Cruas_9Le portail en plein cintre devait être précédé d'un porche (achevé ou seulement projeté) dont on aperçoit les amorces des arcs latéraux. Il est établi sous une profonde arcade portée par deux colonnes jumelées avec des chapiteaux à feuilles lisses et recourbées. Ces derniers ont été restaurés au XIXème siècle, excepté deux d'entre eux très usés paraissant en marbre.







Cruas_10A l'étage, une archivolte à 6 lobes, murée dans sa partie basse au XVème siècle.

Cruas_12















Cruas_15L'angle sud-ouest contient des éléments de circulation qui mettaient l'édifice en communication avec d'autres parties : escalier en colimaçon vers les parties hautes de la travée occidentale, et porte latérale.










Cruas_24Dans les remplages gothiques de la fenêtre romane, la rosace, dominant le parvis, présente l’un des plus grands svastikas sacrés de France.











Cruas_21Du côté est, lui répond un grand triskel...













Cruas_22Le chevet est composé d’une abside et de deux absidioles semi-circulaires échelonnées s’ouvrant directement sur le transept bas et saillant. Elles sont ornées d’un décor classique du XIème siècle de bandes lombardes surmontées d’une frise en dents d’engrenage. On peut voir les fenêtres de la crypte sur l’étage inférieur, qui n’est pas vraiment délimité avec le niveau supérieur.











Cruas_2Adossé à l’absidiole sud, la petite chapelle funéraire gothique fut construite au XIVème siècle pour l'abbé Jean Le Merle de Rébé (1525-1542). Après avoir été démontée lors de travaux de dégagement, elle fut reconstruite en 2003 et sert de sacristie.










Cruas_3Un lanternon cylindrique à deux étages, ou tour lanterne, ajouré au niveau supérieur de quatre ouvertures géminées, repose sur la croisée du transept. L’ensemble est également orné de bandes lombardes et de cordons en dents d’engrenage.
Cruas_23














Cruas_17Ce décor se retrouve également sur les façades latérales de la nef. Les murs gouttereaux sont coiffés de modillons représentant des personnages et des animaux.











Cruas_5Le lanternon offre la particularité de combiner des structures rondes, octogonales et carrées, ce qui en fait une quadrature du cercle réussie.

























Cruas_14La travée occidentale est surmontée d’un clocher carré de taille imposante ajouré à l’étage supérieur de quatre baies géminées à colonnette centrale. Les ouvertures en plein cintre sont soulignées par un bandeau de billettes qui court sur les quatre faces du clocher.









Cruas_6Les murs gouttereaux des bas-côtés sont animés par une série d'arcatures aveugles, procédé traditionnel de soutien et de renforcement dans un édifice voûté.