Pfaffenheim_Schauenberg_14Selon une légende, il débuta vers l'an 1400, quand des habitants de Pfaffenheim virent aparaitre sur la montagne une lueur mystérieuse, qui disparut rapidement. Il s'exclamèrent alors "Schau an Berg !", autrement dit, "regardez vers la montagne !". Sur le lieu de cette aparition, un ermite vint s'installer, Uldaricus, qui construisit une petite chapelle et la dédia à son saint patronyme : l'évêque Ulrich d'Augsbourg (890-973), premier saint catholique canonisé par le Pape Jean XV.



















Pfaffenheim_Schauenberg_15Une deuxième légende raconte qu'un chevalier, revenant de terre sainte et passant devant la montagne, entendit une voix mystérieuse lui dire "Schau an Berg". Curieux, il s'y rendit et découvrit une statue de la vierge sortant du sol, entourée de flammes. Il construisit en ce lieu la première chapelle.

Puis vint le miracle. D'après des documents du XVIIIème siècle basés sur des archives antérieures, en 1446, une comtesse de Hesse, malade, eut une vision lui indiquant le Schauenberg comme lieu de guérison. Elle y envoya un émissaire, et lui confia une statue de la vierge qu'elle vénérait. La comtesse fut guérie miraculeusement et la statue fut placée dans la chapelle. La tradition nous apprend qu'il fut impossible de l'en déloger, signe de la volonté de Marie d'être vénérée au Schauenberg.








Pfaffenheim_Schauenberg_4Quoi qu'il en soit, le Schauenberg devint un lieu de pèlerinage, et de nombreux ex-votos témoignent de la persistance de ce haut-lieu de guérison (une personne de Pfaffenheim fut guérie dans la chapelle même en 1823), et de miracles (comme celui qui sauva une jeune fille de Rouffach ayant fait une chute grave du haut d'un rocher et qui ne fut pas blessée).

En 1590, un témoignage de l'évêque de Strasbourg Jean IV de Manderscheidt Blankenheim nous apprend que la première statuette fut volée. Une autre sculpture fut faite et placée par les Franciscains en 1695 sur l'autel principal dans une niche splendidement nickelée. Le 15 mars 1912, elle fut volée à nouveau, mais 2 jours après elle fut retrouvée par les enfants de l'école. C'est celle que nous pouvons contempler de nos jours.
Pfaffenheim_Schauenberg_5