Cases_de_P_ne_l_ermitage__1_a Le mot pena signifie "piton rocheux". Il désignait au moyen-âge le château bâti dans le roc sur la montagne dominant l'Agly.












Cases_de_P_ne_l_ermitage__12_aIl fut probablement réalisé au Xème siècle par le comte Besalu et jouait un rôle défensif, confirmé par la présence dans la partie la plus élevée et la plus inaccessible de l'escarpement d'une tour à signaux, qui était reliée au château par un étroit passage bordé de courtines et d’une muraille naturelle. La tour communiquait avec la Torre del Far au-dessus de Tautavel.








Cases_de_P_ne_l_ermitage__9_aLe promontoire porte aujourd’hui le surnom de Salt de la Donzella, en référence à une légende populaire : « C’est l’histoire d’une jeune fille poursuivie par les sarrasins. Elle court sur le sentier de Pena, passe devant la chapelle, escalade un rocher. Elle ne peut plus s’échapper qu’en se jetant dans l’abîme. Elle invoque alors Marie et c’est doucement, suavement, qu’elle vient se poser au fond de la vallée. Une autre version prétend qu’elle s’écrasa sur les rochers pour n’avoir pas prié… »
Une autre version avec la chapelle de Saint-Michel d'Aiguilhe...












NervalEn souvenir de cette légende, un des derniers ermites a gravé le prénom supposé de la jeune fille : Aurélia. Ce qui me remet en mémoire Gérard de Nerval et son « Aurélia », qui débute ainsi : « Le rêve est une seconde vie. Je n’ai pu percer sans frémir ces portes d’ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible. Les premiers instants du sommeil sont l’image de la mort ; un engourdissement nébuleux saisit notre pensée, et nous ne pouvons déterminer l’instant précis où le moi, sous une autre forme, continue l’œuvre de l’existence. C’est un souterrain vague qui s’éclaire peu à peu, et où se dégagent de l’ombre et de la nuit les pâles figures gravement immobiles qui habitent le séjour des limbes. Puis le tableau se forme, une clarté nouvelle illumine et fait jouer ces apparitions bizarres :  le monde des Esprits s’ouvre pour nous. »








Cases_de_P_ne_l_ermitage__3_aPour arriver à l'ermitage, il faut parcourir un chemin escarpé au cours duquel on croise 3 oratoires.
Cases_de_P_ne_l_ermitage__21_a












Cases_de_P_ne_l_ermitage__25_aLe sentier est rude, mais comme dans tous les sanctuaires d’importance, il est nécessaire de se vider physiquement et spirituellement, afin de se remplir d’énergie nouvelle arrivant en haut.
Cases_de_P_ne_l_ermitage__22_a










Cases_de_P_ne_l_ermitage__31_aL'ermite du moment, qui protège la flore, ne c'est pas trompé en mettant une rangée impressionnante de cactées devant la chapelle. Il est bien connu que les cactus prennent les mauvaises ondes.

Cases_de_P_ne_l_ermitage__32_aRegardez ce que nous trouvons en face...