10 mai 2006

Valfleury

Valfleury__22_

Valfleury__17_

Valfleury est située sur un rebord de la vallée du Gier à l’extrémité des Monts du Lyonnais. La commune est située à environ 16km de Saint-Etienne et à 50km de Lyon. Le sanctuaire se voit de loin, situé sur le dos du dragon.




Valfleury__19_L'église actuelle a été bâtie par Pierre Bossan, l'architècte de Fourvière, sur l'emplacement de l'ancien lieu de culte.

Valfleury__15_

















Valfleury__13_La source sacrée a été conservée sous l'église, dans une crypte. Il y a encore quelques années, on pouvait s'y désaltérer, et nous avions même à disposition des gobelets, posés sur le bord. Malheureusement, les "autorités" sont passées par là, et la source a du être fermée au public et déclarée non potable, pour cause de non analyse sérieuse. Il faut dire que ces analyses coûtent cher, et la petite commune ne peut s'offrir cette dépense. Moi je conseillerai aux personnes qui s'occupent de l'église de mettre un gros panneau "NON POTABLE", mais de laisser l'eau s'écouler. Ceux qui savent... (clin d'oeil...). C'est par l'union des forces telluriques et acquifères que l'endroit peut rester miraculeux.




Valfleury__5_Le site peut paraitre déroutant. En effet, les pélerinages se sont succédés depuis fort longtemps afin de rendre hommage à la Dame, et nous nous retrouvons devant une église du XIXème siècle.

Valfleury__3_Même impression que devant Fourvière. Mais l'architecte savait, ou du moins avait connaissance d'une partie du sacré. Laissons donc nos premières impressions et laissons-nous porter par l'histoire.





Valfleury__24_Il y avait donc là une ancienne chapelle dédiée à la vierge où coulait une source guérisseuse. Notre Dame de Valfleury a été trouvée, la veille de Noël, un peu avant l'an 800. Un berger vit un genêt en fleurs au milieu d'un champ de neige. En ayant écarté les branches, il trouva la statue. Le curé la transporta dans l'église, et le lendemain, elle fut retrouvée dans son buisson...







Valfleury__21_Encore une fois un symbole chrétien vient se lier au rocher, à la source ancienne, comme si les anciens lieux de culte ne pouvaint se séparer des nouveaux. Les mêmes forces de la terre et du ciel donnent des lieux privilégiés se succédant au cours du temps. Les nombreux miracles et guérisons spontanés répertoriés au cours des derniers siècles prouvent l'importance des forces de Valfleury.

2003_1120nana0016

 


Posté par madame_dulac à 21:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


le chêne de saint Louis

Ch_ne_Saint_Louis_2A saint Maurice sur Dargoire, ce vieux chêne trônait autrefois au milieu des champs bordés de haies, dans le bocage des Monts du Lyonnais.

Ch_ne_Saint_Louis_5

p1020179__1600x1200_Le vénérable nous a dit qu'il avait 1450 ans.

2003_1120nana0022

Saint Laurent d'Agny, les mégalithes

Derriere la chapelle, en contrebas, on se retrouve au milieu d'un champ de pierres, dont certaines présentent des cupules. On trouve aussi une belle porte de vie, entre les rochers.2003_1120nana0026

Posté par madame_dulac à 20:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Saint Laurent d'Agny

La porte à l'ouest de la chapelle.

En ce lieu, toujours sur le dos du Dragon, la chapelle saint Vincent se trouve au milieu d'un champ de pierres mégalithiques. Certaines ont encore des cupules, d'autres forment de belles portes de vie.
Quand les bâtisseurs ont compris ce que veulent dire les mots partage, tolérance, intelligence du coeur et de l'esprit.2003_1120nana0029

Posté par madame_dulac à 20:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Les roches de Merlin, l'arrivée

Les_roches_de_Merlin__Marlin__2_





dragon_068On sait que les voyageurs de l'antiquité faisaient ce geste en l'honneur de Mercure, le dieu de la route, et pour marquer le chemin par ces tas accumulés; c'est la bible qui nous le dit, en parlant de celui qui jette une pierre sur "le tas de Mercure" : Sicut qui mittit lapidem in acervum Mercurii (livre des proverbes).

Les_roches_de_Merlin__Marlin__21_J.P.Roux voit un exemple de l'âme collective:
"Toute accumulation d'objets modestes doués d'âme renforce la potentialité de chacun d'eux et finit par créer une nouvelle âme extrêmement puissante. On constitue cette force en amassant des pierres en certains lieux choisis et, là encore l'âme collective et sacrée est inséparable de l'âme sacrée du sol sur lequel on l'a dressé..."

Posté par madame_dulac à 20:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


La pierre qui chante

Les_roches_de_Merlin__Marlin__10_A la tombée de la nuit ou au lever du soleil, un certain jour de l'année,se coucher sur la pierre du diable, dans le chaos des roches de Merlin.
Prononcer son nom en fermant les yeux...

"" Le disciple répéta plusieurs fois cet exercice, jusqu'à ce qu'il sente son corps vibrer. Alors lui sembla que la nature toute entière vibrait avec lui, un vertige le saisit tant il se sentait en harmonie avec l'univers qui l'entourait...Une douce quiétude envahit tout son corps, un flot de notes musicales et colorées parcourut son esprit...Il était bien sur cette pierre, jamais il ne cs'était senti aussi bien. Son angoisse avait totalement disparu et tout comme son maitre il se sentait totalement transfiguré, littéralement ressourcé par une énergie inconnue qui émanait, il n'en doutait pas, de la pierre...""

dragon_040

On remarque la tête, avec les yeux, le nez et la bouche...

""L'axe qui passe par les yeux désigne le sommet d'une colline, de l'autre côté de la vallée du Couzon. Il y a une roche à cupules en ce lieu. L'axe qui passe par l'oeil gauche et le bout du nez pointe au delà de la côte du Ban et désigne la colline de la Tétrette, il y a aussi une roche à cupules à cet endroit. Mais cet axe est surtout la fameuse ligne solsticiale. Au delà de Tétretteil y a la croix de paraqueue, autre site mégalithique et enfin la roche boutière. Quand au troisième axe, qui passe par l'oeil droit et la bouche, il désigne le château de Bélize, dans le Pilat.

Les_roches_de_Merlin__Marlin__19_aMais au delà de ce premier secret il y en a un autre : prenons les angles que forment chacun de ces axes par rapport à l'axe général de la pierre et calculons pour chaque angle un angle plus aigü égal au premier multiplié par 0,618, le nombre d'or. Celà nous donne trois nouveaux axes, encore plus secrets que les premiers qui pointent vers tois autres collines, où nous trouvons d'autres pierres à cupules: au dessus du village de Farnay, au dessus du hameau du Ban et à la Croix du sud qui domine la chartreuse de sainte Croix.

"Au centre de la croix est figuré un coeur dans une étoile: celà signifie que si tu t'allonges sur la pierre qui chante pour recevoir son enseignement, comme elle tu regarderas les étoiles, mais au delà de l'infini des astres, c'est ton propre coeur que tu découvriras."

Les_roches_de_Merlin__Marlin__15_La pierre qui chante, entourée de ses consoeurs à cupules, reste aussi une énigme pour qui ne sait percevoir les réseaux cosmo-telluriques dont elle est vecteur. Ce site, bien plus anciens que nos ancêtres les Gaulois, est l'un des principaux sites mégalithiques de la région. Il faut savoir que l'ancien chemin y menant, qui partait de la chartreuse de Sainte-Croix, était balisé de pierres en amandes, et que l'on devait bien sûr faire l'ascension à pied, histoire de se mettre déjà en résonnance avec la vouivre...et le sacré.



dragon_038

Posté par madame_dulac à 20:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

chapelle de Jurieu

P1020168aOn retrouve la première trace de Jurieu dans un vieil écrit datant de 1225, mais sous une orthographe différente: "Giureu". Le surnom couramment employé pour la chapelle romane est celui de "chapelle des fous".
La légende de la pierre qui chante prétend que quiconque s'y endort dessus, se réveille soit avec la connaissance universelle, soit en ayant définitivement perdu la raison. Une autre légende toujours transmise par la mémoire collective nous précise que Jurieu aurait été construite sur un antique tumulus.

La pierre qui chante délivre une connaissance qui n'admet ni les curieux ni les mégalomanes.



P1020169aElle écarte ceux qu'elle ne juge pas dignes, et peut même, selon leur degré de perversion, les tuer ou les rendre fous, d'où la présence en contrebas de la chapelle au hameau de Jurieu: il y a en cet endroit une énergie qui guérit les personnes qui n'ont pas supporté le choc...

http://regardsdupilat.free.fr/CLOCHER.html

Posté par madame_dulac à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Saint Bonnet le froid

dragon_011Le long de la route des crêtes, entre le col de la Luère (lumière) et celui de Maleval (l'inverse) se trouve le hameau, entre deux pattes du dragon.

Il y passait une voie romaine (d'Aquitaine). De tout temps ce sommet fut consacré à divers cultes: les druides y ont élevé un autel, les romains un autel à Mercure, et au VIII ème siècle, les chrétiens une chapelle.
Sur la façade de l'oratoire actuel, on peut lire:
"les premiers chrétiens consacrèrent à la sainte Vierge mon autel druidique. Je fus dévouée à saint Bonnet en l'an 740."
L'autel est toujours visible dans la cour.

Ce lieu a certainement été aussi un ancien culte des eaux. Malgré son altitude, il y jaillit de nombreuses sources. Une fontaine contigüe à la chapelle est considérée comme bienfaisante.
Le culte de Saint Bonnet se rapporte au culte solaire.Les reliques du saint ont été transportées suivant une ligne qui part de saint Bonnet le froid, passant par saint Bonnet les Oules pour arriver à saint Bonnet le château. L'étape en ce lieu s'est effectué la nuit du 23 au 24 juin.(solstice)

Certainement un lieu alchimique dans ce mariage de l'eau et du feu.p1020100__900x1200_

Posté par madame_dulac à 19:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Le mont Saint Michel

msm33Le mont Saint Michel....Qui n'a pas rêvé de lui ?

Reflexions après une visite au mont d'un compagnon de route... Calou, tu nous manques !


st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_130__1600x1200_

"Dragon du Ciel, Dragon de la Terre….. ou un rêve de dragon pour balayer le manichéisme apparent des principales représentations des forces de la vie ? La Dame foulant au pied le reptile, Michel faisant de même l’épée à la main. 

La Dame, matrice infatigable, disponible, apaisante, protectrice, en offrande permanente.

Si Elle est familière, il aura fallu attendre de toucher à l’épée de feu pour ressentir jusqu’au fond des entrailles la voie de Michel,l a force de destruction au nom de la juste colère et ne connaissant pas le doute.

L’un et l’autre si complémentaires… Un seigneur pour protéger sa dame, une dame pour légitimer son seigneur.

Et ce rêve de dragon.

michelUn rêve ou la Dame enseigne à un nième degré d’interprétation l’essence draconique d'un homme qui se veut d’agir pour elle. Une image de plus pour faire des représentions de la Dame et de Michel une bien sympathique histoire, qui se résume en une question : Qui est le dragon de qui ?

La volonté matricielle pour apaiser la force destructrice, l’épée de justice pour contrôler la frénésie de création ?

Michel n’est-il pas ce dragon de la Dame lorsqu’il est temps de mettre l’épée au fourreau ? La Dame n’est-elle pas ce dragon que Michel doit retenir lorsque le désir de création devient incontrôlable ? Un Ouroboros à deux têtes ? Le Tao ?

Dès lors devient dragon de l’autre celui qui perd son corps d’homme ou de femme. Indiquant que ses dessins ou son énergie ne sont plus compatibles avec le principe humain ? L’autre prend alors un rôle de régulateur, pour le recadrer dans ce principe ?

Le dragon comme symbolisme de l’excès ou du dépassement de l’état humain ?

Par état humain, doit-on comprendre davantage la viabilité de l’individu dans le système terrestre, n’étant humain que celui que la Terre reconnaît ? "

st_michel1Avec l'aimable autorisation du chat....

michel31Saint Michel, parèdre de la dame.st_michel3


michel21

C'est à la demande de l'Archange Michel, "chef des milices célestes", qu'Aubert, évêque d'Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709. En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher. L'église préromane y fut alors élevée avant l'an mil.


msm10Au XIème siècle, l'église abbatiale romane fut fondée sur un ensemble de cryptes, au niveau de la pointe du rocher et les premiers bâtiments conventuels furent accolés à son mur nord.

Au XIIème siècle, les bâtiments conventuels romans furent agrandis à l'ouest et au sud.

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_114__1600x1200_Au XIIIème siècle, une donation du roi de France Philippe Auguste à la suite de la conquête de la Normandie, permit d'entreprendre l'ensemble gothique de la Merveille : deux bâtiments de trois étages couronnés par le cloître et le réfectoire.

Au XIVème et XVème siècle, la guerre de cent ans rendit nécessaire la protection de l'abbaye par un ensemble de constructions militaires qui lui permit de résister à un siège de plus de trente ans.
le choeur roman de l'église abbatiale, effondré en 1421 fut remplacé par le choeur gothique flamboyant à la fin du Moyen-Age.

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_153__1600x1200_Ce grand foyer spirituel et intellectuel fut avec Rome et Saint-Jacques de Compostelle l'un des plus importants pèlerinages de l'Occident médiéval. Pendant près de mille ans des hommes, des femmes, des enfants sont venus, par des routes appelées "chemin de Paradis", chercher auprès de l'Archange du jugement, peseur des âmes, l'assurance de l'éternité.

st_michel_bourges_le_puy_v_zelay_133__1600x1200_Devenue prison sous la Révolution et l'Empire, l'Abbaye nécessitera d'importants travaux de restauration à partir de la fin du XIXème siècle. Elle est confiée depuis 1874 au service des monuments historiques.

Voir la carte ici

Posté par madame_dulac à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Géographie sacrée du Mont Saint-Michel


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_090On peut constater que beaucoup d'anciens lieux de culte antérieurement dédiés à Anubis le furent ensuite à Gargantua, Lug-Hermès-Mercure, Apollon-Bélénos, puis à Saint-Michel pour finir.

les principaux sanctuaires qui lui sont dédiés s'alignent suivant une direction NO/SE, formant avec le Nord géographique un angle de 60°.

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_121


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_120

Ainsi trouvons-nous successivement: le Skellin Michael (Irlande), le Saint Michael's Mount (Angleterre), Saint-Michel au Péril de la Mer ( France), La Sacra di San Michele (Italie), San Michele di Monte Gargano (Italie). Cette droite passe d'ailleurs par Bourges ainsi que par Delphes, avant de traverser le plateau de Guiseh.



vezelay_msm_bourges_st_bertrand_146

"Un lieu sacré, avant d'être utilisé par l'homme pour ses rituels, fonctionne à l'état naturel comme point d'échange des forces de la terre et du ciel. Les rituels humains, quels qu'ils soient ne font que renforcer le processus et le mettre à la disosition des vivants. Le bâtiment, que l'on pose là est un appareil qui démultiplie encore à la fois le phénomène naturel et l'action humaine qui s'y déroule éventuellement. Cet appareil doit être en prise avec le lieu. C'est pourquoi l'on trouve ici du gothique et du roman, construits à la même époque. Les deux ne servent pas à la même chose.
Le lieu peut se passer des hommes et de l'appareil.
Le temple ne peut se passer des hommes ni du lieu.
Les hommes peuvent utiliser le lieu en se passant de l'appareil. Ils peuvent aussi se passer de l'un et de l'autre à partir d'un certain degré d'évolution.
La jonction des trois 'lieu/homme/appareil" permet (parfois) des miracles, lesquels n'existent pas, étant les effets de lois naturelles intelligemment mises en oeuvre."


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_116

Le mont Saint Michel est vêtu à la fois d'art roman "féminin" ou "noir" ou "terrestre" relevant du domaine symbolique du dragon qui incarne les forces de la terre, et d'art gothique "masculin" ou "blanc" ou "celeste" appartenant au monde michaëlique qui représente les forces du ciel.









vezelay_msm_bourges_st_bertrand_109

Le mont Saint Michel est une triple porte: porte entre la terre et le ciel puisque c'est une butte, une sorte d'omphalos, une pyramide, un axe... porte entre la terre et la mer, entre le solide et le liquide, et porte entre les vivants et les morts, l'abred et le Tir-na-Nog. Mikaël est psychopompe...

cette trilogie se retrouve dans l'architecture même du mont,qui reproduit la structure des sociétés médiévale, celtique et hébraïque: l'abbatiale incarne la fonction sacerdotale; sous elle les remparts symbolisent la fonction guerrière ou royale; et enfin plus bas, le village avec ses commerces et artisans sont le lieu de la fonction productrice...Le tout sur le rocher de Gargantua.


vezelay_msm_bourges_st_bertrand_180_editedvezelay_msm_bourges_st_bertrand_080Il y aurait tellement à dire... Je voudrais remercier Monsieur Robert Graffin pour son travail sur le mont.

vezelay_msm_bourges_st_bertrand_175_edited

Posté par madame_dulac à 16:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]