Vienne_la_pyramide_1Ce monument qui s'élève à plus de 20 mètres de hauteur se dressait en place centrale du cirque, lieu réservé aux courses de chars. Son emplacement sur une plate-forme axiale (barrière centrale séparant les deux côtés de l'hippodrome) a été confirmé par des fouilles faites au XIXème siècle.














Vienne_la_pyramide_2Le cirque mesurait 460 m de long, et fut construit à la fin du IIème siècle, succédant à un cirque plus petit, datant de la fin du Ier siècle. L'ensemble était une réplique du cirque Maxime de Rome où l'empereur Auguste avait placé un obélisque provenant du temple d'Héliopolis en Egypte.
Vienne_la_pyramide_5














Vienne_la_pyramide_3Cette pyramide est en réalité un ouvrage maçonné en pierre rappelant la forme d'un obélisque, édifié au-dessus d'un tétrapyle tenant lieu de piédestal. Appelé spina, il servait sert de compte tour et de temple.










Vienne_la_pyramide_4La pyramide de Vienne fut longtemps surnommée l'aiguille par les Viennois. Jusqu'aux fouilles de 1853, elle était considérée comme un monument funéraire. Les légendes populaires y voyaient même le tombeau de Ponce Pilate qui, après avoir été gouverneur de Judée, serait mort à Vienne en exil.

Mais, mais, mais.... Ce n'est pas vraiment un lieu sacré me direz-vous ???












pointLa place de la Pyramide a pris un autre nom, elle est devenue place Fernand Point, non loin du fameux restaurant "La Pyramide". Et qui était Fernand Point ? C'était le pionnier de la gastronomie française, le premier chef à obtenir trois étoiles au Guide Michelin en 1933, considéré comme un des pères de la nouvelle cuisine. Il dirigea le célèbre restaurant La Pyramide de 1925 à 1955 et en fit pendant une trentaine d'années une référence de la gastronomie française. Ben voilà où se situe le sacré. Faut pas plaisanter avec ces choses là.