saint_tugenLa découverte de nombreux pointes de flèches en silex et de haches en pierre polie à la pointe du Kastel atteste une présence humaine au néolithique sur le territoire de Primelin. Des pierres ovoïdes et des tombes de l'âge de bronze témoignent de la continuité de cette occupation, ainsi que des stèles de l'âge de fer. Au Vème siècle, saint Primel aurait évangélisé la région, Primelin faisant alors partie de sa paroisse mère Plougon-Plogoff.

Au VIème siècle, saint Tugen y construit son ermitage. L’actuelle chapelle Saint-Tugen, fut fondée en 1535 par René du Menez, seigneur de Lézurec, et Marie du Faou son épouse, sur les vestiges du XI ème siècle. De cette époque subsiste notamment le porche sud, magnifique exemple de l’architecture et de la sculpture de la Renaissance bretonne, mais l’édifice a subi depuis de nombreux remaniements : construction de la tour du clocher de 1569 à 1582, puis de la "prison" située au nord en 1593, doublement du bras nord du transept en 1611, construction de la sacristie en 1720, modification du bras sud du transept en 1750.

st_tugenLa tradition veut que ceux qui sont mordus par un chien enragé doivent regarder le reflet de leur visage dans l'eau du bac en pierre situé près de la fontaine. Si l'eau reste limpide, celà signifie que le chien a été attiré par la fontaine pour se justifier devant Saint Tugen. Si l'eau renvoie l'image de l'animal, celà signifie qu'il est bien enragé et qu'ayant précédé la victime, il la prive du secours du saint.

Les malades ainsi découverts étaient autrefois enfermés dans une pièce de la chapelle où ils mourraient de faim...

Afin que le rituel soit entièrement accompli, il faut faire trois fois le tour de la fontaine en rempant à genoux.

st_tugen4On ne sait presque rien de Tugen, si ce n'est sa légende qui prétend que n'ayant pu interdire à sa soeur de courir le guilledou, il se serait écrié:" Il est plus facile d'empêcher les chiens enragées de mordre que d'empêcher une jeune fille de mal faire." ailleurs il aurait dit:" je préfererais garder  toute une troupe de chiens enragés plutôt qu'une seule femme."  Dieu, le prenant au mot, l'a chargé de soigner la rage.

Un peu mysogine sur les bords, le Tugen, moi je vous dit...

aout_2005_bretagne_022Curieusement, Saint Tugen est représenté avec un poignard en fer de 13 cm, qui se termine par une grosse poignée en fer forgé. Cet objet, dont on ne connais pas l'origine, est conservé dans un étui d'argent du XVI ème siècle. Il a une forme de clé et est vénéré comme étant "la clé de Saint Tugen".

aout_2005_bretagne_023Cette clé est l'objet magique qui guérit la maladie. Le jour du pardon, on fait bénir des pains de clés sans levain, sensés guérir les rages de dents...

Ce pardon a lieu le dimanche précédant la Saint Jean, jour de la fête de l'équinoxe d'été, célébrée par les Celtes. Ceci laisse à penser que la chapelle fut érigée sur un lieu de culte solaire.(Daniel spoerri)

aout_2005_bretagne_024