Avolsheim_Saint_Ulrich_7La chapelle Saint-Ulrich de plan en croix grecque (en forme de trèfle à quatre feuilles), qui s’élève au milieu du village, entre l’église Saint-Materne et la Bruche, se signale par son clocher octogonal roman et ses quatre absidioles tronquées. Initialement ces absidioles étaient circulaires. Elles sont orientées selon les points cardinaux.














Avolsheim_Saint_Ulrich_10L'édifice semble avoir été construit à l'extrême fin du Xème siècle ou au tout début du XIème, sur le modèle des chapelles tétraconques des pays slaves (noyau central circulaire, coupole et dôme, absidioles en fer à cheval voûtées en cul-de-four), faisant de ce monument le second témoin d’architecture religieuse rurale de l’époque carolingienne connu en Alsace, après le Dompeter.













Avolsheim_Saint_Ulrich_1Entre 1160 et 1180, le lanternon qui surmontait le tambour de la coupole fut remplacé par le clocher octogonal actuel et l'intérieur de la chapelle fut orné de peintures. (Sur le côté nord une fenêtre géminée, plus petite que les autres et richement ornée, surmonte une porte d’accès au clocher. Une belle flèche couverte de tuiles, accentue encore le plan central de la chapelle.)













Avolsheim_Saint_Ulrich_8En 1774, Saint-Ulrich devint l’église paroissiale du village. On lui ajouta, à l’est, une nef et un chœur, la chapelle faisant alors fonction de porche pour l'église. Pour ouvrir le passage vers la nef, on supprima l’absidiole est. L’entrée ouest, qui est toujours utilisée, fut sobrement ornée d’un fronton triangulaire portant deux pots à feu.
Pour les aligner sur les murs latéraux de la nef on tronqua les absidioles nord et sud, que l’on munit de fenêtres plus grandes.






Avolsheim_Saint_Ulrich_5aC’est à côté de l’église existante, devenue trop petite, que fut édifiée en 1911 une nouvelle église de style néo-roman, Saint-Materne. On démolit un peu plus tard la nef et le chœur de Saint-Ulrich pour ne conserver que la partie ancienne, dont on referma l’absidiole est. Cette absidiole fut munie d’une fenêtre et couronnée d’un fronton semblable à celui de l’entrée. Le sol de la chapelle reçut alors son carrelage de terre battue ou cuite.












Avolsheim_Saint_Ulrich_11Au XIX ème siècle, en raison de son plan circulaire, plusieurs historiens avaient supposé que l’édifice - devenu vestibule d’église - était un ancien baptistère. Un sondage archéologique destiné à vérifier cette hypothèse fut effectué en 1937 ; il fut négatif sur ce point, mais révéla l’existence, sous le carrelage de 1916, des remblais et des sols plus anciens.

Malgré la distance entre la chapelle Saint-Ulrich et le Dompeter, ces deux monuments éloignés de 700 m. l’un de l’autre, pourraient fort bien avoir été à l’époque carolingienne, réunis dans un même domaine, dont ils seraient les seuls bâtiments parvenus jusqu’à nos jours.









Avolsheim_Saint_Ulrich_6De nos jours, où l'endroit est gardé, tel un capitole alsacien, par les oies de la Bruche...













Les fresques

Avolsheim_Saint_Ulrich_2En 1967, le Service des Monuments historiques suscita le dégagement de peintures murales dans la coupole et le tambour, le même service projeta pour la fin de l’année 1981 la restauration de l’ensemble du monument.

Les fresques mises au jour dans la coupole et dans les absidioles, suite à l'intervention des services des Monuments historiques en 1968, sont uniques en Alsace et sont estimées dater du XII ème siècle, puisque apparentées par leur style aux fresques romanes des pays rhénans et du sud de la France.










Avolsheim_Saint_Ulrich_3Trois couleurs, le vert, le rouge et l’ocre y prédominent. Hélas, leur état défectueux rend difficile la lecture de leur signification.
Elles se présentent sur trois niveaux : dans la calotte de la coupole où figure un ciel étoilé avec la Sainte Trinité, sur le tambour où sont représentés les quatre évangélistes, et sur la partie basse, où quatre tableaux sont séparés par quatre fenêtres romanes

(Tiré du document présenté dans la chapelle)

http://www.actuacity.com/avolsheim_67120/
http://syth85.free.fr/Eglises/Eglises%20Molsheim.htm
http://www.art-roman.net/avolsheim/avolsheim1.html
http://www.cc-molsheim-mutzig.fr/sysmodules/RBS_fichier/admin/download.php?fileid=193