10 septembre 2008

San Gregorio Magno al Celio

San_Gregorio_al_Celio_1Le nom complet en est Santi Andrea e Gregorio Magno al Celio. (Saints-André-et-Grégoire-le-Grand)


















San_Gregorio_al_Celio_4L'église est bâtie sur l'emplacement d'un ancien oratoire dédié à l'apôtre André. Un monastère avait été construit sur les terres de la famille du pape Grégoire Ier le Grand, aux alentours de 575. Grégoire y vécut en tant que moine avant son élection : il formait de jeunes garçons qu'il achetait au marché aux esclaves et les envoyait en tant que missionnaires en Angleterre. Cette ancienne partie est certainement sous l'église et le couvent actuels.













San_Gregorio_magnoAprès la mort de Grégoire le Grand, le monastère fut abandonné. Le pape Grégoire II (715 - 731) le fit restaurer et fit construire une nouvelle église, elle même reconstruite après l'invasion des normands à la fin du XIIème siècle, et rénovée de 1629 à 1633 par le cardinal Cafarelli Borghese. C'est à cette époque que fut ajouté un large escalier partant de la via di San Gregorio, la rue qui sépare le Caelius du Palatin.
San_Gregorio_al_Celio_5












San_Gregorio_al_Celio_12La façade est divisé en trois parties, avec une section centrale flanquée de deux pilastres et trois arcs couronnés par l'aigle de la famille Borghese.
San_Gregorio_al_Celio_10







San_Gregorio_al_Celio_11









San_Gregorio_al_Celio_6L'intérieur quand à lui fut rénové au XVIIIème siècle par Francesco Ferrari.
L'église suit le plan basilical typique : une nef divisée par deux allées latérales, avec 16 colonnes antiques.
San_Gregorio_al_Celio_7
















San_Gregorio_al_Celio_8Le plancher, issu des Ateliers de la famille Cosma est du XIIIème siècle, le plafond est décoré d'une fresque de Placido Costanzi en 1727. Le motif en est la gloire de saint Grégoire.

Au bout de l'aile droite se trouve la chapelle de saint Grégoire : une salle de la chapelle intègre ce que l'on croit être les restes de sa cellule. Le marbre devant l'autel, datant du XIVème siècle, est sculpté d'un bas-relief représentant les 30 messes de saint Grégoire. Au dessus de l'autel, un panneau peint au XVème siècle montrant saint Michel Archange.










San_Gregorio_al_Celio_9Sur le mur de la chapelle Salviati, une fresque de la vierge : la tradition prétend que saint Grégoire pria devant cette image, et que la vierge lui répondit.
San_Gregorio_al_Celio_3

Posté par madame_dulac à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]