la_sainte_beaume_111De nos jours on accède au "rocher de la pénitence" par un escalier integré dans l'ensemble architectural du maître-autel réalisé en 1867. C'est sur ce rocher que la légende établit l'endroit de la couche de Marie-Madeleine.

L'intérieur de la grotte, très humide...Le souffle forme de petits nuages de fumée, qui s'élèvent vers la chapelle du pilon, située juste au dessus, où Marie -Madeleine se faisait élever sept fois par jour par les anges.
J'ai senti la présence d'une autre grotte, située juste en dessous cette fois. Mais les fouilles ne sont pas au goût du jour.
Le père dominicain, gardien du sanctuaire, avec qui j'ai discuté un peu, m'a dit non sans humour que la pauvrette devait avoir des nausées à faire ainsi autant de trajets dans les airs...

Cette fois, ça me rappelle Saint michel d'Aiguilhe, au Puy,où j'ai eu à faire au même ascenseur...