Narbonne__10_aCette église est bâtie sur le tombeau du premier évêque de Narbonne, saint Paul, mort en 240. Une ancienne tradition identifie ce premier évêque à Paulus Sergius, proconsul de Chypre converti par l'apôtre Paul. Grégoire de Tours fait de Paul un compagnon des évangélistes Trophime d'Arles, Saturnin de Toulouse et Aphrodise de Béziers. Cette fondation de l'église de Narbonne se situe donc au début du IIIème siècle.




















Narbonne__47_aSur le tombeau de saint Paul proche des voies Domitienne et d'Aquitaine, se sont succédés plusieurs édifices depuis un oratoire primitif (aux environs de 250) auquel succèdera divers édifices de plus en plus importants, pour aboutir à l'église actuelle.









Narbonne___a_Ainsi, une petite basilique (12m x 6m50) érigée en 313 fut détruite par le feu au Vème siècle, un monastère fondé en 782 fut ruiné à son tour. Le tombeau préservé de Saint Paul deviendra lieu de pélerinage et de dévotion, d'autant plus avec le développement du pèlerinage vers Compostelle, et la situation de Narbonne sur la voie du piémont Pyrénéen. Les chansons de geste attestent la célébrité de la basilique carolingienne.

Narbonne_daAutour du sanctuaire agrandi se développera, hors murailles antiques et se protégeant à son tour par un rempart, le Bourg Saint-Paul. Comme la cité, il aura ses propres consuls, et le consulat y siègera toujours.









Narbonne__40_aAu XIIème siècle, dans la prospérité retrouvée, un beau monument sera édifié. Le choeur incendié sera reconstruit entre 1224 et 1230, et les voûtes refaites en 1368.  Le tombeau de Paul Serge  fut placé en 1244 au rond-point du nouveau chœur et fut transféré en 1265 au pied des colonnes du maître-autel, où une chasse contint les reliques jusqu'à la révolution.
Au XVème siècle, deux travées supplémentaires sont bâties, et au XVIème siècle, on consolide plusieurs piliers et on rajoute 3 arcs. Saint-Paul-Serge, l’une des plus anciennes églises gothiques du midi de la France, est considéré comme un sommet de l’art gothique primitif.