Saint_Laurent_d_Agny_057aLa nef rectangulaire unique est voûtée en berceau plein cintre. Chacun des deux murs latéraux comporte trois arcs de décharge compensant la poussée de la voûte.
















Saint_Laurent_d_Agny_014aUn Christ du XVIIIème siècle est situé au dessus du choeur, et sur le mur nord, une statue très abimée probablement de Saint Vincent.
Saint_Laurent_d_Agny_010a










Saint_Laurent_d_Agny_022a Le transept est surmonté en son centre d'une coupole octogonale sur trompes et tablettes horizontales de facture romaine, celles-ci permettant de passer du plan carré du transept (domaine terrestre) à l'arrondi de la coupole (domaine céleste).
Les voûtes du transept non saillant sont en berceaux transversaux.







Saint_Laurent_d_Agny_002aA gauche, une statue de Notre-Dame de la Bonne Garde, du XVème siècle, a été classée monument historique.

Saint_Laurent_d_Agny_003a



















Saint_Laurent_d_Agny_020aA droite, deux statues de la fin du XVIIème siècle, sont celles des saints Abdon et Sennen, martyrs venant de Perse. Leur dévotion a été introduite en France au IXème siècle. (Nous retrouvons les reliques de saint Abdon dans un sarcophage miraculeux d'où suinte en permanence de l'eau. Il est à Arles-sur-Tech, dans les Pyrenées). Saint Abdon a été longtemps l'objet d'une coutume particulière : les jeunes filles souhaitant se marier devaient planter une épingle dans les pieds de sa statue.
Saint_Laurent_d_Agny_005a











Saint_Laurent_d_Agny_009a L'abside semi-circulaire, en cul-de-four, est typique de l'art roman primitif. La chapelle est éclairée par 7 ouvertures : deux au nord, une à l'est, trois au sud et une à l'ouest (oculus).
L'autel actuel provient de l'église romane, à l'époque en ruines, du vieux bourg de Montagny. L'ancienne pierre d'autel est devenue la pierre de seuil de la porte sud.
(source : "Art roman, art gothique en pays Lyonnais", édité par l'APRAC)
Saint_Laurent_d_Agny_061a