Saint_Pour_ain_sur_Sioule__4_aLa cité a été fondée au Vème siècle autour d'un petit monastère qui à l'époque mérovingienne devient une abbaye puis un riche et puissant prieuré.

C'est à partir du VIème siècle que l'on trouve des traces de la ville dans l'histoire lorsque Porcianus, un ancien porcher qui devint abbé d'un monastère et s'établit à une date inconnue sur cette petite hauteur dominant la rivière. Au Moyen Âge, le prieuré bénédictin, qui dépendait de l'Abbaye Saint-Philibert de Tournus prospèra en même temps que la ville. C'est au XIVème siècle que le bourg s'entoura de murailles. Si la ville s'est fortifiée, le prieuré également, preuve en est le beffroi qui était alors une des tours de guet de l'enceinte monastique.







Saint_Pour_ain_sur_Sioule__7_aCité prospère grâce à son vignoble, on en retrouve trace jusqu’à la Bibliothèque Nationale : pendant plus de 2 siècles, Saint-Pourçain aura été l’un des 8 ateliers monétaires royaux, frappant le royal d’or de Charles V et le jeton de Anne de Baujeu, reconnaissables par la présence d’un point sous la 11ème lettre de la légende.








Saint_Pour_ain_sur_Sioule__15_aL'ancienne prieurale Sainte-Croix, aujourd'hui paroissiale, est un vaste édifice qui nécessita plusieurs campagnes de construction. Elle présente un porche datant du début de l'époque romane au-dessus duquel s'élève le clocher. La nef gothique est couverte d'une charpente en carène de vaisseau. A l'intérieur,  le chœur dont le rond-point comporte des arcs aigus très élégants, est désaxé au sud et est entouré d'un déambulatoire à quatre chapelles rayonnantes avec maître-autel du XVIIIe siècle. Le porche nord a conservé les niches et les bases de ses anciennes statues-colonnes détruites à la Révolution.
Saint_Pour_ain_sur_Sioule__32_a










Saint_Pour_ain_sur_Sioule__18_aLes stalles de moines bénédictins du XVème siècle, la statue de l'Ecce homo en pierre polychrome de la fin du XVIème siècle et le maître autel du XVIIIème siècle constituent les plus beaux objets conservés à l'intérieur de cette église qui possèdent aussi un orgue Cavaillé-Coll du XIXème siècle.

Saint_Pour_ain_sur_Sioule__21_a












Saint_Pour_ain_sur_Sioule__2_aLa partie occidentale de l'église est la plus ancienne, remontant au XIème siècle, et forme l'avant-nef. L'architecte Nollet fit sa restauration en 1830 et utilisa le grès de Coulandon. Au dessus de la façade, côté sud, se dresse le clocher, lui aussi issu de plusieurs campagnes de travaux : sa base pourait dater du XIème siècle. Chacun de ses côtés est percé de deux fenetres en arc légèrement brisé, ce qui suppose une influence bourgignone : Saint-Pourçain fut longtemps liée à Tournus. La partie supérieure du clocher appartient au gothique et est disposé à 90° par rapport à sa base. Elle fut plusieurs fois refaite.
Saint_Pour_ain_sur_Sioule__28_a










Saint_Pour_ain_sur_Sioule__10_a