dr_me_provencale_154aValaurie, petit village de la Drôme, possède un riche passé. Non loin a été découvert un atelier préhistorique de pierres de taille, puis des fouilles ont dégagé une nécropole gallo-romaine au lieu dit Le Crespias. Des sarcophages, des monnaies des inscriptions funéraire furent mises à jour.






















dr_me_provencale_158aL' église paroissiale Saint Martin dépendait du chapitre des chanoines de la cathédrale de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Elle a été bâtie au XII ème siècle sur la pente au dessous de l'enceinte du village fortifié. Il est dit qu'elle a été construite sur un ancien lieu de culte païen, comme souvent les églises dans la région.
dr_me_provencale_184a













dr_me_provencale_179aSaint martin est située sur un replat de la pente sud-ouest de la butte supportant le bourg castral de Valaurie, mentionnée à la fin du XIII ème siècle. Reconnaissable de loin à son clocher surmonté d'une pyramide, elle a été sous la dépendance du chapitre de Saint Paul, par l'intermédiaire d'un prieuré séculier.









dr_me_provencale_182aConstruction à nef unique comportant trois travées, l'église de Valaurie est bâtie dans un bel appareil de pierres calcaires dans ses parties les plus anciennes, montrant parfois un décor de chevrons.










dr_me_provencale_169aLe choeur est rythmé par de simples piles engagées, que prolongent des arcs doubleaux qui viennent renforcer une voûte en berceau de profil écrasé. Cette dernière aurait été restaurée dans la seconde moitié du XVII ème siècle. Les murs gouttereaux sont soulagés par des arcs de décharge en plein-cintre pour la plupart. Un bandeau souligne le départ de la voûte et constitue le seul décor intérieur.
dr_me_provencale_168a












dr_me_provencale_161aLa partie la plus remarquable est l'abside, semi-circulaire, à l'intérieur et pentagonale à l'extérieur. Quatre pilastres plats viennent s'appuyer aux quatres angles de chaque pans, reposant sur une banquette de plan circulaire légèrement débordante. Ces pilastres qui comportent encore leurs châpiteaux corinthiens, supportent une corniche moulurée, elle-même soutenue par des modillons. On retrouve ce genre de chevet à la cathédrale de Saint-Paul-Trois-Châteaux où dans l'église de Saint Restitut.
dr_me_provencale_172











dr_me_provencale_159aMises à part  les chapelles qui ont été ouvertes postérieurement sur la face nord, la travée occidentale semble avoir été ajoutée à la construction primitive, à la fin du XII ème siècle. Le clocher-porche ne serait guère antérieur au début du XVI ème siècle.
dr_me_provencale_176a














dr_me_provencale_155a





















dr_me_provencale_162a




















dr_me_provencale_163a