coin.

 

Uz_s_150

Enfin la chapelle Notre-Dame de Laval.  Récemment restaurée par l'Association des "Amis de l'Ermitage", elle est en fait élevée sur les bases d'un temple romain dont les vestiges et les stèles étaient encore en place en 1887.

Uz_s_126

A l'intérieur, une inscription:

Uz_s_129"Bâtie sur l'emplacement d'un temple païen (Celtes-Gaulois-Grecs et Romains), -50 ans avant J.C., Temple dédié à Jupiter, mars, Minèrve, Aramon. Au XII ème siècle, le temple devient chapelle dédiée à la vierge."

Uz_s_111

Uz_s_105

Uz_s_104

Un important pélerinage fut mis en place. Plus rien des fastes d'antan, le lieu est protégé par son accès difficile. Comme pour la sainte Baume, ou Rocamadour, il faut grimper longtemps, se vider le corps et l'esprit, avant de rencontrer l'âme du lieu. A l'intérieur, un bénitier porte les traces d'une croix templière, et une statue représentant la Dame ?



Uz_s_155Le nez au vent, sans connaitre son existence, je me suis retrouvée sur un socle en pierre taillée situé au dessus de l'Ermitage, sur lequel est planté une croix. Il est de construction romaine, et personne ne connait son utilité. Il était autrefois surmonté d'un petit sanctuaire dédié à Saint Etienne.

Pour que les romains aient édifié un tel ensemble cultuel dans un endroit aussi perdu, il ne fait aucun doute qu'il s'agissait d'un haut lieu sacré.

Posté par madame_dulac à 14:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 octobre 2009

L'église Notre-Dame et Saint-Michel

Goudargues_24Le village de Goudargues, situé dans la vallée de la Cèze, est surnommé "la Venise gardoise" grâce à son canal la Ganbionne.
Goudargues_26











Goudargues_31L'eau est partout. Dans le lavoir, une sculpture anonyme représentant une grenouille nous le fait savoir.
Goudargues_30






Goudargues_32








Goudargues_6Le site fut occupé dès les premiers siècles de notre ère, avec une présence gallo-romaine.
Goudargues_35









Goudargues_18Guillaume, comte de Toulouse, petit fils de Charles Martel, chargé par Charlemagne de poursuivre la mission guerrière de son grand père contre les sarrasins, y fit son camp retranché. Vainqueur, pour perpétuer le souvenir de sa victoire, il fit ériger en ce lieu vers 785 un oratoire du vocable de Saint-Michel. Sur la place principale du village, en construisant l'école en 1961, on a trouvé un mur épais en grand appareil irrégulier. Le rocher de Saint-Michel qui domine la Cèze et qui porte une chapelle carolingienne, pourrait être le castrum Planitium Gordanicus mentionné dans la charte de Louis le Débonnaire du 21 mai 815.


Goudargues_1Désigné à l'origine sous le nom de Casa Nova, le premier monastère construit sur les bords de la Cèze, autour de l'étang de gordanicus alimenté par des sources, fut cédé en 815 à Aniane.
Goudargues_7















Goudargues_5Dans un diplôme de 837, il est encore situé à l'endroit primitif, mais dans un diplôme de Charles le Chauve de 853, on parle de Casanova de Gordanicis. Le premier abbé, Sénégilde, est aussi abbé d'Aniane (815-866). Ses successeurs seront les archevêques d'Arles. En l'an 900, elle est citée sous le vocable Sancta-Maria ad Gordanicas.








Goudargues_10En 1065, Raymond, comte de Saint-Gilles, donne l'abbaye, Abbatia Gordiniacensis, à Cluny, mais 30 ans plus tard, la cède à la Chaise-Dieu qui la conserve jusqu'en 1127.











Goudargues_8Les moines d'Aniane contesteront cette décision et porteront l'affaire à Rome. Pascal II confirmera les droits d'Aniane en 113, mais la Chaise-Dieu revendiquera à son tour en 1119 : en pure perte, puisque Callixte II maintiendra la décision de son prédécesseur.










Goudargues_4L'abbaye devint prieuré conventuel. Aniane conservera son bien jusqu'à la révolution, mais avant, les bâtiments furent dévastés par les albigeois entre 1214 et 1230, puis durant les guerres de religion entre 1570 et 1590. L'église, reconstruite dans la seconde moitié du XIIème siècle, fut abimée en 1793.









Goudargues_15L’église paroissiale, du XIIe siècle, est inscrite aux monuments historiques par arrêté du 8 mai 1939. C'est vers 1840, que la porte de l'église fut rétablie et que les deux tours qui encadrent sa façade furent couronnées de leurs flèches.
Goudargues_16













Goudargues_27La salle capitulaire et le réfectoire du prieuré sont inscrits par arrêté du 8 mai 1939.
Goudargues_36











Goudargues_2Deux protecteurs, et non des moindres. Il s'agit de la Dame et de son parèdre, saint Michel. Que demander de mieux ?
Goudargues_3
















Goudargues_25Pour voir la carte, c'est ici.
Goudargues_14








http://www.villages-gard.org/detailcommune.php?cum=130

Posté par madame_dulac à 12:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 octobre 2009

Pont-Saint-Esprit, historique

Pont_Saint_Esprit_1Le site de Pont-Saint-Esprit fut habité dès la préhistoire. Ce fut une place de commerce dès le Vème siècle avant notre ère. La cité fut construite sur un rocher situé sur la rive occidentale du Rhône, l'actuelle place Saint-Pierre. L'eau était partout présente : au moins 4 sources sur place, sans parler du fleuve et des nombreux ruisseaux descendant des collines.








Pont_Saint_Esprit_5Lieu de passage, Il y aurait eu un pont dès la période celtique, et, lors des guerres puniques, Annon, l'un des lieutenants d'Hannibal, y aurait fait franchir le Rhône à ses éléphants. Le premier nom connu est celui d’une villa gallo-romaine : la Villa Clara.









Pont_Saint_Esprit_13La présence d'une communauté religieuse est attestée dès 942, et mentionnée dans l'acte de donnation de la bourgade à l'abbaye de Cluny en 948. L'essor de la commune, baptisée alors Saint-Saturnin-du-Port, Portum Sancti Saturnini, (Saturnin, ou Cernin, premier évêque de Toulouse, serait venu y prêcher l’évangile), date de cette période. Les édifices religieux, de vastes monuments monastiques, s'édifièrent.







Pont_Saint_Esprit_12Les moines bâtirent en 1150 une église romane dédiée à Saint-Pierre dont le style fut influencé par l'architecture du temple païen de Diane, à Nimes. Au XIIIème siècle, la construction du pont sur le Rhône par la confrérie des pères Pontifes Hospitaliers, créée à Avignon pour construire le pont Saint-Bénezet, engendra un nouvel essor pour la bourgade qui prit le nom actuel de Pont-Saint-Esprit.







Pont_Saint_Esprit_4Le pont, le plus ancien sur le Rhône, fut construit entre 1263 à 1309. Long de 919 mètres, il comportait 25 arches dont 19 sont encore présentes. Les deux extrémités étaient défendues par des bastilles et par deux tours en son milieu, aujourd’hui disparues. Les légendes concernant sa construction étaient connues dans l'Europe entière : la réussite de cet ouvrage serait due à l'intervention de l'Esprit Saint, pour qui l'on bâtit un oratoire, dressé à la tête du pont sur la rive droite du Rhône. D'où le nouveau nom que prit la ville.





Pour voir la carte, cliquez ici

Pont_Saint_Esprit_8http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont-Saint-Esprit
http://www.sitesclunisiens.org/article.php?sid=175
http://jeancharles.griebel.free.fr/tourisme/tourisme/Pont-st-Esprit.htm
http://www.paperblog.fr/1289030/pont-saint-esprit-suite-1/
http://www.saint-apollinaire-de-rias.fr/rubrique.php3?id_rubrique=83

Posté par madame_dulac à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]