dragon_011Le long de la route des crêtes, entre le col de la Luère (lumière) et celui de Maleval (l'inverse) se trouve le hameau, entre deux pattes du dragon.

Il y passait une voie romaine (d'Aquitaine). De tout temps ce sommet fut consacré à divers cultes: les druides y ont élevé un autel, les romains un autel à Mercure, et au VIII ème siècle, les chrétiens une chapelle.
Sur la façade de l'oratoire actuel, on peut lire:
"les premiers chrétiens consacrèrent à la sainte Vierge mon autel druidique. Je fus dévouée à saint Bonnet en l'an 740."
L'autel est toujours visible dans la cour.

Ce lieu a certainement été aussi un ancien culte des eaux. Malgré son altitude, il y jaillit de nombreuses sources. Une fontaine contigüe à la chapelle est considérée comme bienfaisante.
Le culte de Saint Bonnet se rapporte au culte solaire.Les reliques du saint ont été transportées suivant une ligne qui part de saint Bonnet le froid, passant par saint Bonnet les Oules pour arriver à saint Bonnet le château. L'étape en ce lieu s'est effectué la nuit du 23 au 24 juin.(solstice)

Certainement un lieu alchimique dans ce mariage de l'eau et du feu.p1020100__900x1200_