Espira_de_Conflent__7_aLe village est cité à la fin du Xème siècle sous la forme villa Asperi (973, 981), puis Aspiranum (1003, 1011). C'est en 1081 qu'un prieuré de  chanoines augustins fut fondé par les moines de Serrabone à Espira. Ce prieuré prit rapidement une grande ampleur et eu une influence importante en Conflent. Il fut ramené à l'état séculier au XVème siècle et le prieur devint alors le curé de la paroisse d'Espira.













Espira_de_Conflent__1a_A l'entrée du village, une fontaine dite "du miracle". Les plus anciens habitants ne se souviennent plus en quoi il consista. Ils ne peuvent que dire que l'eau a toujours été abondante et fraiche...
















Espira_de_Conflent__4_aL'église  Notre-Dame-de-l'Assomption, dédiée à la Vierge, est un édifice roman avec une nef unique couverte en berceau brisé sans doubleaux, une abside ornée d'une rangée de dents d'engrenage entre 2 bandeaux qui en font le tour, et des absidioles semi-circulaires.

Les croisillons du transept et l'absidiole méridionale sont d'une époque ultérieure.








Espira_de_Conflent__25_aLe portail est en pierres de taille avec de minces tailloirs décorés de têtes. Les chapiteaux sont du XIIème siècle. Cette église a été consacré en 1145, sans doute une seconde fois, suite à de travaux. Elle fut restaurée au début du XVIIème siècle avec la construction de chapelles latérales et du porche d'entrée.
Espira_de_Conflent__23_a














Espira_de_Conflent__2_aL'absidiole nord semble avoir été supprimée lors de la construction de la sacristie percéé d'un œil de bœuf, au XVIIIème siècle. Le campanile est très récent (1919), il a remplacé un clocher-tour tombé en ruines et abattu en 1909. Un puits reste en place à l'extérieur.
Espira_de_Conflent__5_a















Espira_de_Conflent__27_aLa grille en fer forgé , d'inspiration catalane, présente une tête de dragon. La coutume voulait que les mauvaises âmes, effrayées, ne pourraient ainsi pénetrer dans l'église...





Notre-Dame d'Espira

Espira_de_Conflent__11_aLe seul élément roman qui subsiste à l'intérieur de l'église est une Vierge reliquaire à l'Enfant, en bois délicatement travaillé.
Espira_de_Conflent__14_a

















Espira_de_Conflent_vierge_noireSon visage est serein, une  fine tresse retombant avec grâce sur les plis du vêtement. Sa construction iconographique originale englobe, dans le plissé de la robe, l'ensemble du siège qui n'apparait pas. Elle n'a pas de dos, étant entièrement creuse, de manière à pouvoir y déposer les reliques sacrées.















Espira_de_Conflent__15_aUne vierge noire étonnante. Bon, encore une fois, la statue n'était pas dans l'église. Elle n'est pas volée, comme beaucoup d'autres, mais simplement en dépot à Perpignan pendant les travaux de restauration entrepris dans l'église.

http://histoireduroussillon.free.fr/Thematiques/Batiments/Histoire/PrieureDEspiraDeConflent.php
http://pagesperso-orange.fr/arizmendi.ruquet/Espira/esp2.htm