Vienne_mont_Salomon_4Le site d’origine de la ville est enfermé entre le Rhône et cinq collines, disposées en arc de cercle : le mont Salomon (Sospolium), la colline Sainte-Blandine (Quiriacum), le mont Pipet (Eumedium), le mont Saint-Just (Crappum) et le mont Arnaud (Prompaeciacum).









Vienne_mont_Salomon_7Deux d’entre-elles se détachent du paysage : le mont Salomon, et le mont Pipet. Se sont aujourd’hui deux hauts-lieux symboliques qui étaient au Moyen Age, en raison de leur intérêt stratégique, possessions de l’Eglise de Vienne.
Vienne_mont_Salomon_1














Vienne_mont_Salomon_2Au nord, le mont Salomon se termine brutalement au-dessus du Rhône. Le château de la Bâtie qui le couronne a été construit au XIIIème siècle par un des grands archevêques de Vienne, Jean de Bernin. Cette bâtisse est le seul élément survivant des fortifications médiévales de la cité.