Cairns__Orcades__maeshowe__Tomb_of_Eagles__Unstan__Cuween__045

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cairns__Orcades__maeshowe__Tomb_of_Eagles__Unstan__Cuween__041Le cairn d'Unstan se situe sur un promontoire près du loch Stenness, d'où l'on aperçoit les cercles de pierre de Brodgar et Stenness, et un peu plus loin, le site de Maeshowe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Orcades_468Ce cairn circulaire mesurant 13 mètres de diamètre se situe en tant qu'hybride entre les cairns de Maeshowe et ceux plus simples du reste des ïles. L'entrée, du côté est, se prolonge par un passage étroit, long de 7 mètres 80, qui mène à la chambre principale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

unstan2Découvert en 1884, ce cairn contenait plusieurs squelettes, dont les os étaient mélangés, ce qui montre que cet endroit fut réutilisé en tant que tombeau au cours des siècles. De plus, les vikings, comme à Maeshowe, ont pénétré à l'intérieur et ont laissé des traces de leur passage. Là, ce sont des runes et un oiseau stylisé, gravés sur le linteau de l'entrée. L'oiseau représente peut-être le symbole de l'âme et de son voyage.

 

 

 

 

Plusieurs poteries, découvertes en même temps, sont très particulières et servent de référence sous le nom d'Unstan.

 

 

 

 

 

 

unstan_1La chambre principale fait 8 mètres40. Elle est divisée en 5 compartiments par des pierres posées verticalement qui peuvent être des éléments postérieurs à la construction. Sur le côté occidental s'ouvre un passage menant à une chambre plus petite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UnstanCairnLe toit, mis en place en 1934, protège l'ensemble. Malheureusement, il est en béton. Les énergies sont donc coupées du cosmique.

En dehors du cairn on trouve les restes de deux fossés et deux remparts. Personne ne sait s'ils ont un rapport avec le cairn, et s'ils ont été construits en même temps. La datation officielle du site est de -3 400 avant J.C.

www.megalithic.org.uk

 

 

 

 

Orcades_045

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cairns__Orcades__maeshowe__Tomb_of_Eagles__Unstan__Cuween__005Le cairn de Cuween se trouve près du village de Finstown. Il a été découvert en 1901. Il est daté de 3 000 avant J.C.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cairns__Orcades__maeshowe__Tomb_of_Eagles__Unstan__Cuween__006Il comporte une chambre centrale, rectangulaire, et 4 chambres plus petites dont les  entrées sont légèrement au dessus du niveau du plancher.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cairns__Orcades__maeshowe__Tomb_of_Eagles__Unstan__Cuween__027 Localement connu sous le vocable de "Fairy Knowe", il avait déjà été visité par des "explorateurs" ayant pénétré par effraction en détruisant une partie du toit. Le toit actuel est vraissemblablement moins haut que l'originel, même s'il atteind une hauteur honnête de plus de 2mètres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cairns__Orcades__maeshowe__Tomb_of_Eagles__Unstan__Cuween__024L'accès se fait par un étroit passage de moins d'un mètre de haut et de 5 mètres 50 de long. Le style se rapproche de Maeshowe. La chambre principale est pourtant spacieuse. Sur les murs, on trouve des gravures ressemblant à celles de Skara Brae, avec des motifs angulaires. Le linteau montre plusieurs arcs et des petits triangles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Orcades_535Durant les fouilles, de nombreux squelettes ont été trouvés, parmi lesquels 8 hommes (ce qui tend à prouver, par ce nombre peu important, que le cairn fut vidé périodiquement afin de recevoir les restes plus récents des membres de la tribu), 24 crânes de chiens (ce qui peut démonter aussi que cet animal était la figure totémique de la tribu, ou bien que le chien était considéré comme accompagnateur d'âmes, ce qui rapproche encore une fois des égyptiens et d'Anubis), d'os de boeufs et d'oiseaux.






 

Orcades_543Plus haut, sur le sommet de la colline, les restes à mon avis d'un cercle de pierre dont personne ne parle. Sous la pluie battante, le paysage de lande est d'une beauté sévère, que les cairns de pierres posées les unes sur les autres par les visiteurs ne peut égayer. Il se dégage de l'ensemble une certaine opression. Je ne me suis pas sentie très bien la haut, je n'ai pas eu envie de rester la nuit comme dans le cairn de maeshowe.