12 avril 2007

La fontaine de Chateloy

ChateloyOccupé depuis la préhistoire, le site de Chateloy a été lieu de culte druidique, avant l'implantation de la cité gallo-romaine de Cordes.

















Chateloy__3a La vierge à l'enfant présentant une grappe de raisin est en grès d'Alsace. Oeuvre du céramiste A. Wattel, elle fut d'abord installée dans la petite abside de l'église. Par la suite, un emplacement convenant mieux à ses dimensions fut trouvé près de l'ancien lavoir et du puits attenant. Inspiration, quand tu nous tiens...
Chateloy__1_












http://herisson.planet-allier.com/eglise/eglise.htm

Posté par madame_dulac à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Beaune-d'Allier, fontaine Saint-Aignan

Beaune_d_Allier__2_aBeaune-d'Allier vient de Belna, du nom de Belenos (dieu gaulois), emplacement certain d'un temple à Bélénos et Minerve sur une source à l'emplacement de la chapelle Saint-Porcien.
La fontaine Saint-Aignan est également une source sacrée gauloise christianisée qui guérissait les maladies oculaires.














Beaune_d_Allier_14Saint Aignan naquit dans  une noble famille chrétienne, réfugiée à Vienne. Jeune, il se fit ermite dans une grotte de la région, puis il se plaça sous la conduite de Saint Euverte, évêque d'Orléans. Il fut abbé du monastère de Saint-Laurent-des-Orgerils puis succéda à Saint Euverte en 391. Il sauva sa ville assiégée par les Huns d'Attila. Beaucoup de miracles furent faits en son nom.

Posté par madame_dulac à 22:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Freydefond, à Mazirat

Mazirat_Freydefond_16aFreydefont, dans la toponymie auvergnate, voudrait dire "source fraiche". Il est vrai que l'eau y est fraiche, et que nos amis batraciens ne s'y trompent pas.
Mazirat_Freydefond_4a













Mazirat_Freydefond_7aMais là, nous avons à faire à Freydefond, et Freyda n'est pas loin. L'eau se déverse du puits en pierre sèche dans un ancien lavoir, qui, si j'en crois mon ressenti, ne date pas d'aujourd'hui. Il me semble que les lieux sont gardés, et qu'une porte nous accueille.
Mazirat_Freydefond_11a

Posté par madame_dulac à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Notre-Dame Auxiliatrice d'Ebreuil

Notre-Dame Auxiliatrice d'Ebreuil

Ebreuil_zaDeux vierges sont présente à Ebreuil : l'une d'entre-elles se trouve à l'extérieur et date du XVIème siècle. Cette statue est en lave de Volvic. Une inscription est gravée sur son socle.
Ebreuil__22_b















Ebreuil__24_aL'autre est une vierge noire en bois doré du XIIème siècle. Sa figure n'est pas de couleur noire, mais elle en a tous les attributs.

Ebreuil__19_a
















Malheureusement, son histoire nous est inconnue. Donc point de légendes ni de miracles, ni de provenance. Il ne nous reste que son nom : Notre-Dame Auxiliatrice...
Ebreuil__21_a
Ebreuil__20_a

Posté par madame_dulac à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Notre-Dame de Rocles

Rocles__9_aA l'intérieur de l'église Saint-Saturnin de Rocles, l'absidiole nord conserve la statue sur bois de la Vierge. Assise comme les vierges à l'enfant de l'époque romane, elle appartient pourtant au style et à l'époque gothique.
















Rocles__10_aElle fut trouvée par "hasard" entre les deux guerres dans les combles de l'église où elle avait été cachée pendant la révolution. Haute de 78cm, elle tient dans sa main droite un fleuron. C'est une statue de transition.
Rocles__12_a










Posté par madame_dulac à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Fontaine de Saint Pardoux

Saint_Pardoux_2aLa fontaine de Saint Pardoux capte les eaux d'une source ferrugineuse de la commune de Theneuille. On attribuait à l'eau de cette fontaine de nombreuses propriété, notamment de jouvence et de digestion.
Elle n'est plus exploitée aujourd'hui, cependant, une pompe existe toujours à l'entrée pour votre permettre de goûter à tous les bienfaits de cette eau.

Saint Pardoux l'aurait fait jaillir en frappant le sol de son bâton pour abreuver les pélerins assoifés.

Posté par madame_dulac à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Frontenat, fontaine Saint-Pierre

Frontenat_Archignat_1aAu lieu-dit Frontenat, sur la commune d'Archignat, la fontaine Saint-Pierre est une ancienne source sacrée druidique appelée Font Ana. Puis les romains en firent un culte à Dispater.
Frontenat_Archignat_11b















Frontenat__Archignat_5aElle fut christianisée et elle est maintenant surmontée d'une niche abritant la statue de Saint Pierre. On trempait la statue dans la fontaine pour obtenir la pluie.

Elle coule près de la chapelle Saint-Pardoux et est considérée comme souveraine contre les maux de ventre.
Frontenat_Archignat__7a


Posté par madame_dulac à 05:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Font Saint-Mayeul

Saint_Mayeul_4aSaint Mayeul naquit en Avignon en 906, dans une riche famille noble. Après de brillantes études, il se fit moine bénédictin et fut abbé de Cluny de 948 à 991. Il fut un grand réformateur, ami du roi Hugues Capet et des empereurs Othon Ier et Othon II. Il parvint à se dérober quand ce dernier lui proposa la tiare pontificale, à la mort de Benoit VI assassiné.

Dans la commune du Brethon, la chapelle Saint-Mayeul, élevée par les moines bénédictins, fit partie du prieuré de la Bouteille, qui dépendait de Cluny et aurait abrité des religieux dès le IXème siècle. Avant la révolution, elle dépendait de Souvigny.



Saint_Mayeul_3La Bouteille était une enclave desservie par une voie romaine et située dans la partie la plus sauvage de la Forêt de Tronçais.
Bien que dédiée à Sainte Madeleine, la chapelle fait l'objet d'un culte très actif à Saint Mayeul qui fit jaillir une fontaine miraculeuse à cet endroit. Après les destructions consécutives à la révolution, il ne subsiste que l'abside datant du XIIIème siècle? (clocher-mur)













Saint_Mayeul_5aLa fontaine, de maçonnerie ancienne, coule d'une eau claire dans un bassin circulaire. Elle était donatrice de pluie et l'on y venait en procession jusqu'en 1893. "Le curé qui conduisait la procession s'avançait tout au bord de la fontaine et les pèlerins lançaient de grosses pierres dans l'eau afin d'humecter les vêtements sacerdotaux.








Saint_Mayeul_9Les anciens affirmaient que souvent en se retournant et en atteignant la corne du bois, ils étaient exaucés par la survenance d'une averse bienfaisante".
Le pélerinage a lieu le premier dimanche d'Août. Elle est aussi réputée guérir les furoncles.

("Les saints qui guérissent en Auvergne", de Jean-Robert Maréchal, aux éditions Ouest-France)

Posté par madame_dulac à 05:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]