La commune de Casteil comporte deux sites exceptionnels : l'un naturel, le massif et le pic du Canigou ; l'autre historique, l'abbaye de Saint-Martin du Canigou. Le territoire est recouvert de forêts jusqu'à 2000 mètres, avant de s'élever jusqu'à  2784 mètres, hauteur du pic du Canigou.  
 

La chapelle Saint-Martin le Vieux  

Saint_Martin_du_Canigou_R11L’ancienne église de Casteil, la chapelle de Saint-Martin le Vieux, fut la première église paroissiale.
C'est un édifice du XIème siècle à nef unique.

Saint_Martin_du_Canigou__90_a









Saint_Martin_du_Canigou__4_aL'église est située sur la route reliant Casteil à l'abbaye Saint-Martin, à proximité du château primitif des seigneurs de Vernet. De style roman, elle a été abandonnée au XVIIème siècle au profit de l'église actuelle. Totalement négligé, l'édifice, qui s'effondra, disparut bientôt presque totalement sous la végétation.







Saint_Martin_du_Canigou__85_aLorsqu'on se décida à le dégager et à le restaurer en 1978, il n'en restait plus que les niveaux inférieurs du clocher et de l'église. Il fallut quasiment reconstruire l'édifice, à nef unique charpentée terminée par une abside semi-circulaire voûtée par un cul de four.

il s'agissait vraisemblablement d’une chapelle funéraire, d'une nécropole pour les moines de l'abbaye.






L’église Saint-Martin

 Saint_Martin_du_Canigou__0_D'abord simple oratoire construit vers le XVème siècle, l’église actuelle s'est agrandie à partir du XVIIème siècle, et est devenue église paroissiale en 1786.

Elle est construite en galets et briques, et comporte une nef unique à chevet-plat voûtée en berceau, dotée d'une chapelle latérale au nord. La tour du clocher a été élevée sur la travée du choeur.

Saint_Martin_du_Canigou__93_a









Saint_Martin_du_Canigou__94_aL'ancien mausolée du comte Guifred, fondateur de l'abbaye Saint-Martin, a été transféré dans l'édifice à

la Révolution

et intégré au mur sud de la nef. Ce transfert n'a d'ailleurs pas empêché la profanation du tombeau en 1793. En marbre rose de Villefranche, le monument est composé d'une niche surmontée d'un arc brisé. Il est datable du XIVème siècle. A l'intérieur de cette niche, l'inscription funéraire, inscrite sur un bloc brisé en plusieurs morceaux en caractère gothique, a été déposée.

 




http://fr.wikipedia.org/wiki/Casteil

http://jeantosti.com/villages/casteil.htm