Saint_Sauvier_aLa paroisse de Saint-Sauvier , à la limite de l'Allier et de la Creuse, a été fondée au début du VIème siècle, en 501, par Saint Rémi, venu dans le pays à la suite des armées de Clovis, afin de chasser les Wisigoths.










Saint_Sauvier__4_aIl y avait déjà en ce lieu une source très ancienne, celte ou gallo-romaine. Saint Rémi, dit-on, pour mettre fin aux pratiques idolâtres, bénit la source, et avec son eau, guérit ceux qui vinrent à lui. Les habitants, frappés par ces miracles, détruisirent l'enceinte sacrée du sanctuaire et élevèrent une chapelle.














Saint_Sauvier__8_aLa chapelle actuelle, dédiée à Jean-Baptiste, fut construite au XVIIème siècle sur la fontaine. De haut débit, elle se déverse dans un bassin empierré. La source sort sous la nef, ou se trouve, dans une niche située au dessus de la fontaine, une statue de Marie-Madeleine.
Saint_Sauvier__7_b



















Saint_Sauvier__15_aElle pourait être le témoin des fêtes du solstice d'été, quand jadis, le 24 Juin, la foule venait boire l'eau et se baigner, afin de guérir des rhumatismes et des maladies oculaires. Ces festivités furent interdites par l'église en 1827, ce qui n'empêcha pas les visites. Le site est toujours très fréquenté, et une messe y est dite le Dimanche qui suit le 24 Juin, suivie d'une bénédiction de la fontaine.

Le débit de la source est toujours le même, et celà en toutes saisons. Et son eau ne gèle jamais...